L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Créer soi-même des photophores

Par
,
le
Les soirées estivales s'annoncent et l'envie de dîner au jardin nous prend tout à coup mais point de soirée tardive à l'extérieur sans une illumination adaptée ! Voici donc trois idées de photophores à créer soi-même à partir de pots en verre récupérés et de pâte Fimo, pour créer une ambiance chaleureuse et étonner vos convives.
Pour décorer une table estivale, rien de tel que des photophores. L'idéal étant, bien entendu, qu'ils soient assortis à votre décoration de table. Pour cela, vous trouverez ici trois idées de création à faire soi-même à partir de pots en verre récupérés et de pâte polymère, plus connue sous le nom de pâte Fimo.
La technique utilisée est simple : il s'agit de venir recouvrir les contenants avec une pâte à modeler qui se cuit au four quelques minutes.
Plusieurs styles au choix
Pour que vous puissiez trouver le style qui convient à votre table, nous vous soumettons trois idées de décors différents, jouant sur des motifs, des coloris, des textures, des reliefs... Libre à vous par la suite d'improviser autour de ces propositions !
L'idée est surtout de vous faire découvrir les bases de cette technique très pratiquée dans les loisirs créatifs. Vous pourrez ensuite coordonner à vos photophores d'autres éléments de votre table comme, par exemple, des porte-couteaux ou des cadeaux d'invités (petit bijou ou porte-clef), etc.
Budget à prévoir :
3 pots en verre = récupération
Matériel de loisirs créatifs = pâte Fimo (environ 2,50 euros le pain de 56g)
Créer soi-même des photophores

La pâte polymère

La pâte polymère - Les Ateliers de Mireia
La pâte polymère - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
La pâte Fimo est une pâte à modeler, elle doit donc être malaxée pour l'assouplir et pouvoir être modelée selon vos besoins. Il en existe de nombreux coloris à votre disposition en magasin ou rayon de loisirs créatifs. Les coloris sont miscibles, comme pour de la peinture : mélangez un peu deux coloris, vous obtiendrez un effet marbré ; mélangez complètement, vous obtiendrez un 3e coloris bien net.
Vos créations devront être cuites au four, se transformant alors en PVC, une matière plastique rigide et solide. Conformez-vous aux instructions sur l'emballage.
D'une manière générale, le matériel que vous utilisez pour travailler la Fimo doit lui être réservé, car cette pâte n'est pas de contact alimentaire. Par exemple, les emporte pièces utilisés pour découper des formes dans la Fimo deviendront impropres à une
utilisation culinaire.
Pour travailler votre pâte dans les projets qui suivent, il vous faudra :
- un sous-main à la fois lisse et résistant à la découpe (une planche en plastique de découpe culinaire réservée à la Fimo, un carreau de carrelage...)
- un cutter
- un rouleau pour étaler la pâte (pas en bois, car il ferait des marques), qui peut aussi être un verre à alcool fort (shot) ou une carafe en verre (solide)
- de petits emporte-pièces
- un plat de cuisson recouvert de papier sulfurisé (si vous avez opté pour le carreau de carrelage, sachez qu'il passera au four sans problème)
- un four ménager pour la cuisson finale (de préférence électrique, car avec le gaz, la température n'est pas assez stable).
La pâte polymère

Création 1 : le photophore étoilé

Création 1 : le photophore étoilé  - Les Ateliers de Mireia
Création 1 : le photophore étoilé - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Pour créer vous-même un photophore étoilé, il vous faudra :
- un pot en verre (récup)
- une bougie chauffe-plat,
- un pain de 56g de pâte polymère (Fimo Effect, coloris Lilas à paillettes, réf. 602)
- de petits emporte-pièces de formes variées
- un cutter
- un rouleau
Création 1 : le photophore étoilé

Etape 1 : le gabarit

Etape 1 : le gabarit - Les Ateliers de Mireia
Etape 1 : le gabarit - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
À l'aide d'un papier, créez un gabarit pour savoir exactement quelle taille devra faire la bande de pâte qui recouvrira le pot en verre.
Malaxez votre pâte pour l'assouplir et pouvoir la travailler.
Étalez-la en une plaque de même épaisseur, posez le gabarit par-dessus et découpez ce qu'il vous faut.
Etape 1 : le gabarit

Etape 2 : Les motifs

Etape 2 : Les motifs - Les Ateliers de Mireia
Etape 2 : Les motifs - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
La pâte contient déjà des paillettes, ce qui donne un premier sentiment de ciel étoilé. Pour laisser passer la lumière de la bougie, nous allons découper de petites ouvertures.
Ici, nous avons utilisé de petits emporte-pièces en forme d'étoile et de lune. Si vous n'en avez pas, vous pouvez bien entendu découper à main levée avec un cutter (ou à l'aide de gabarits en papier).
Etape 2 : Les motifs

Etape 3 : les finitions

Etape 3 : les finitions - Les Ateliers de Mireia
Etape 3 : les finitions - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Appliquez la bande de pâte sur votre photophore. Si la bande est trop longue, ne superposez pas deux épaisseurs, recoupez plutôt juste à la bonne taille une fois en place.
Pour éliminer la trace de la jonction, utilisez le bout de vos doigts en lissant doucement : avec la chaleur, la découpe va rapidement disparaître.
Si nécessaire, ajoutez une bande pour cacher le rebord de votre pot en verre.
Cuisez dans votre four ménager selon les instructions du mode d'emploi.
Etape 3 : les finitions

Photophore étoilé : résultat final

Photophore étoilé : résultat final - Les Ateliers de Mireia
Photophore étoilé : résultat final - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Voici votre photophore, en version jour et... de nuit !
Photophore étoilé : résultat final

Création 2 : le photophore doré

Création 2 : le photophore doré - Les Ateliers de Mireia
Création 2 : le photophore doré - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Pour créer un photophore doré, il vous faudra :
- un pot en verre (récup)
- une bougie chauffe-plat
- un pain de 56g de pâte polymère (Fimo Effect, coloris Translucide, réf. 014)
- une chute de pâte polymère (Fimo Soft, coloris Chocolat, réf. 75)
- une feuille d'or (et un pinceau souple)
- un cutter
- un rouleau
Création 2 : le photophore doré

Etape 1 : le mélange

Etape 1 : le mélange - Les Ateliers de Mireia
Etape 1 : le mélange - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Comme précédemment, créez votre gabarit en papier.
Mélangez votre pâte translucide avec la chute de pâte colorée.
Pour cela, il faut d'abord assouplir un peu chaque couleur en la malaxant.
Réalisez deux longs boudins et torsadez-les.
Allongez la torsade en tournant, puis repliez-la sur elle-même lorsqu'elle est trop longue.
Recommencez l'opération jusqu'à ce que la couleur fasse de fins filaments dans la pâte translucide. L'idée n'est pas créer une couleur nette, mais bien une sorte d'effet marbré. Vérifiez régulièrement en tranchant pour voir les marbrures à l'intérieur.
Etape 1 : le mélange

Etape 2 : le gabarit

Etape 2 : le gabarit - Les Ateliers de Mireia
Etape 2 : le gabarit - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Étalez votre boule marbrée en une plaque un peu plus épaisse que précédemment, de taille inférieure à votre gabarit.
Appliquez délicatement quelques morceaux de feuille d'or. Lissez au pinceau. Étalez à nouveau en une plaque plus fine, pour arriver à la taille du gabarit. Les feuilles d'or se fendillent alors, nous obtenons l'effet recherché. Découpez à la taille de votre gabarit.
Etape 2 : le gabarit

Etape 3 : les finitions

Etape 3 : les finitions - Les Ateliers de Mireia
Etape 3 : les finitions - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Appliquez la bande de pâte sur votre photophore. Si la bande est trop longue, ne superposez pas deux épaisseurs, recoupez plutôt juste à la bonne taille une fois en place.
Pour éliminer la trace de la jonction, utilisez le bout de vos doigts en lissant doucement : avec la chaleur, la découpe va rapidement disparaître.
Si nécessaire, ajoutez une bande pour cacher le rebord de votre pot en verre. Cuisez dans votre four ménager selon les instructions du mode d'emploi. À la cuisson, la pâte translucide prend vraiment toute sa transparence, vous verrez la différence.
Pour accentuer la transparence, passez une fine couche de vernis adapté (en vente dans le même rayon que votre pâte Fimo).
Etape 3 : les finitions

Photophore doré : résultat final

Photophore doré : résultat final - Les Ateliers de Mireia
Photophore doré : résultat final - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Voici votre photophore, en version jour et nuit pour bien voir la différence.
Photophore doré : résultat final

Création 3 : le photophore pop

Création 3 : le photophore pop - Les Ateliers de Mireia
Création 3 : le photophore pop - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Pour créer un photophore pop, il vous faudra :
- un pot en verre (récup)
- une bougie chauffe-plat
- un pain de 56g de pâte polymère (Fimo Effect, coloris Translucide, réf. 014)
- une chute de pâte polymère (Fimo Soft, coloris Chocolat, réf. 75)
- une feuille d'or (et un pinceau souple)
- un cutter
- un rouleau
Création 3 : le photophore pop

Etape 1 : la texture

Etape 1 : la texture - Les Ateliers de Mireia
Etape 1 : la texture - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Malaxez votre pâte pour l'assouplir. Étalez-la en une plaque de même épaisseur, à peu près de la taille de votre plaque de
texture.
Placez votre plaque de texture par-dessus et appuyez de manière uniforme à l'aide du rouleau.
Cette étape vous permet d'imprimer le motif de la plaque dans votre plaque de pâte.
Enlevez délicatement la plaque de texture en prenant soin de ne pas déformer la plaque de pâte. S'il fait très chaud, n'hésitez pas à passer le tout quelques minutes au réfrigérateur pour durcir (et donc rigidifier) la pâte. À l'aide de votre gabarit en papier, découpez ce dont vous avez besoin.
Etape 1 : la texture

Etape 2 : la lumière

Etape 2 : la lumière - Les Ateliers de Mireia
Etape 2 : la lumière - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Pour laisser passer la lumière de la bougie, de petits cercles ont été découpés à l'aide de petits tubes de récupération, en suivant les motifs de la texture "bulles".
Ces tubes sont en fait les protections que comportent les pinceaux neufs, leur diamètre varie en fonction de la taille du pinceau. Vous pouvez évidemment utiliser tout ustensile disponible chez vous.
Appliquez la bande de pâte sur votre photophore. Si la bande est trop longue, ne superposez pas deux épaisseurs, recoupez plutôt juste à la bonne taille une fois en
place.
Pour éliminer la trace de la jonction, utilisez le bout de vos doigts en lissant doucement : avec la chaleur, la découpe va rapidement disparaître. Attention toutefois à ne pas faire disparaître les motifs en relief en appuyant trop fort.
Etape 2 : la lumière

Photophore pop : résultat final

Photophore pop : résultat final - Les Ateliers de Mireia
Photophore pop : résultat final - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Voici votre photophore, en version jour et nuit pour bien voir la différence.
Photophore pop : résultat final
Nous vous recommandons

Direction le Canada, dans une magnifique habitation, totalement immergée en pleine nature, offrant une vue imprenable sur le fleuve du Saint-Laurent.