L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES
Des boîtes de conserve transformées en objets déco
Par
,
le

La pendule : le matériel

6/11
Les Ateliers de Mireia
Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia

Pour réaliser une petite pendule à aimanter sur le réfrigérateur à partir d'une boîte de conserve, il vous faut :

- une boîte de conserve plate (type boîte de thon)

- un couvercle en plastique (ici, le diamètre idéal était celui d'un pot de café soluble)
- un mécanisme d'horloge (à acheter ou à récupérer)
- du gesso ou de la peinture acrylique blanche
- un pinceau plat de taille adaptée à votre boîte
- des chutes de papiers imprimés (assortis au couvercle en plastique choisi)
- un ruban assorti au papier (ici, des rubans autocollants)
- quelques aimants
- un poinçon (ou vrille, vous permettant de percer le couvercle en plastique)
- une paire de ciseaux
- de l'adhésif double face
- de la colle liquide (ou un pistolet à colle chaude)
- un feutre à peinture acrylique blanc (facultatif)

La pendule : le matériel
  • Des boîtes de conserve transformées en objets déco
  • Centre de table : le matériel
  • Centre de table : la préparation des boîtes
  • Centre de table : le masking tape
  • Centre de table : résultat final
  • La pendule : le matériel
  • La pendule : la préparation de la boîte
  • La pendule : l'habillage
  • La pendule : les aimants
  • La pendule : la fixation du mécanisme
  • La pendule : résultat final
Partagez - commentez
Vos commentaires
à lire aussi
Dix suites parentales qui font rêver
Quel couple n'a jamais rêvé de transformer sa chambre en suite parentale ? Ces nids douillets où coin nuit, dressing et salle de bains se partagent l'espace. Découvrez notre sélection de suites envoùutantes pour piocher des idées ...
Nous vous recommandons

Le choix de votre système de chauffage doit faire rimer confort et design : Maison à Part a sélectionné pour vous 10 solutions pour vous chauffer cet hiver en toute sérénité

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic