L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La vaisselle IKEA vue comme dans un kaléidoscope

Par
,
le
Carl Kleiner
Carl Kleiner © Carl Kleiner

Le photographe suédois Carl Kleiner s'est livré à un exercice plutôt insolite pour l'enseigne de décoration IKEA : mettre en scène la vaisselle de la marque comme vue à travers un kaléidoscope. Le résultat prête inévitablement à sourire...

Des objets qui flottent dans l'air retenus par des fils comme des ballons, des accessoires de ski disposés de manière à former un sapin, des guitares en pièces détachées ... Le moins que l'on puisse dire c'est que Carl Kleiner porte un regard particulier sur les objets qui nous entourent. Il sait les mettre en scène de manière insolite et c'est sans doute ce qui plaît à l'enseigne IKEA, habituée aux campagnes de publicité décalées.

Après avoir effectué pour elle une première série de photos en 2010, le photographe a été de nouveau contacté en 2012 pour en réaliser une deuxième. Un second travail qui s'inscrit dans l'exacte lignée du premier puisqu'après avoir photographié des ingrédients culinaires, il lui a été demandé de photographier de la vaisselle. Comme la première fois, le photographe a été épaulé par la styliste Evelina Bratell.

Effet kaléidoscope

En toute logique, Carl Kleiner a repris la même idée que précédemment en disposant les articles de la marque comme vus à travers un kaléidoscope.

Bols, assiettes, couteaux, coquetiers, couteaux et autres verres ont été regroupés par formes et par couleurs de manière à former des tableaux artistiques, à l'instar de ceux réalisés par le peintre Guiseppe Arcimboldo autour des quatre saisons.

Les visuels ont, bien sûr, été commandés dans le cadre d'une nouvelle campagne publicitaire. La mauvaise nouvelle c'est que cette dernière ne sera diffusée qu'à l'échelle de la Suède...

La vaisselle IKEA vue comme dans un kaléidoscope
Partagez - commentez
à lire aussi
Domotique : une box connectée pour surveiller le sommeil de la famille
HugOne est un objet connecté relié à des capteurs positionnés sur le lit des enfants comme des adultes. Il permet de surveiller les phases de sommeil des membres de la famille, via une application, mais aussi la qualité de l'air intérieur et ...
Nous vous recommandons

A flanc de colline, sur un terrain rocailleux, un couple de propriétaires a fait construire une maison passive qui consomme 15 kWh/m2/an. Son enveloppe compacte et étanche, couplée à une ventilation double flux, assure une température constante été comme hiver.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic