L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Avant/après : une cuisine de 12 m² rajeunie

Par
,
le
cuisine après
cuisine après © Béatrice Alegre
D'une petite cuisine fermée, sombre et rustique, Béatrice a fait un lieu de vie coloré et lumineux. Ni totalement close, ni totalement ouverte, cette pièce s'est métamorphosée et chante désormais la nature et la joie de vivre, à l'image de sa propriétaire. Reportage.
"Je t'aime, moi non plus". Cette expression résume à merveille la relation conflictuelle qu'entretenait l'architecte Béatrice Alègre avec la cuisine héritée des anciens propriétaires de sa maison : "Les meubles étaient très rustiques et ne me ressemblaient pas du tout. Mais comme ces éléments étaient flambant neufs, je n'ai pas osé y toucher". En tout, cette cohabitation a duré près de dix ans avant que la jeune femme ne se décide enfin à tout changer.
Touches de couleurs et customisation
Pourquoi avoir attendu dix ans ? "De petites touches de couleurs en pause de stickers sur les murs et apports d'objets divers, j'ai tenté de customiser cette pièce, sans pour autant toucher aux gros éléments", explique Béatrice. L'architecte a peint les carreaux dont certains étaient recouverts de motifs de légumes en bleu et vert : "A l'époque, les cuisines bicolores étaient assez tendance, se rappelle-t-elle. J'ai également collé du papier autocollant bleu dur sur les portes des placards et recouvert la hotte en bois de papier imitant l'inox".
Mais rien n'y faisait. Toutes ces petites transformations n'apaisaient la jeune femme que quelques semaines seulement : "En réalité, quoi que je fasse, cette pièce me sortait par les yeux", se souvient-elle, aujourd'hui amusée. Pour remédier à son premier défaut, son manque de lumière, Béatrice a donc fait appel à un maçon : "Je lui ai demandé de réaliser une baie ouverte sur le salon", une modification qui a, en fait, déclenché le reste des travaux.
Une pièce transfigurée
cuisine après © Béatrice Alegre
 
"Grâce à cette ouverture, la lumière du salon entrait enfin dans la cuisine mais, à l'inverse, la pièce que je cherchais par tous les moyens à cacher était désormais visible du salon", commente Béatrice. C'est alors que l'architecte et son mari ont décidé de transformer définitivement cette pièce. "Finis les petits bricolages ! Nous avons commencé par remplacer la porte donnant sur le salon par une ouverture coulissante, indique Béatrice. Une modification qui nous a fait gagner un mètre carré".
L'agencement de la cuisine a été totalement repensé : "Les colonnes qui bloquaient la lumière en provenance de la fenêtre, assombrissant du même coup la pièce, ont été déplacées autour de la porte du garage, précise Béatrice. La configuration de l'ensemble a été inversée pour accroître la sensation de nouveauté et rapprocher le coin repas de la lumière en provenance de la baie du séjour". Quant à la teinte vert anis choisie par l'architecte, elle renvoie à un principe Feng-Shui qui préconise que la nature soit omniprésente dans les pièces situées à l'Est. Toutefois, cette couleur a été limitée aux objets de décoration, par précaution : "Lorsque je serai lasse du vert, je n'aurai pas à attendre à nouveau dix ans pour tout changer, anticipe Béatrice. Les meubles étant blancs légèrement grisés, il suffira seulement d'opter pour une nouvelle couleur concernant les accessoires et la couleur des portes !"
Pour avoir un aperçu de la cuisine Ludique et colorée de Béatrice, cliquez sur suivant.
Avant/après : une cuisine de 12 m² rajeunie

Avant

Cuisine avant
Cuisine avant © Béatrice Alegre
A l'origine, une cuisine au style traditionnel beige et marron, dont les céramiques murales présentaient des petits légumes, mais flambant neuve.
Avant

Avant

Avant - Cuisine avant
Avant - Cuisine avant © Béatrice Alegre
N'osant casser le mobilier en parfait état, Béatrice a commencé par peindre par petites touches les carreaux à motifs en vert et bleu.
Avant

Avant

Avant - Cuisine avant
Avant - Cuisine avant © Béatrice Alegre
Il y a quelques années, les cuisines bicolores étant à la mode, l'architecte avait alterné papier bleu dur sur les meubles et vert vif sur les portes.
Avant

Avant

Avant - Cuisine avant
Avant - Cuisine avant © Béatrice Alegre
Sur les murs, Béatrice a collé des morceaux de papier autocollant pour créer une unité avec les carreaux de céramique. Quant aux cactus vert anis, ils apportent un côté ludique.
Avant

Vue côté salle à manger

Vue côté salle à manger - Cuisine avant
Vue côté salle à manger - Cuisine avant © Béatrice Alegre
Pour remédier au premier défaut de la pièce : son manque de lumière, Béatrice a fait appel à un maçon : "Je lui ai demandé de réaliser une baie ouverte sur le salon".
Vue côté salle à manger

Pendant travaux

Cuisine pendant travaux
Cuisine pendant travaux © Béatrice Alegre
Par contrainte mais aussi par choix, la cuisine n'a pas été totalement ouverte sur le salon : "Comme il s'agit d'un mur porteur, je craignais des fissures dans les autres murs en le cassant en totalité, d'autant que l'habitation avait été fragilisée après la sécheresse de 2003", explique Béatrice qui tenait aussi à maintenir une séparation entre les deux pièces.
Pendant travaux

Pendant travaux

Pendant travaux - Cuisine pendant travaux
Pendant travaux - Cuisine pendant travaux © Béatrice Alegre
Le maçon a commencé par retirer le placoplâtre avant de creuser la brique rouge tout d'abord au niveau du linteau. Comme il s'agit du mur porteur, il y a inséré un coffrage avec du béton pendant plusieurs jours, pour éviter que la structure ne s'effondre.
Pendant travaux

Après

Après - Cuisine pendant travaux
Après - Cuisine pendant travaux © Béatrice Alegre
Cette ouverture est située à un mètre du sol. Une hauteur qui peut paraître un peu basse mais que Béatrice explique aisément :"Cette baie ne va pas servir de bar mais d'ouverture lumineuse et de respiration. Elle permet de profiter de l'espace du salon et de sa clarté même assis autour de la table".
Après

Après

Après - Cuisine pendant travaux
Après - Cuisine pendant travaux © Béatrice Alegre
L'ouverture de la baie offre une vue sur la fenêtre de la salle à manger.
Après

Avant

avant cuisine
avant cuisine © Béatrice Alegre
Côté porte, l'ouverture battante a été remplacée par une ouverture coulissante. Cette solution a permis de gagner un mètre carré.
Avant

Avant

Avant - Cuisine avant
Avant - Cuisine avant © Béatrice Alegre
Le mur porteur contenait un prolongement de l'isolation des murs extérieurs. Comme ce matériau s'avérait inutile au sein de la maison, il a été retiré pour y insérer la cloison coulissante.
Avant

Après

Après - cuisine après
Après - cuisine après © Béatrice Alegre
Le choix de la couleur vert anis renvoie à la situation géographique de la cuisine. Selon un principe Feng-Shui, les pièces situées à l'Est doivent être dédiées à la nature.
Après

Après

Après - cuisine après
Après - cuisine après © Béatrice Alegre
Ni totalement close, ni totalement ouverte, cette pièce peut se refermer d'un simple rabais du store.
Après

Après

Après - cuisine après
Après - cuisine après © Béatrice Alegre
Au sol, le carrelage moucheté était très abîmé. Suite à la sécheresse de 2003, de la résine avait été ajoutée pour combler les trous, mais le résultat était catastrophique : les miettes se coinçaient dedans. Tout le sol a finalement été changé pour un carrelage en gris dégradé.
Après

Après

Après - cuisine après
Après - cuisine après © Béatrice Alegre
L'éclairage a aussi une place importante. Les étagères sont agrémentées de néons qui mettent en valeur les objets décos et autres accessoires chers à l'architecte.
Après

Après

Après - cuisine après
Après - cuisine après © Béatrice Alegre
Des spots ont été insérés autour de la porte du garage. Des bandes de Led prennent place sous les éléments et des suspensions de type loft éclairent l'ensemble de la pièce.
Après

Pendant travaux

Pendant travaux - Cuisine pendant travaux
Pendant travaux - Cuisine pendant travaux © Béatrice Alegre
Le gros des travaux est réalisable en deux mois et demi.
Pendant travaux

Après

Après - cuisine après
Après - cuisine après © Béatrice Alegre
C'est à présent l'heure des finitions. Une crédence claire va être ajoutée. Les meubles de la nouvelle cuisine sont blancs-grisés. Une teinte sobre à laquelle peuvent désormais s'associer toutes sortes de couleurs vives.
Après
Nous vous recommandons

Autrefois exigu, sombre et auto-centré, un mazet provençal a été entièrement rénové et agrandi, afin de retrouver sa vocation familiale tout en conservant son cachet originel.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic