L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un jardin minéral multiactivités pour une maison québécoise

Par
,
le
Un jardin minéral multiactivités pour une maison québécoise
1/13
Une maison minérale multifacette
Une maison minérale multifacette © Mickaël Anselin
Cabane perchée pour les enfants, piscine aux allures de bain romain, anciennes fontaines rénovées, mini-chalet, terrasse en pierre naturelle... Le moins que l'on puisse dire c'est que Mickaël Anselin a déployé les grands moyens pour aménager et décorer les abords de sa maison. Il a transformé son jardin en un véritable terrain de jeu à ciel ouvert pour sa famille. Un parcours multiactivités qui valorise les abords de son habitation construite des années 1950. Visite.
Il aura fallu huit ans à Mickaël Anselin et sa conjointe, Valérie Szekula, pour redonner vie à leur maison québécoise. Une maison des années 1950 qui dormait dans son jus depuis de nombreuses années. Le jeune père de famille imagine l'aménagement extérieur comme "un hommage à ses racines françaises". Il explique : "La brique, par exemple, est un clin d'oeil aux maisons de l'hexagone."

Un jardin intemporel

Pompes à eau du début du 20e siècle, parterres japonais, clôture artisanale ou encore piscine semi-creusée recouverte de pierre naturelle donnent du cachet à cet écrin de verdure canadien. Une verdure qui s'enroule autour de la maison et accentue ce sentiment de bien-être. La pierre naturelle, quant à elle, est omniprésente sur les murs et au sol. Elle joue un rôle primordial dans la mise en scène.
Et pour profiter largement du panorama, la famille a fait sortir de terre un pavillon d'été jouxtant la maison principale. Enveloppé de "bois de grange" - lames de bois présentes dans les anciennes granges -, le lieu est résolument chaleureux... Idéal pour passer de bons moments en famille au coin du feu.
Pour découvrir notre reportage, cliquez en pages suivantes ...
Un jardin minéral multiactivités pour une maison québécoise
  • Un jardin minéral multiactivités pour une maison québécoise
  • Avant : une maison des années 1950 triste et sans cachet
  • Après : Une maison aux multiples visages
  • Un parterre épuré pour souligner l'architecture de la maison
  • Une entrée magnifiée grâce à la diversité de matériaux
  • Un cabanon lié à la maison qui utilise les mêmes codes architecturaux
  • Avant : une pompe à eau de 1906 très abimée par le temps
  • Deux fontaines anciennes retravaillées et sublimées dans le jardin
  • Une cabane surélévée pour les enfants
  • Une terrasse minérale avec vue sur la piscine en pierre
  • Une clôture sur-mesure, courbée pour entourer le bassin
  • Une piscine semi-creusée aux airs de bain romain
  • Une enveloppe en "bois de granges" pour un intérieur ultra chaleureux
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic