L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Ventes aux enchères publiques : mode d'emploi

Par
,
le
L'univers des ventes aux enchères est un univers qui fascine et, en même temps, intimide. Comment s'y prendre exactement pour connaître la valeur d'une pièce et la mettre en vente ? Maison à part vous explique la marche à suivre pour devenir vendeur et acheteur.
Assister et participer à une vente aux enchères publiques pour voir défiler des objets tous plus beaux les uns que les autres et entendre le fameux : « adjugé » ! Beaucoup en rêvent mais peu osent le faire. Il n'y a pourtant pas avoir peur ! D'ailleurs, il y a parfois de belles surprises à la clé !
Certains de vos meubles de famille valent peut-être plus que ce que l'on vous a toujours dit ou bien peut-être possédez-vous, sans le savoir, un objet d'une très grande valeur. "Dans les maisons de nos grand-mères, il y a toujours des objets que l'on a toujours vus et dont on croit connaître la valeur mais, en réalité, ce sont des légendes familiales. Il arrive souvent que l'on fasse erreur dans le bon sens, comme dans le mauvais d'ailleurs", alerte Emmanuel Bérard chez Artcurial.
L'expertise : la 'vraie' valeur des objets révélée
Pour éviter toutes déconvenues et avoir une idée fiable sur la valeur d'un bien, un seul moyen : le faire expertiser soit en poussant la porte d'un hôtel des ventes afin de le soumettre à l'œil d'un commissaire priseur, soit en vous adressant à un site Internet.
Dans les deux cas, vous obtiendrez une estimation gratuite la valeur de votre bien (œuvres d'art, meubles, tableaux, sculptures, bijoux, etc.), et ce n'est qu'à partir de là que vous pourrez établir une stratégie de vente. Si votre bien présente un réel intérêt, les ventes aux enchères peuvent s'avérer une bonne alternative.
Découvrez en pages suivantes comment elles s'organisent...
Ventes aux enchères publiques : mode d'emploi

Ventes aux enchères publiques, quèsaco ?

Artcurial -Vente aux enchères
Artcurial -Vente aux enchères © Artcurial
Comme leur nom le laisse clairement entendre, les ventes aux enchères publiques sont ouvertes à tous et n'importe qui peut surenchérir à n'importe quel moment. D'ailleurs, de manière symbolique, les portes des salles des ventes ne sont en théorie jamais fermées de manière à ce que, justement, tout un chacun puisse prendre part à la vente en cours.
Le principe est simple : le vendeur soumet un objet à plusieurs acheteurs de manière à faire jouer la concurrence entre eux et ainsi en obtenir le meilleur prix. "Les enchères sont basées sur l'émulation entre les acheteurs", explique Philippe Ancelin, commissaire-priseur et directeur de Drouot Estimations.
Différents types de biens peuvent être mis aux enchères : des tableaux, des œuvres d'art, des objets et des meubles, de la vaisselle, des bijoux mais aussi des maisons ou des appartements.
On distingue deux types de ventes : les ventes courantes, qui regroupent des objets communs, et les ventes dites "de spécialité" ou "cataloguées" qui sont consacrées à des biens plus prestigieux et sont accompagnées d'un catalogue dans lequel chaque lot est photographié et décrit avec précision.
La suite de l'article en pages suivantes.
Ventes aux enchères publiques, quèsaco ?

Faire expertiser son bien

Faire expertiser son bien - Drouot
Faire expertiser son bien - Drouot © Drouot
La première des choses à faire lorsque l'on souhaite mettre un objet ou un meuble aux enchères est de prendre contact avec un commissaire priseur dans une maison de ventes ou étude afin qu'il l'expertise. Il va non seulement l'identifier mais également en donner une estimation c'est-à-dire le prix qu'il peut atteindre en enchères. "Le rôle d'un commissaire priseur est de faire parler les objets", résume Philippe Ancelin.
La plupart des sociétés de ventes aux enchères proposent des estimations gratuites et confidentielles. Dans certains cas, elles se font à distance via Internet tandis que, dans d'autres, il est demandé aux vendeurs de prendre rendez-vous et de se déplacer avec la pièce en question ou avec des photographies ainsi qu'avec tous les documents attestant de sa valeur. Si l'utilisation de photographies est fréquente, elle ne se prête cependant pas à tous les types de biens. Impossible en effet de faire la différence entre un tableau original et une copie d'après une simple photo !
En général, ces estimations sont réalisées par des commissaires priseurs généralistes mais, lorsque la pièce présente un intérêt particulier, il peut arriver que des experts plus spécialisés dans un domaine soient contactés. Ils vont alors réaliser des recherches complémentaires afin de l'authentifier et cela implique que le vendeur laisse son bien en dépôt. S'il accepte, un certificat de dépôt est établi.
Attention : dans la plupart des cas, les consultations gratuites n'aboutissement qu'à une estimation verbale. Pour obtenir des documents écrits, qui sont particulièrement utiles voire obligatoires dans le cas d'une succession ou de l'inventaire complet d'une maison, elles deviennent payantes.
Pour lire la suite, rendez-vous en page suivante.
Faire expertiser son bien

Les enchères, côté vendeurs

Artcurial - vente aux enchères
Artcurial - vente aux enchères © Artcurial
Comme nous l'avons vu précédemment, l'expertise aboutit à une estimation. Si elle convient au vendeur, il signe une « réquisition de vente », document par lequel il autorise la maison de ventes à vendre l'objet pour son compte. Un certain nombre d'informations légales doivent y figurer.
Parmi elles : les frais liés à la vente et qui sont à charge du vendeur, un descriptif complet de l'objet, l'estimation avec une fourchette de prix haute et basse (prix auxquels s'engagent à vendre l'objet) ainsi que le prix de réserve (prix en dessous duquel ne commissaire priseur n'est pas autorisé à vendre).
Afin de faire monter les enchères, il peut même être proposé au vendeur de restaurer la pièce.
Vouloir vendre une pièce aux enchères est une chose mais, il faut parfois faire preuve de patience. "Le marché de l'art est soumis à des tendances aussi, vaut-il mieux parfois repousser de quelques mois voire de quelques années son projet afin qu'il soit plus rentable. En ce moment, par exemple, ce n'est vraiment pas la bonne période pour vendre du mobilier ancien du XVIIIe siècle", indique Emmanuel Bérard chez Artcurial.
La suite en page suivante.
Les enchères, côté vendeurs

Les enchères, côté acheteurs

Les enchères, côté acheteurs - Artcurial - vente aux enchères
Les enchères, côté acheteurs - Artcurial - vente aux enchères © Artcurial
La vente aux enchères est un bon moyen d'obtenir de belles pièces à un bon prix. Cependant, on ne s'improvise pas enchérisseur ! "Avant de se jeter dans l'arène, il est conseillé d'assister à plusieurs ventes pour observer. Cela permet de comprendre le rôle de chacun des acteurs présents lors de la vente et de se familiariser avec leur jargon", assure Emmanuel Bérard.
Après, pour ce qui est de la tactique, chacun sa méthode ! Certains acheteurs sont adeptes du "pas à pas", autrement dit, ils aiment surenchérir avec de petites sommes tandis que d'autres préfèrent les montants plus importants. "Frapper un grand coup permet de savoir tout de suite à qui l'on a affaire et surtout, si la personne en face est vraiment prête à nous suivre ou pas", explique Emmanuel Bérard.
A l'issue de la vente, un bordereau faisant office de facture est remis à l'acheteur. On y retrouve le descriptif complet de l'objet, ses références au catalogue, le prix de vente et le montant des frais liés à la vente. Il est important de ne pas le perdre car il représente le titre de paiement et de propriété. Il sera donc demandé en cas de revente ou tout simplement pour faire assurer l'objet.
A noter : les acheteurs disposent d'un délai de dix ans pour remettre en cause l'authenticité de l'objet acquis.
Les enchères, côté acheteurs

En amont d'une vente aux enchères...

En amont d'une vente aux enchères... - Drouot
En amont d'une vente aux enchères... - Drouot © Drouot
En général, les ventes sont précédées d'expositions qui se déroulent sur un ou plusieurs jours et qui permettent aux acheteurs de voir les objets mis en vente. Certains d'entre eux en profitent pour réaliser des ordres d'achat : sachant qu'ils ne pourront pas assister à la vente, ils mandatent un commissaire priseur pour le faire à leur place et acheter un objet pour leur compte. Pour que la procédure puisse se faire, il faut bien sûr avoir fixé au préalable une enchère maximum.
Pour les commissaires priseurs, c'est l'occasion de voir les réactions du public et donc, par conséquent d'avoir une idée plus précise sur le montant de la mise à prix (point de départ des enchères). "En général, il se situe à environ la moitié de l'estimation mais, il peut arriver que l'objet suscite un intérêt particulier inattendu du coup, cela nous oblige à le revoir à la hausse", confie Philippe Ancelin, commissaire-priseur et directeur de Drouot Estimations.
Voir la suite en page suivante.
En amont d'une vente aux enchères...

Le jour de la vente aux enchères

Drouot - vente aux enchères
Drouot - vente aux enchères © Drouot
Lors de la vente, différents acteurs prennent place dans la salle des ventes : il y a d'un côté, le public autrement dit les enchérisseurs et, de l'autre, le "personnel encadrant", à commencer par le commissaire priseur qui est installé sur une tribune et dirige les enchères. A côté de lui, un huissier établit un procès verbal pour chaque vente.
Mais ce n'est pas tout car il y a en réalité un tas d'autres personnes qui sont présentes. Le crieur circule, par exemple, pendant la vente parmi le public et, comme son nom l'indique, annonce les enchères portées et remet les bulletins. Des collaborateurs du commissaire priseur prennent également place sur les côtés de manière à exécuter les ordres d'achat qui leur ont été confiés ou à faire suivre par téléphone la vente à des acheteurs qui ne sont pas sur place. L'un d'entre eux est également chargé de relayer les enchères formulées via Internet puisque désormais les ventes y sont retransmises en direct.
Les objets sont amenés les uns après les autres en suivant l'ordre indiqué sur le catalogue. Les ventes aux enchères s'ouvrent dès que le commissaire priseur a annoncé la mise à prix et se concluent sur le célèbre "adjugé". Il signifie que l'objet mis en vente devient la propriété de celui qui a porté la plus forte enchère.
Lors de la vente, un geste de la main à l'attention du commissaire-priseur suffit à l'acheteur pour porter une enchère. S'il n'indique aucun montant, celui-ci est laissé à l'appréciation du commissaire-priseur.
Il n'y a pas de durée légale à ne pas dépasser ce qui signifie que les enchères peuvent aussi bien être très expéditives que très longues.
Le jour de la vente aux enchères

Avantages et inconvénients d'une vente aux enchères

ventes aux enchères immobilières
ventes aux enchères immobilières © MAP
Si certains n'osent pas franchir les portes d'une maison de ventes, d'autres en revanche en sont des habitués. Il faut dire que, contrairement à ce que l'on croit, elles ne sont pas réservées à une élite.
Tout le monde peut en effet y assister et certains objets sont mis en vente à des prix très intéressants. Lors des ventes dites courantes, certains objets peuvent être accessibles pour une vingtaine ou une trentaine d'euros - c'est notamment le cas chez Drouot - cependant, toutes les maisons n'organisent pas ce genre de ventes. Pour se voir proposer des biens qui correspondent à ses moyens, il est donc important de bien s'être renseigné en amont sur la maison de ventes et plus particulièrement sur le type d'enchères qu'elle organise.
Comme le souligne le commissaire priseur Philippe Ancelin, le principal avantage d'une vente aux enchères réside dans l'émulation entre les acheteurs. Contrairement à une vente traditionnelle, les enchères mettent en confrontation plusieurs acheteurs, il y a donc une sorte de compétition qui s'instaure au cours de la vente et qui profite souvent au vendeur.
A l'inverse, le principe peut s'avérer traître. Stimulé par les enchères des autres, il arrive parfois que certains acheteurs dépassent le budget qu'il s'était fixé au départ...
Avantages et inconvénients d'une vente aux enchères

Le lexique des ventes aux enchères

Artcurial
Artcurial © Artcurial
Comme vous avez pu vous en rendre compte tout au long de cet article, les commissaires priseurs ont leur propre langage, un jargon qui mérite d'être compris pour bien comprendre l'univers des enchères et pouvoir y évoluer. Petit récapitulatif des principaux termes à connaître :
Adjugé : Mot final prononcé par le commissaire-priseur pour signifier qu'un objet mis en vente devient la propriété de celui qui a porté la plus forte enchère. La règle veut qu'il soit accompagné d'un coup de marteau.
Bordereau : il est remis à l'acheteur et fait office de facture. On y retrouve le descriptif complet de l'objet, ses références au catalogue, le prix de vente et le montant des frais liés à la vente.
Catalogue : ouvrage édité à l'occasion de la mise aux enchères de pièces prestigieuses.
Crieur : personne qui circule pendant la vente parmi le public et, comme son nom l'indique, annonce les enchères portées et remet les bulletins.
Prix de réserve : prix en dessous duquel ne commissaire priseur n'est pas autorisé à vendre
Mise à prix : point de départ des enchères
Ordre d'achat : un acheteur mandate un commissaire priseur pour acheter un objet à sa place
Réquisition de vente : document par lequel un particulier autorise la maison de ventes à vendre l'objet pour son compte. Un certain nombre d'informations légales doivent y figurer, notamment le prix de réserve.
Les adresses à retenir :
www.drouot-estimations.com
La maison de ventes Drouot met à la disposition des internautes un formulaire d'estimation à remplir via son site Internet. Par ailleurs, elle propose des séances d'estimation gratuites du lundi au samedi de 10 heures à 17 heures, au 7 rue Drouot dans le 9ème arrondissement de Paris.
www.artcurial.com
Spécialisée dans les ventes dites cataloguées, la maison de ventes Artcurial dispose aussi d'un département inventaires. Dirigé par Stéphane Aubert, commissaire-priseur, il réalise des inventaires pour ventes, successions, partages et assurances. Les particuliers sont invités à prendre rendez-vous ou bien à se présenter lors de journées organisées dans les hôtels des ventes. Cliquez ici pour accéder au calendrier.
Le lexique des ventes aux enchères
Nous vous recommandons

Leader européen des systèmes d’évacuation de fumées, Cheminées Poujoulat conçoit des solutions innovantes qui optimisent les performances des appareils de chauffage. Personnalisables et design, les sorties de toit et conduits en inox apportent confort et sécurité