L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un intérieur façonné grâce à l'impression 3D

Par
,
le
Un intérieur façonné grâce à l'impression 3D
1/7
François Burment Habitat imprimé
François Burment Habitat imprimé © In-flexions

Utilisée jusqu'ici pour façonner des objets de décoration, la technique de l'impression numérique 3D vient d'être employée à plus grande échelle. Le designer, dont le travail est soutenu par le VIA, vient de s'en servir pour créer un aménagement intérieur sur-mesure. Une vraie petite révolution dans l'univers de l'habitat.

"Une première mondiale". Les mots utilisés pour présenter le concept d'habitat mis au point par le jeune designer français François Brument, en collaboration avec Sonia Langier et la société allemande Voxeljet en disent long sur son caractère novateur ! Il faut dire que jamais le procédé de l'impression numérique 3D n'avait jusqu'ici jamais été utilisé à une si grande échelle.

Au lieu de l'employer pour façonner des objets, comme une poignée de designers commencent à le faire depuis peu de temps, François Brument a eu l'idée de s'en servir pour créer un aménagement intérieur entier. Il va ainsi devenir possible de se fabriquer sa chambre, sa cuisine ou sa salle de bains sur mesure, en 24 heures et en dur en appuyant simplement sur le bouton d'une imprimante ! Incroyable ? Oui mais vrai, à en croire ses créateurs.

Une nouvelle manière de penser nos intérieurs

Le projet peut effectivement paraître fou tellement il est futuriste mais il a abouti. Une preuve concrète en a d'ailleurs été donnée lors du dernier salon Maison & Objet. Un module de 15 m2 fabriqué en polycarbonate enduit d'époxy et constitué d'une chambre, d'une cabine de douche et d'un dressing y a été présenté. Avec ses cloisons blanches incurvées et alvéolées, parsemées de cavités triangulaires, la structure adopte une allure résolument futuriste qui préfigure un nouveau style pour nos intérieurs.

Le style n'est en réalité que la partie émergée de l'iceberg car, en réalité, le projet repose sur une nouvelle manière de penser nos intérieurs. Elle se libère de toute logique formelle pour ne reposer que sur la prise en compte des besoins de l'utilisateur. Ils dictent tout : le volume des cloisons, leur texture, leur granularité, leur épaisseur et leur orientation. "Grâce à ce projet de François Brument, l'enveloppe de l'habitat futur peut désormais être considérée comme "une épaisseur à fonctionnalité variable", ce qui signifie que l'aménagement sur mesure, personnalisé a désormais un potentiel infini", précise-t-on du côté du VIA. D'ailleurs, même les éléments techniques, tels que le chauffage, les réseaux électriques, la plomberie, sont intégrés en tant que "données de base".

Une fois toutes ces informations collectées, elles sont directement rentrées dans un logiciel de programmation informatique qui va dialoguer "tout seul" avec l'imprimante 3D. Il n'y a donc plus de dessin réalisé par le designer.

Une imprimante révolutionnaire

Comment François Brument est-il parvenu à un tel résultat ? A force de travail, bien sûr, puisque le designer planche sur le projet depuis 2011 mais, aussi grâce à des soutiens de poids, comme celui du VIA, qui l'accompagne dans certaines de ses recherches depuis 2007, ou encore celui de l'entreprise Voxeljet, qui a accepté de suivre le designer.

Pour lui permettre de créer la structure, elle lui a d'ailleurs prêté une imprimante révolutionnaire, la seule capable au monde de produire des pièces de 4 mètres de long sur deux mètres de large et un mètre de haut. "C'est comme une imprimante photo sauf que le jet ne projette pas de l'encre mais des gouttelettes de liant qui vont s'amalgamer à la matière (plastique, sable, des essais sont en cours sur le béton) par tranche de 0,1 mm d'épaisseur. Chaque pièce est réalisée en volume, différenciée et singulière. On peut penser et réaliser son projet idéal et on pourra ensuite le transformer", explique le designer dont les propos sont rapportés par l'AFP. Une imprimante qui, parce qu'elle ouvre un nouveau champ de possibles, risque fort de devenir l'objet de convoitise de beaucoup de designers.

A noter que le projet sera exposé à partir du 31 janvier et jusqu'au 17 mars à la galerie du VIA dans le Xlle arrondissement de Paris. Plus de renseignements sur le : www.via.fr

Découvrez plus d'images de L'Habitat Imprimé en pages suivantes.

Un intérieur façonné grâce à l'impression 3D
  • Un intérieur façonné grâce à l'impression 3D
  • "Habitat imprimé"
  • Un module de 15 m2 à l'allure futuriste
  • Eléments techniques intégrés
  • Insertion rangements
  • Aménagement sur mesure
  • Supperposition de plusieurs couches
Partagez - commentez
à lire aussi
Vittel et Dodo lancent les oreillers et couettes en bouteilles en plastique
Dodo et Vittel accordent une seconde vie aux bouteilles en plastiques. A travers une collaboration aux ambitions écologiques, les deux entreprises ont conçu une gamme de couettes et oreiller en plastique recyclé. Découverte.
Nous vous recommandons

Un habitat doté d'un étage ou d'une mezzanine représente un atout majeur. Maison à Part vous présente les dernières nouveautés des spécialistes de l'escalier et de l'ascenseur privatif. Mettez en avant les parties supérieures de votre maison.

INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER
Les dossiers du moment
Réalisez pleinement vos projets de rénovation avec Maison à Part
Optez pour un habitat moderne et connecté
Sol et murs : une harmonisation parfaite pour votre habitat
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic