L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

L'oasis d'Aboukir, un mur végétal de 250 m2 en plein coeur de Paris

Par
,
le
Dans le 2ème arrondissement de Paris, au cœur du quartier du Sentier, un mur végétal de 250 m2 vient de faire son apparition pour le plus grand plaisir des riverains. Pas de doute, avec ses 7.600 plantes, cette œuvre sculpturale, signée Patrick Blanc, attire l'attention. Découvrez le projet en images.
Un mur de 250 m2 se hissant sur 25 mètres de haut, et comprenant 7.600 plantes de 250 espèces différentes : les mensurations de la nouvelle œuvre du "père créateur" du mur végétal, Patrick Blanc, ont de quoi impressionner ! D'ailleurs, ce n'est pas sans émotion que celui-ci a présenté, ce mardi 10 septembre, son dernier-né, baptisé l'oasis d'Aboukir, implanté dans le quartier du Sentier :"Je suis heureux de pouvoir offrir quelque chose aux Parisiens car ici, il s'agit bien d'un projet pour la ville", s'enthousiasme-t-il.
Pour la ville sûrement. Mais concernant l'initiative d'une telle idée, il faut aller chercher du côté d'un particulier. En effet, le propriétaire de l'immeuble situé au 83 rue d'Aboukir, las de voir son quartier abandonné depuis quelques années après la chute de l'activité textile, espère bien participer, à sa façon, au renouveau du territoire. "C'est en discutant avec le maire (NDLR : écologiste) de l'arrondissement qu'on s'est dit que cet espace disposait d'un réel potentiel", explique-t-il.
Patrick Blanc
Patrick Blanc © CG- batiactu / Patrick Blanc
 Ensemble, ils ont décidé de lancer l'opération. Mais attention, le projet ne se limite pas au seul mur puisqu'ici une rue a été fermée afin de dégager un espace piéton sur lequel a été aménagée une petite place où de nombreux passants n'hésitent pas, aujourd'hui, à se retrouver pour faire une pause. "Il fallait un signal fort pour redonner un coup d'accélérateur" au site, précise le propriétaire. Et ce symbole, c'est le mur bien sûr ! Une véritable nouvelle star dans le quartier : "C'est très agréable de venir discuter ici. Ce qui me plait vraiment, c'est l'aménagement de ce petit coin de verdure dans un environnement aussi urbain, ce jeu de plantes en plein Paris est tout simplement relaxant et étonnant ", confie un promeneur.
Surprenant ? Certes. Car ici, se côtoient et s'entremêlent des bergenias, des ficus, des fuschias, des géraniums... "Chaque mur extérieur est une aventure. Tout est une question d'agencement entre les différentes variétés de plantes", explique le botaniste et chercheur Patrick Blanc.
Arrosage quotidien et entretien quelques fois par an
Le mur, qui fête son sixième mois, est désormais bien touffu. "Une véritable mini forêt", plaisante un badaud. Mais comment ménager ce tableau végétal afin qu'il soit préservé ? "Il faudra entretenir deux ou trois fois par an : couper, tailler...", indique celui que l'on surnomme parfois "l'Homme vert".
Sans oublier un système d'arrosage quotidien qui se déclenche toutes les 4 heures, soit 5 à 6 litres d'eau au total. Si le propriétaire reste discret sur le coût de ce petit bijou, Patrick Blanc évoque un prix oscillant entre 500 et 600 euros/m2, soit sur ce projet environ 125.000 euros. Quant aux bénéfices du procédé, outre son aspect esthétique, il se trouve essentiellement dans le rafraîchissement et, dans une certaine mesure, la qualité de l'air. Et pour la "verte" oasis d'Aboukir, s'ajoute l'ambition de voir, un jour, refleurir une activité dans le quartier...
Plus d'images de ce surprenant mur végétal, installé en plein cœur de Paris, en pages suivantes.
L'oasis d'Aboukir, un mur végétal de 250 m2 en plein coeur de Paris

Esquisse du projet de mur végétal

esquisse
esquisse © Patrick Blanc
On peut voir ici comment Patrick Blanc, le créateur du mur végétal, organise minutieusement l'agencement des plantes de son mur.
Esquisse du projet de mur végétal

Mur pignon de la rue d'Aboukir

oasis aboukir
oasis aboukir © Oasis Aboukir
Le mur végétal de Patrick Blanc a été baptisé l'Oasis d'Aboukir. Il est bien sûr situé rue d'Aboukir (Paris 2e).
Mur pignon de la rue d'Aboukir

Installation de la structure - février 2013

installation de la structure
installation de la structure © Oasis Aboukir
Concernant la technique, Patrick Blanc imagine un support spécifique composé d'un cadre métallique, d'une feuille de PVC expansé et d'une nappe d'irrigation, à positionner à quelques centimètres du mur existant.
Installation de la structure - février 2013

Vue sur le mur une semaine après la plantation

Vue sur le mur une semaine après la plantation - oasis aboukir
Vue sur le mur une semaine après la plantation - oasis aboukir © Oasis Aboukir
Au total, plus de 250 espèces différentes apparaissent sur ce projet.
Vue sur le mur une semaine après la plantation

Oasis d'aboudakir - 29 mai

Oasis d'aboudakir - 29 mai - oasis aboukir
Oasis d'aboudakir - 29 mai - oasis aboukir © Oasis Aboukir
L'oasis d'Aboukir s'étend sur un mur de 250 m2. A l'initiative du projet : un particulier, le propriétaire de l'immeuble.
Oasis d'aboudakir - 29 mai

Un mur et une place créés

oasis aboudakir
oasis aboudakir © Yann Monel
Le mur végétal a également permis de créer une place où de nombreux riverains viennent admirer l'œuvre.
Un mur et une place créés

Détail du mur

mur détail
mur détail © Yann Monel
L'immeuble abritant le mur végétal dispose de 12 locataires. Les fenêtres donnant sur le mur héberge les salles de bains ou des cuisines.
Détail du mur

Mur végétal - septembre 2013

mur végétal
mur végétal © CG- batiactu
Le mur, qui fête son sixième mois, est désormais bien touffu.
Mur végétal - septembre 2013

De nombreuses espèces

De nombreuses espèces - mur végétal
De nombreuses espèces - mur végétal © CG- batiactu
Parmi les espèces présentes, on peut citer des bergenias, des ficus, des fuschias, des géraniums...
De nombreuses espèces

Vue de l'oasis d'Aboukir de nuit

vue de nuit
vue de nuit © Yann Monel
Vue de l'oasis d'Aboukir de nuit
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic