L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Catherine Carr, l'artisan qui tricote le verre

Par
,
le
Verre tricoté et crocheté
Verre tricoté et crocheté © Catherine Carr Glass
Est-ce de l'art ou de l'artisanat ? Catherine Carr travaille le verre chauffé à l'aide d'aiguilles de tricot et de crochet. Le résultat est unique et bluffant : des coupelles belles comme un napperon crocheté, mais dures comme du verre ! Découverte d'une créatrice britannique hors normes.
Ne vous fiez pas à sa modestie : Catherine Carr est une créatrice unique en son genre. Ses œuvres aussi cachent bien leur jeu ! Ce qui semble n'être qu'un traditionnel napperon en crochet blanc, est en réalité dur comme... du verre. Et pour cause : l'artisan britannique est la seule au monde à tricoter et crocheter le verre. Littéralement.
Son histoire est aussi insolite que son travail. Infirmière diplômée, Catherine tombe gravement malade. Pour s'occuper, elle prend des cours d'artisanat du verre, un matériau qui l'a toujours fascinée. "J'ai appris à souffler le verre, mais je ne produisais que des objets très classiques" se souvient-elle. La créatrice aime à penser que le travail du verre lui était prédestiné. "Mon nom de jeune fille est Fuga, c'est une famille italienne de la région de Venise, dans laquelle l'on trouve plusieurs générations d'artistes verriers".
Son inspiration : sa famille
C'est encore de sa famille que lui vient son autre passion, le crochet. Plus précisément, de sa grand-mère. "Lorsqu'elle est décédée, elle m'a légué tout son matériel, ses patrons, ses croquis" nous explique Catherine Carr. La jeune femme cherche alors à combiner ses deux artisanats. Le destin l'attend... sous les combles de sa maison !
Alors qu'elle fait rénover son appartement, Catherine Carr tombe sur l'isolant utilisé pour le toit : de la laine de verre. Elle le passe au four, et travaille ensuite le matériau fondu comme un fil. "J'ai alors commencé toutes sortes d'expérimentations, avec plusieurs fibres différentes, avant de développer la recette parfaite" explique-t-elle. Une recette que la créatrice protège jalousement.
La suite de l'article et les créations de Catherine Carr en pages suivantes.
Catherine Carr, l'artisan qui tricote le verre

Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Une recette secrète

Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Une recette secrète - Verre tricoté et crocheté
Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Une recette secrète - Verre tricoté et crocheté © Catherine Carr Glass
Nous apprendrons, tout de même, que Catherine travaille aujourd'hui à partir de verre recyclé de bouteilles. La matière chauffée est travaillée à l'aide d'aiguilles à tricoter ou à crocheter, passée plusieurs fois au four, retravaillée, jusqu'à trouver sa forme définitive. "J'ai mis trois ans à définir la marche à suivre et la température de chauffe, très précise" raconte Catherine Carr.
L'objet est ensuite coloré, avec des métaux comme l'étain. La créatrice imagine toute sorte de formes, de la coupelle au vide-poches, mais prévoit déjà une collection d'abat-jour. "La lumière pourra jouer avec les détails du verre crocheté" décrit-elle avec envie.
Artiste ou artisan ?
Originaire de Glossop, une ville du cœur de l'Angleterre à la longue tradition de manufactures, Catherine Carr est aujourd'hui fière de transmettre ses connaissances à de jeunes diplômés d'écoles d'art du pays. "Je leur apprend comment la physique du verre et le travail manuel peuvent se combiner pour donner de belles choses" explique-t-elle. Catherine Carr, une artiste ? "Je ne suis qu'une réalisatrice d'objets en verre" plaisante-t-elle.
Découvrez les créations de Catherine Carr en pages suivantes.
Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Une recette secrète

Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre

Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Verre tricoté et crocheté
Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Verre tricoté et crocheté © Catherine Carr Glass
Pineapple One
Coloris : Mother of Pearl
Prix public indicatif : 400 £ (environ 480 €)
catherinecarrglass.co.uk
Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre

Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre

Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Verre tricoté et crocheté
Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Verre tricoté et crocheté © Catherine Carr Glass
Pineapple Two et Pineapple Three
Coloris : Mother of Pearl et Pewter
Prix public indicatif : 400 £ (environ 480 €) et 250 £ (environ 300 €)
catherinecarrglass.co.uk
Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre

Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre

Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Verre tricoté et crocheté
Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Verre tricoté et crocheté © Catherine Carr Glass
Pineapple Two
Coloris : Pewter (étain)
Prix public indicatif : 400 £ (environ 480 €)
catherinecarrglass.co.uk
Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre

Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre

Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Verre tricoté et crocheté
Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Verre tricoté et crocheté © Catherine Carr Glass
Pineapple Four
Prix public indicatif : 50 £ (environ 60 €)
catherinecarrglass.co.uk
Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre

Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre

Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Verre tricoté et crocheté
Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre - Verre tricoté et crocheté © Catherine Carr Glass
Pineapple One
Coloris : Pewter
Prix public indicatif : 435 £ (environ 520 €)
catherinecarrglass.co.uk
Catherine Carr, l'artisan qui tricotait le verre
Nous vous recommandons

Oubliez tout ce que vous savez sur les salles de bains ! Dix exemples à découvrir qui bouleversent tous les codes établis !

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic