L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison de 260 m2 rafraîchie du sol au plafond

Par
,
le
Lorsque Valérie Le Houx a été contactée par un propriétaire afin de remettre sa maison, qui ne trouvait pas acheteur, en valeur, deux tâches lui incombaient. Redonner un coup de neuf à cette demeure des années soixante emplie de souvenirs tout en aidant ses propriétaires à la quitter. Quinze jours de travaux et une journée portes-ouvertes suffirent à trouver acquéreur. Découvrez en images la transformation.
Une belle bâtisse de 260 m2 dans un parc arboré de 2.500 m2, au cœur de la banlieue chic de Bordeaux... Le cadre idéal pour acheter une maison, c'est du moins ce que pense le propriétaire lorsqu'il décide de la mettre en vente, en 2009. Dix-huit mois plus tard, après moult visites et quatre agences immobilières sur le coup, toujours rien, la maison ne trouve pas acquéreur. Désemparé, le propriétaire décide alors de prendre les choses en main en contactant Home-Staging Europe, un réseau d'entreprises spécialisé dans la mise en valeur des maisons, dans le but de les vendre.
"La situation était, comme souvent, lors de nos chantiers, complexe. Le propriétaire, d'une soixantaine d'années, avait refait sa vie. Il payait des charges colossales pour cette maison que son ex-épouse ne voulait pas quitter. Bref, il a fallu être très délicat et un peu psychologue pour aboutir à l'objectif principal : revendre la maison au plus vite", se souvient la home-stager en charge du chantier, Valérie Le Houx, contactée en mai 2011.
Une maison emplie de souvenirs
La maison, très grande avec ses six chambres, est prédestinée à une famille avec enfants. Le rez-de-chaussée accueille la cuisine avec un coin repas, un salon/salle-à-manger, et l'on accède au premier étage par une mezzanine qui fait également office de bureau. Plus loin, cinq chambres et deux salles de bains font également partie de ce même niveau. Enfin, au deuxième et dernier étage se trouvent une sixième chambre et un salon.
"Nous avions un travail global à effectuer afin de remettre cette maison en valeur. A l'extérieur, le jardin, un grand parc arboré, était abandonné. Il y avait également une piscine qui, par manque d'entretien, était devenue toute verte. A l'intérieur, la maison, avec tous ses souvenirs, transpirait la tristesse, il y avait des bibelots partout", se rappelle Valérie Le Houx. "Tout cela ne donnait pas vraiment envie d'acheter car les acquéreurs potentiels n'arrivaient absolument pas à se projeter dans ces lieux, bien trop personnalisés et au style désuet. Certaines pièces étaient en effet encore décorées à la mode des années 60/70", ajoute la home-stager.
A l'époque des années 60/70, la tendance est à la moquette, l'intérieur de la maison en est recouvert, du plancher des chambres aux plinthes en passant par le pourtour des lavabos des salles de bains et même autour de la baignoire ! Le mobilier de cuisine est, quant à lui, en formica orange, également très à la mode à cette époque.
La suite de l'article en page suivante.
Une maison de 260 m2 rafraîchie du sol au plafond

Désencombrer et évacuer

Désencombrer et évacuer - Home staging reportage
Désencombrer et évacuer - Home staging reportage © Valérie Le Houx
La première étape du home-staging, avant de redonner un coup de jeune à la maison, consiste à réaliser un état des lieux approfondi, de toutes les pièces mais également de l'historique de la demeure. "Nous intervenions dans une situation douloureuse avec des drames familiaux, nous devions être très délicats pour arriver à réaliser la première phase du chantier: le désencombrement", relate la home-stager. "Durant cet audit, nous avons remis à plat tous les points négatifs qui ont fait capoter la vente", poursuit-elle.
Cette première analyse permet également de déterminer la nature de l'intervention : une simple mise en scène ou la réalisation, en plus, de travaux. "Nous ne sommes pas censés effectuer des travaux, notre cœur de métier, c'est la mise en scène : ôter les défauts visibles, réaménager les lieux pour y trouver de l'espace, de la luminosité et surtout créer une ambiance positive", insiste la home- stager. "Mais il nous arrive de réaliser, si besoin, de petits travaux ou d'accompagner les propriétaires dans leur réalisation", ajoute Valérie Le Houx.
Suite à l'audit, un devis est proposé. Coût de l'opération : 11.000 €, en raison notamment de l'ampleur du chantier qui comprenait l'intérieur de la maison mais aussi le grand parc arboré et la piscine.
"Ensuite, nous avons procédé au désencombrement. Tous les bibelots, livres et armoires, trop encombrantes, ont été enlevés pour faire un maximum de place et afin que les visiteurs se rendent réellement compte des volumes", dépeint la décoratrice qui, pour ce chantier, s'est entourée d'une équipe de quatre personnes. Deux jours ont été nécessaires à cette étape avec des allers-retours permanents entre la déchetterie, Emmaüs et d'autres associations de dons. Tout ce qui a été gardé a été soigneusement emballé pour le futur déménagement de la propriétaire, une fois la vente assurée.
Les travaux
L'étape suivante consiste à réaliser les travaux. "Nous avons commencé par arracher toute la moquette et la tapisserie, vestige, elle aussi, des années 60/70", nous raconte la décoratrice. "Ensuite, la maison a été nettoyée de fond en comble. Pour remettre les murs en état, nous les avons lessivés, enduits et peints. En home-staging, nous utilisons trois couleurs : blanc, crème et/ou café, des teintes neutres et sobres qui rendent les lieux prêts à décorer, car là est tout l'objectif du home-staging : dépersonnaliser. Ici, nous avons opté pour le blanc afin d'apporter un maximum de lumière aux espaces assombris par la moquette, les rideaux et les grandes armoires", ajoute-t-elle.
Dans les chambres, le parquet flottant en chêne a remplacé la moquette. Côté cuisine, le carrelage des murs a été repeint en gris souris tandis que dans la salle de bains "le plus gros du travail", selon Virginie Le Houx, le choix s'est porté sur la couleur ivoire, à la place d'un rose saumon "dépassé".
Quinze jours de travaux ont été nécessaires afin de remettre la maison en valeur. Durant le chantier, et selon le souhait de la propriétaire, les visites ont continué malgré tout, c'est pourquoi l'équipe en charge du home-staging a décidé de réaliser la mise en scène au fur et à mesure, pièce par pièce.
La suite de l'article en page suivante.
Désencombrer et évacuer

La mise en scène

La mise en scène - Home staging reportage
La mise en scène - Home staging reportage © Valérie Le Houx
"La mise en scène, c'est le cœur de métier du home-staging. Dès que nous visitons une maison, nous savons exactement ce que nous allons mettre dans chaque pièce. Cette étape consiste à se mettre à la place des visiteurs, nous essayons de cibler des objets et des couleurs susceptibles d'attirer leur attention", décrit Valérie Le Houx.
Ainsi, pour l'une des chambres et l'une des salles de bains, l'équipe a opté pour un thème tendance : celui des galets. Dans la première, le lit a été enlevé et remplacé par un matelas et des planches en bois, toujours dans l'optique de rendre les éléments moins imposants et de se rendre ainsi mieux compte des volumes. Des caisses de bois brut "plus dans l'air du temps", ont été placées en guise de tables de chevet et les luminaires ont été, eux aussi, changés. Pour rendre la pièce "zen", des plaids, dessus de lit ainsi que des coussins blancs et argentés sont venus agrémenter le lit.
Côté salle de bains, la dominante "saumon", présente sur le carrelage a été totalement ôtée pour laisser place à un revêtement orné de galets, autour des lavabos, de la douche et de la baignoire. Aux murs, le carrelage a été entièrement repeint en blanc tandis que le carrelage au sol a été conservé, après avoir subi un bon lessivage. "C'est la salle de bains qui a décidé les visiteurs à acheter", s'amuse Valérie Le Houx.
Un travail de dépersonnalisation a également été effectué dans les autres pièces de la maison, même si certains objets anciens ont été gardés. "Nous faisons en sorte que le client ne dépense pas trop dans la mise en valeur de sa maison. Pour ce faire, nous nous débrouillons en gardant quelques éléments que nous complétons de nouveaux objets de décoration, plus actuels", nous explique la home-stager.
La vente
"Notre dernière intervention, une fois la mise en valeur effectuée, consiste à réaliser un reportage photo que nous mettons immédiatement en ligne, sur Internet, après accord des propriétaires", dépeint la décoratrice.
"Parallèlement, nous organisons une journée portes-ouvertes pour faire visiter la maison. Pour la mise en vente, nous n'avions gardé que deux des quatre agences immobilières. Nous leur avons demandé de reprendre contact avec les visiteurs déçus afin de leur proposer de revisiter les lieux", ajoute-t-elle. Et de conclure : "Durant cette seule journée, la maison a trouvé deux acheteurs. Dix-huit jours ont suffi à réaliser la vente définitive et au prix souhaité de 410.000 €."
Pour avoir la maison avant et après les travaux, rendez-vous en pages suivantes.
Mettre en valeur son bien avec le Home-Staging.
Le Home-Staging.
La mise en scène

Salon avant

Salon avant - Home staging reportage
Salon avant - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Les poutres foncées, au plafond, et les grandes armoires, massives, alourdissent l'espace, tout comme la décoration surchargée.
Salon avant

Salon après

Salon après - Home staging reportage
Salon après - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Dans le cadre du home-staging, l'on garde un minimum d'éléments, il faut qu'il y ait encore de la vie mais les visiteurs doivent également pouvoir se projeter dans cet espace, épuré après le passage de l'équipe de home-stagers.
Le volume est ici nettement mis en avant.
Salon après

Cuisine avant 1/2

Cuisine avant 1/2 - Home staging reportage
Cuisine avant 1/2 - Home staging reportage © Valérie Le Houx
La cuisine, la pièce préférée de la propriétaire, était à la mode des années 60/70, en formica et, de surcroît, orange.
Cuisine avant 1/2

Cuisine avant 2/2

Cuisine avant 2/2 - Home staging reportage
Cuisine avant 2/2 - Home staging reportage © Valérie Le Houx
L'objectif était d'ôter ce côté "rustique", en épurant les lieux.
Cuisine avant 2/2

Cuisine après

Cuisine après - Home staging reportage
Cuisine après - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Afin de rendre la pièce plus lumineuse et moderne, le carrelage a été peint en gris souris et le mobilier repeint en blanc.
Cuisine après

Couloir avant

Couloir avant - Home staging reportage
Couloir avant - Home staging reportage © Valérie Le Houx
La décoration de cette maison des années 60 était totalement désuète et dissuadait les acheteurs potentiels.
Couloir avant

Couloir après

Couloir après - Home staging reportage
Couloir après - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Après avoir désencombré le couloir, l'équipe redonne à l'espace toute sa dimension, permettant ainsi aux visiteurs d'imaginer toutes les possibilités d'aménagement.
Couloir après

Chambre avant

Chambre avant  - Home staging reportage
Chambre avant - Home staging reportage © Valérie Le Houx
L'objectif du home-staging est de mettre en scène les différentes pièces de la maison.
Ici, le lit, d'un style ancien, prend trop de place et ne permet pas de se rendre compte du réel volume de la chambre et, de fait, des nombreuses possibilités d'aménagement.
Chambre avant

Chambre après

Chambre après - Home staging reportage
Chambre après - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Pour mettre en valeur cette chambre, Valérie Le Houx a choisi le thème des galets, zen et épuré.
Les luminaires, le parquet et le linge de lit correspondent tout a fait à cette ambiance.
Chambre après

Buanderie avant

Buanderie avant - Home staging reportage
Buanderie avant - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Cette pièce, qui faisait office de buanderie, avait de quoi faire fuir les acheteurs.
Buanderie avant

Buanderie après

Buanderie après - Home staging reportage
Buanderie après - Home staging reportage © Valérie Le Houx
La buanderie acquiert ici une valeur certaine. La tapisserie a été arrachée et remplacée par des murs peints en blanc.
Les quelques éléments placés en guise de décoration laissent place au beau volume que représente cette pièce.
Buanderie après

Chambre enfant avant

Chambre enfant avant - Home staging reportage
Chambre enfant avant - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Cette chambre n'avait pas besoin de beaucoup de travail, l'objectif n'étant pas de ruiner le propriétaire.
Valérie Le Houx décide donc de garder des éléments qu'elle complètera avec d'autres objets de décoration, plus actuels.
Chambre enfant avant

Chambre enfant après

Chambre enfant après - Home staging reportage
Chambre enfant après - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Un luminaire par ci, un tableau par là, suffisent à remettre la pièce en valeur.
Chambre enfant après

Vue salle de bains avant

Vue salle de bains avant  - Home staging reportage
Vue salle de bains avant - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Redonner une nouvelle vie à la salle de bains était nécessaire. Celle-ci représentait un beau volume, totalement gâché par une décoration lourde et désuète.
Vue salle de bains avant

Vue salle de bains après

Vue salle de bains après - Home staging reportage
Vue salle de bains après - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Le carrelage étant en bon état, il a été décidé de le conserver, il nécessitait néanmoins un bon coup de lessivage afin d'enlever tout le calcaire accumulé depuis des années.
Vue salle de bains après

Vue salle de bains avant

Vue salle de bains avant - Home staging reportage
Vue salle de bains avant - Home staging reportage © Valérie Le Houx
En home-staging, l'on part du principe que tout n'est pas à refaire.
Les décorateurs doivent pouvoir tirer parti du lieu que la mise en scène (de menus travaux et surtout quelques objets de décoration) met en valeur.
Vue salle de bains avant

Vue salle de bains après

Vue salle de bains après - Home staging reportage
Vue salle de bains après - Home staging reportage © Valérie Le Houx
L'on se rend désormais compte de l'espace qu'offre cette pièce.
Vue salle de bains après

Vue salle de bains avant

Vue salle de bains avant - Home staging reportage
Vue salle de bains avant - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Alors qu'elle constituait un volume intéressant, la salle de bains n'était absolument pas mise en valeur.
Le carrelage "saumon" donnait en effet à la salle de bains une allure "vieillotte" rédhibitoire pour les visiteurs.
Vue salle de bains avant

Vue salle de bains après

Vue salle de bains après - Home staging reportage
Vue salle de bains après - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Afin d'apporter une touche résolument moderne à cette pièce, tous le carrelage a été repeint en blanc.
Sur le pourtour des lavabos et de la douche, les décorateurs ont choisi d'installer un revêtement constitué de galets, dont la teinte rappelle le carrelage au sol.
Vue salle de bains après

Vue salle de bains avant

Vue salle de bains avant - Home staging reportage
Vue salle de bains avant - Home staging reportage © Valérie Le Houx
Avant les travaux, la baignoire était entourée de moquette, un choix non seulement inesthétique mais également malsain en raison de l'humidité continuelle de la pièce.
Vue salle de bains avant

Vue salle de bains après

Vue salle de bains après - Home staging reportage
Vue salle de bains après - Home staging reportage © Valérie Le Houx
La salle de bains, désormais moderne et tendance a convaincu les acheteurs.
Vue salle de bains après
Nous vous recommandons

Leader européen des systèmes d’évacuation de fumées, Cheminées Poujoulat conçoit des solutions innovantes qui optimisent les performances des appareils de chauffage. Personnalisables et design, les sorties de toit et conduits en inox apportent confort et sécurité

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic