L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Okko : l'hôtellerie design en toute liberté !

Par
,
le
Un nouveau concept de chaîne hôtelière va faire son apparition dans le paysage hôtelier en 2013. Son nom : Okko. Son principe : des chambres quatre étoiles et des espaces entièrement dédiés au bien-être des clients. Exit les procédures administratives et place au service ! Sans oublier un intérieur signé Patrick Norguet à la fois cosy, simple et juste. Découverte.
"Une hôtellerie quatre étoiles et aucun nuage", Olivier Devys, ancien cadre chez Accor, a trouvé la formule pour décrire son projet de chaîne d'hôtels haut de gamme Okko qu'il est en train de lancer avec Paul Dubrule, co-fondateur du groupe hôtelier Accor.
A l'attention des voyageurs d'affaires ou de loisirs, les hôtels Okko, qui devraient voir le jour dès 2013, s'organiseront autour de la notion d'hospitalité : "Les établissements ne seront pas à ouverts au public pour boire un verre, nous voulons vraiment créer un endroit cosy avec de l'intimité", précise Olivier Devys. Et pour cela, la qualité du service tiendra une place prépondérante. L'hôtelier sera aux côtés du client et non derrière son ordinateur : "Nous voulons réduire au maximum les procédures administratives", précise le porteur du projet. Par exemple, la clé sera un QR code que l'on obtiendra dès la réservation sur Internet. Résultat : plus besoin de s'enregistrer à l'arrivée et ainsi le personnel pourra s'occuper de l'accueil. De plus, tout sera compris dans le prix de départ, une sorte «d'All included» de l'hôtellerie. Le client pourra profiter du bar, des snakings, de l'espace forme, du sauna sans avoir à faire des démarches ou à régler quoi que ce soit à la fin de son séjour. Enfin, pour couronner le tout, Okko souhaite se doter d'un esprit conciergerie que ce soit pour des places de théâtre, le pressing etc.
Un design sobre et agréable
Dans cette démarche de bien-être, la décoration intérieure n'a pas été oubliée. Au contraire puisqu'elle a été confiée au studio Patrick Norguet, qui a notamment travaillé pour Christian Dior et Louis Vuitton. "Nous voulions ni de surenchère du design, ni imaginer un espace branché pour les magazines. Nous voulions faire quelque chose de juste, simple agréable et pérenne dans le temps", explique le designer Patrick Norguet. Ainsi, les chambres, qui feront environ 16 m2, seront conçues comme un espace harmonieux. Et les autres espaces se veulent contemporains et chaleureux.
Quant au prix, il oscillera entre 130 et 140 euros par nuit. Pour découvrir ce concept, il faudra attendre octobre 2013 pour le premier programme de 80 chambres à Nantes, puis fin 2013 pour un hôtel qui sera construit dans un écoquartier de Grenoble. Mais attention, l'ambition «Okko» ne s'arrête pas là puisqu'il est prévu une cinquantaine d'hôtels en France (construction et réhabilitation) à raison de 5 ouvertures par an.
Okko : l'hôtellerie design en toute liberté !

Hôtel de Grenoble

Okko Grenoble
Okko Grenoble © DR
L'hôtel Okko de Grenoble sera situé dans la Zac de Bonne (écoquartier). Le concept d'Okko est axé en partie sur l'emplacement qui se veut être en centre-ville.
Hôtel de Grenoble

Hôtel de Nantes

okko nantes
okko nantes
L'hôtel de Nantes est situé au cœur de la cité historique, en bordure de la zone piétonne.
Hôtel de Nantes

Chambres

chambres okko
chambres okko © patrick Norguet
A la tête du design des hôtels Okko, on trouve le designer Patrick Norguet. Les chambres allieront modernité, fonctionnalité et esthétisme.
Chambres

Club

espace forme
espace forme © patrick Norguet
Les hôtels Okko sont articulés autour d'un esprit CLub. Parmi les différents services, on peut citer le business corner, les espaces de travail et de détente, restauration, espace forme.
Club

Espace forme

Espace forme - espace forme
Espace forme - espace forme © patrick Norguet
Espace forme

Salle à manger

salle à manger
salle à manger
Salle à manger

Salle de bains

Salle de bains
Salle de bains
Salle de bains
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic