L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Coup d'oeil sur les exclusivités du salon de Milan

Par
,
le
Le coup d'envoi du salon du meuble de Milan a été donné ce mardi. Comme chaque année, tous les exposants donnent à voir des pièces de design, des objets et des aménagements qui n'ont encore jamais été vus nulle part ailleurs dans le monde. Petit florilège de ces créations qui sont, pour la plupart, signées par de grands noms du design.
C'est l'événement de l'année en matière de design et de décoration. Le salon du meuble de Milan a ouvert ses portes ce mardi ! Chaque année, il réunit tous les acteurs mondiaux majeurs du secteur : éditeurs, distributeurs, designers, étudiants, etc. Tous sont là pour la même chose : présenter leurs nouvelles collections et créations.
Pour l'occasion, une multitude d'événements sont organisés non seulement sur le salon mais, aussi à l'extérieur, dans certains lieux culturels de la ville de Milan. D'ailleurs, chaque année, on assiste à une sorte de surenchère du côté des grands éditeurs de mobilier : c'est à celui qui aura le stand le plus spectaculaire ou à celui qui collaborera avec le ou les designers les plus célèbres.
Des rapprochements inédits
L'édition 2012 ne déroge à la règle et offre, cette année encore, de nombreux rendez-vous : expositions, scénographies, mises en scène, installations... Les 25 ans de la marque Edra, les 50 ans de Flos, la réédition par Knoll des tables et sièges conçus par Warren Platner en 1962... Autant d'événements pour lesquels sont organisés des événements particuliers !
L'événement est aussi l'occasion d'officialiser un certain nombre de rappochements inédits. Les visiteurs ont ainsi pu découvrir que le designer Karim Rashid & Sancal ont travaillé ensemble à l'élaboration d'un sofa, qu'Oki Sato, le fondateur du studio Nendo a imaginé toute une collection de meubles de salle de bains pour Bisazza ou encore qu'Ora-Ito a mis au point une table pour Roche Bobois. (à voir en pages suivantes)
De leur côté, les frères Fernando et Humberto Campana ont collaboré cette année avec Cosentino, fabricant de revêtements en quartz, pierres naturelles et matériaux recyclés. Ensemble, ils ont mis au point un nouveau concept de cuisine modulable directement inspiré... d'un couteau Suisse ! Etonnant !
On retiendra également la collaboration, immédiatement largement médiatisée, entre le célèbre éditeur de mobilier italien Kartell et le chanteur Lenny Kravitz. L'înone américaine du rock s'est en effet vue confier la délicate mission de relooker la chaise Mademoiselle, mythique pièce du designer français Philippe Starck.
Pour découvrir quelques-unes des nouveautés présentées à Milan, cliquez en pages suivantes.
Voir la chaise Mademoiselle de Ph. Starck relookée par Lenny Kravitz.
Coup d'oeil sur les exclusivités du salon de Milan

Une cuisine en forme de... couteau Suisse !

Cosentino
Cosentino © Cosentino
Les designers brésiliens Fernando et Humberto Campana, qui sont des habitués du salon de Milan, reviennent cette année avec un projet atypique : Shaping Silestone®.
Il s'agit d'une cuisine conçue pour être un espace multifontion à la fois versatile, vivant et convivial. Plan de travail, cuisinière, table et évier se retrouvent liés les uns aux autres - comme les éléments d'un couteau suisse ! - pour former une structure composée de trois modules. Les utilisateurs peuvent tourner autour, y cuisiner, s'y accouder pour discuter, s'y installer pour travailler... Bref, ils sont libres de se l'approprier comme ils le souhaitent !
A noter que le projet a été réalisé en collaboration avec Cosentino Group, fabricant de revêtements en quartz, pierres naturelles et matériaux recyclés.
Une cuisine en forme de... couteau Suisse !

Une table qui vrille sur elle-même

Roche Bobois
Roche Bobois © Roche Bobois
Le designer Ora-Ito n'est pas non plus venu les mains vides à Milan. Il y présente cette année une table réalisée en collaboration avec le non moins célèbre éditeur de mobilier Roche Bobois. Baptisée "Torso", elle a la particularité d'être constituée de pieds vrillés ce qui donne l'impression qu'elle tourne sur elle-même.
A noter que cette création est le premier élément d'une collection qui devrait comprendre une table haute, une table basse, un ca­napé, un meu­ble de télévi­sion, un buf­fet, un fau­teuil, un lit, une chaise et un guéri­don. Bref, il n'a pas fait les choses à moitié !
Une table qui vrille sur elle-même

Un meuble au style décalé

Bisazza
Bisazza © Bisazza
Après avoir collaboré avec les designers Jaime Hayon et Marcel Wanders, l'éditeur italien Bisazza s'est rapproché cette année de Oki Sato, le fondateur du studio Nendo.
Ce dernier a mis au point quatre pièces qui viennent étoffer sa collection destinée à la salle de bains. Ci-contre, vous découvrez un meuble juché sur des pieds et dont les tiroirs coulissent latéralement. Avec ses lignes pures et raffinées, il correspond tout à fait au style du designer réputé pour être particulièrement poétique.
Parmi les autres pièces présentées en exclusivité sur le salon : une baignoire, une structure porte fleurs et des miroirs. Des pièces qui mettent à l'honneur un même matériau : le bois.
Un meuble au style décalé

Un canapé haute couture

Cassina
Cassina © Cassina
L'éditeur Cassina élargit son cercle de collaborations avec le designer italien Luca Nichetto. Ce dernier a conçu pour lui La Mise : un canapé dont la particularité réside d'une part dans la hauteur du dossier et, d'autre part, dans son habillage qui s'apparente à"une robe légèrement matelassée constituée d'un seul tenant".
Le designer a particulièrement soigné les détails puisque la couture qui borde le tissu est en zig-zag. On peut facilement imaginer la prouesse technique que cela représente !
A noter que le modèle est décliné en deux ou trois places et dans une version "fauteuil".
Un canapé haute couture

Des tables en béton armé

Cappellini
Cappellini © Cappellini
En apparence ces tables, qui ont été conçues par Sylvain Willenz pour Cappellini, n'ont rien de particulier mais, lorsque l'on s'en rapproche, l'on constate qu'elles ne sont pas aussi banales que ça. Et pour cause : leurs piétements à la texture nervurée sont, en réalité, des barres en acier, les mêmes que celles qui sont utilisées pour renforcer les structures en béton armé dans les habitations !
"J'avais envie de jouer avec l'idée que quelque chose saisi d'habitude comme un matériau peu attrayant ou inapproprié à la fabrication de meubles peut devenir très chic, quand il est placé dans un contexte différent et regardé sous un autre angle", explique le designer.
A noter que les tables sont dispnibles en deux formats de différentes tailles : carrée (40 x 40 x 40 cm) ou ronde (45 x 40 cm) et en 5 couleurs (bleu, vert, blanc, rouge et noir).
Des tables en béton armé

Un meuble - Coup d'oeil sur les exclusivités du salon de Milan

Agape
Agape © Agape
Agape, éditeur spécialisé dans le mobilier de salle de bains, revient lui-aussi cette année sur le salon de Milan avec son lot de nouveautés. Parmi elles : deux lavabos de forme conique inspirés d'un projet des années 70 d'Angelo Mangiarotti, un meuble spécialement conçu par le designer Javier Lopez pour s'adapter aux lignes du lavabo 815 signé Benedini Associati (voir ci-contre) ainsi qu'une nouvelle version de la baignoire Pear, immaginée par Patricia Urquiola.
Structure basique et fonctionnelle, forme tantôt linéaire tantôt arrondie, effet massif... On retrouve dans ces nouvelles créations toutes les principales caractéristiques des meubles Agape !
Un meuble - Coup d'oeil sur les exclusivités du salon de Milan

Un lit bordé par un liseré rouge

Lit Bonaldo
Lit Bonaldo © Studio Viganò - Bonaldo
Réinventer la forme d'un lit : l'exercice n'est pas facile ! L'éditeur Bonaldo y est malgré tout parvenu par l'entremise du designer Giuseppe Viganò. Ce dernier s'est permis d'en arrondir les angles et d'y ajouter un bord coloré qui définit tout le périmètre du lit. Au final, le modèle Amos (présenté ci-contre) se distingue par sa légèreté et sa modernité : idéal pour les intérieurs contemporains !
En plus du lit, le designer a conçu un pouf, un banc et des coussins.
Un lit bordé par un liseré rouge

Du mobilier en Hi-Macs®

HI-MACS®
HI-MACS® © HI-MACS®
L'entreprise LG Hausys profite une nouvelle fois du salon de Milan pour montrer les différentes applications possibles et surtout les nouvelles utilisations de son matériau : le Hi-Macs®.
Jusqu'ici mis en oeuvre en tant que revêtement, il sert désormais à la fabrication de mobilier. L'entreprise suédoise Karl Andersson & Söner a en effet utilisé le matériau pour fabriquer des étagères et des tables colorées. (voir ci-contre)
Les étagères sont signées par le designer argentin Federico Churba tandis que les tables, qui s'inspirent des lignes classiques des années 50, ont été conçues par le designer Joel Karlsson.
Du mobilier en Hi-Macs®

Du mobilier en Corian®

Du mobilier en Corian® - Corian®
Du mobilier en Corian® - Corian® © Corian®
A l'instar du Hi-Macs®, le Corian®, qui est un matériau très proche, composé de résine acrylique et de minéraux, fait lui-aussi son show sur le salon de Milan ! Afin de présenter aux visiteurs sa nouvelle gamme de couleurs, DuPont™ Corian®, l'entreprise qui le fabrique, a travaillé avec 4 éditeurs et galeries à l'élaboration de plusieurs collection de meubles.
Ici, vous découvrez deux pièces issues de la collection Favoris, conçue en partenariat avec l'éditeur français Moustache : la table "Pyrénées" et la lampe "The Cave" dessinées par Benjamin Graindorge.
La première est présentée comme une "table paysage" dans la mesure où elle fait se superposer, à la
manière de strates géologiques, différentes couleurs/couches de Corian®. La deuxième comme un "espace", une grotte qui, par le biais de ses cavités, donne à observer la lumière d'une manière différente.
A noter que cette collection comprend en tout 8 pièces. Y ont collaboré : Ionna Vautrin, Inga Sempé, François Azambourg et Sébastien Cordoléani.
Du mobilier en Corian®

Pannaux muraux modulables

Soca
Soca © Soca
La nouveauté cette année chez Soca, ce sont des panneaux muraux modubales - les "Frizz wall panels" - conçus par le designer Thierry d'Istria, de l'agence Blanchet d'Istria (agence d'architecture d'intérieur et d'objets design).
Ils sont extrêmement pratiques puisqu'ils peuvent jouer plusieurs fonctions : faire office de têtes de lit et, en même temps, de tables de nuit ou bien encore être utilisés comme des panneaux acoustiques. En prime, ils sont totalement personnalisables !
Pannaux muraux modulables

Mobilier Outdoor bariolé

Gloster
Gloster © Gloster
Designée par Mark Gabbertas, ces deux fauteuils et poufs d'extérieur font partie des toutes dernières nouveautés de la marque Gloster. Avec leurs rayures, ils s'inscrivent dans la tendance bayadère, tendance qui semble être passée de l'intérieur à l'extérieur de la maison.
A noter que cette collection a reçu le prix Interior Innovation Award 2012 décernés par le Design Council à Cologne.
Par ailleurs, une cinquantaine de designers, de distributeurs, d'éditeurs et d'étudiants français se sont également retrouvés cette année au sein du salon sous la bannière commune "France Design".
Mobilier Outdoor bariolé
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic