L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Ce qui se cache dans votre électroménager et comment le recycler

Par
,
le
recyclage cafetière électroménager matériaux
Recyclage électroménager © Gifam - Eco-systèmes

Le Gifam, groupement des fabricants d'électroménager, s'investit dans le recyclage des appareils - et l'affiche ! Avec Eco-systèmes, organisme qui recycle et trie les pièces, il lance cinq fiches informatives pour comprendre de quoi sont composés les appareils et comment ils sont transformés.

Dans un lave-linge, il y a du plastique, de l'acier, du cuivre, mais qui sait que l'on y trouve également du béton et des substances dangereuses ? Et que deviennent ces différents matériaux lorsque vous rapportez votre appareil au magasin ? La prise de conscience écologique ne concerne pas que les particuliers : les professionnels s'y sont mis aussi.

Le Gifam (Groupement interprofessionnel des fabricants d'appareils d'équipement ménager) et Eco-systèmes, organisme qui gère le recyclage des appareils électroménagers, s'associent depuis 2005 pour réfléchir à une meilleure gestion des appareils en fin de vie. "L'objectif est d'améliorer la qualité écologique du produit, résume Gérard Salommez, président du GIFAM. C'est-à-dire réduire son impact environnemental tout au long de son cycle de vie tout en conservant sa qualité d'usage, ses performances et son efficacité".

Recyclage à 100% de certains matériaux

Pour sensibiliser les consommateurs à leur démarche, les professionnels ont conçu six fiches détaillant la composition des appareils, et comment ces matériaux sont valorisés. Et le résultat est plutôt encourageant.

Les 55,6% de métaux ferreux (acier, inox) de la structure des réfrigérateurs sont recyclés à 100% et deviennent des armatures pour la construction. Tout comme le béton, et les autres métaux non ferreux (aluminium, cuivre, etc.), présents à 5,5% dans les lave-linge et à 9,4% dans les cafetières à filtre. Le verre (cafetière, clayettes des réfrigérateurs) est recyclé dans sa quasi-totalité, et un tiers du verre des tubes cathodiques (téléviseurs) permet de produire... de nouveaux tubes cathodiques !

Les 49,2% de plastique des aspirateurs sont recyclés en pièces pour l'automobile, et devraient être à terme utilisés pour créer des pièces pour d'autres appareils. En 2010, Eco-systèmes a recyclé 33.000 tonnes de plastique, soit l'équivalent de 206.000 barils de pétrole ! Quant aux substances dangereuses (gaz réfrigérants des frigos, condensateurs des lave-linge), elles ne représentent que quelques pourcents des matériaux, et sont incinérés à très haute température.

Recyclage, valorisation, réemploi

Seul bémol : une grande partie de certains appareils reste encore difficile à recycler, comme certains plastiques, du caoutchouc ou de la céramique. Ils représentent 9,2% des matériaux contenus dans les fers à repasser, 12,3% des aspirateurs, et jusqu'à 19,3% des lave-linge. Ils sont pour l'instant valorisés énergétiquement, c'est-à-dire que leur combustion permet de récupérer de l'énergie.

Le bilan est globalement positif, lorsque l'on prend en compte la valorisation globale des appareils, c'est-à-dire le réemploi (réutilisation, reconditionnement, qui offrent une deuxième vie aux appareils), le recyclage, la valorisation énergétique, etc. Près de 80% des petits appareils ménagers, 83,3% des appareils hors froid et 91,6% des appareils de froid sont valorisés chaque année.

Consultez les fiches sur : www.gifam.fr

Ce qui se cache dans votre électroménager et comment le recycler
Partagez - commentez
Vos commentaires
à lire aussi
Des solutions pour filtrer la lumière
La lumière est un élément essentiel dans l'aménagement d'un intérieur. Elle peut jouer sur les émotions, créer des ambiances totalement différentes selon son intensité... Savoir décorer sa maison, c'est aussi savoir jouer avec la lumière. ...
Nous vous recommandons

Déco, travaux, rénovation... tout est possible cet été avec Maison à Part. Vous désirez embellir et rénover votre habitat, c'est le moment ou jamais pour découvrir la sélection de produits Maison à Part.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic