L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une cuisine hors-norme conçue pour recevoir

Par
,
le
Espace, lumière, matériaux bruts et électroménager haut de gamme sont les principaux ingrédients de cette élégante cuisine aux proportions hors-norme. Véritable lieu de vie où les propriétaires aiment cuisine mais aussi et surtout recevoir, elle s'ouvre presque intégralement sur l'extérieur. Résultat : elle s'agrandit encore plus et ses contours disparaissent ! Visite.
Un îlot de 5,50 mètres de long par 1,40 mètres de large, une table de repas de près de 3 mètres, des colonnes de rangement de 4 mètres de haut... Les proportions de cette cuisine signée Leicht sont impressionnantes. Mais elles n'ont rien d'étonnantes lorsque l'on s'intéresse à son environnement : la pièce s'insère dans une spacieuse et magnifique villa fraîchement rénovée. Lors des travaux, une aile a spécialement été construite pour la cuisine. Elle forme un L, venu enrichir l'une des extrémités de la maison existante.
Résultat : la pièce est vaste - pas moins de 60 m2 -, dispose d'une belle hauteur sous plafond et bénéficie d'un accès direct sur l'extérieur. Des baies vitrées coulissantes ont été installée sur tous les côtés de manière à ce que les occupants puissent facilement accéder à la terrasse et accessoirement aussi à la piscine qui l'agrémente. Le dispositif permet également à la cuisine d'être très lumineuse. Elle est d'ailleurs agrémentée de longs bandeaux verticaux afin que les rayons du soleil puissent pénétrer dans les moindres recoins de la pièce, même les plus reculés.
Une cuisine aménagée et équipée pour recevoir
Étant donnée l'importante place disponible, un mobilier de généreuses dimensions a pu y être installé. L'îlot central mesure ainsi pas moins de 5,50 mètres de long par 1,40 mètres de large. "Les propriétaires voulaient bien sûr pouvoir cuisiner dans la pièce, mais aussi et surtout y recevoir", commente Stéphane Pollet, concessionnaire Leicht basé à Lille qui s'est chargé de concevoir l'endroit. Une envie qui a engendré la présence de nombreux équipements en... double exemplaire ! La cuisine se retrouve ainsi équipée de deux réfrigérateurs, deux fours ou encore deux lave-vaisselle. Une présence massive totalement insoupçonnable puisque tout est caché.
La discrétion est en effet l'un des maîtres-mots de cette cuisine. L'absence de poignée sur tous les meubles vient renforcer le côté épuré de sa silhouette. "Tout est parfaitement plan, rien ne dépasse, cela est très agréable à l'œil mais aussi au toucher", souligne Stéphane Pollet.
Plus de détails sur cette réalisation ci-dessous.
Une cuisine hors-norme conçue pour recevoir

Une cuisine dedans/dehors

Une cuisine dedans/dehors
Une cuisine dedans/dehors © Leicht
La cuisine vient prendre place dans la partie rénovée de l'habitation. Un bâtiment, implanté en L par rapport à l'existant, a été spécialement construit pour l'accueillir. Presque entièrement vitré, il laisse pénétrer la lumière et bénéficie d'un accès direct sur l'extérieur. Grâce à un système de baies vitrées grande hauteur coulissantes, la cuisine change de physionomie en un clin d'œil et la frontière entre intérieur et extérieur est complètement gommée. Les contours de la pièce disparaissent, ouvrant sa ligne d'horizon presque à perte de vue.
Une cuisine dedans/dehors

Une pièce aux proportions hors-norme

Une pièce aux proportions hors-norme
Une pièce aux proportions hors-norme © Leicht
La cuisine bénéficie d'une très belle hauteur sous-plafond - un peu plus de 4 mètres - et d'une généreuse superficie : pas loin de 60 m2. L'espace n'étant pas un problème, les propriétaires ont opté pour un imposant plan de travail - 5,50 mètres de long par 1,40 mètres de large - et une table de repas de près de 3 mètres de long. Des éléments aux proportions hors-normes qui s'intègrent parfaitement dans l'espace lui-même hors-norme.
Une pièce aux proportions hors-norme

De la lumière jusque dans les moindres recoins

De la lumière jusque dans les moindres recoins
De la lumière jusque dans les moindres recoins © Leicht
Des bandeaux vitrés verticaux, disposés dans la partie la plus reculée de la cuisine, viennent compléter le dispositif des baies vitrées en façade. La lumière pénètre ainsi jusque dans les moindres recoins de la pièce. Un important travail a, par ailleurs, été réalisé sur l'éclairage artificiel. Au plafond, une barre de spots épouse les contours de l'îlot. On remarque qu'elle est noire c'est-à-dire de la même couleur que les menuiseries. Les profilés se répondent, apportant du dynamisme dans la pièce.
De la lumière jusque dans les moindres recoins

Un plan de travail original à pan coupé

Un plan de travail original à pan coupé - Une cuisine hors-norme conçue pour recevoir
Un plan de travail original à pan coupé - Une cuisine hors-norme conçue pour recevoir © Leicht
Outre ses proportions hors-normes, le plan de travail se distingue par sa silhouette atypique. "Il comporte un pan coupé. Cette forme lui a été donnée pour que les occupants puissent cuisiner et préparer leurs repas en étant tournés vers l'extérieur", dévoile Stéphane Pollet, concessionnaire Leicht basé à Lille qui s'est chargé de concevoir l'endroit. Cette légère distorsion apporte également du dynamisme à la pièce et bien sûr, un cachet particulier qui rend l'endroit unique.
Un plan de travail original à pan coupé

Un îlot, trois matériaux

Un plan de travail, trois matériaux
Un plan de travail, trois matériaux © Leicht
Trois matériaux se partagent l'îlot : du Corian (zone plan de travail), de l'inox (zone de cuisson) et du bois massif (bar). Ils se combinent de manière élégante et, surtout, fusionnent parfaitement car ont été parfaitement ajustés pour arriver au même niveau.
A noter : c'est le modèle Tocco'c de Leicht qui a été choisi.
Un îlot, trois matériaux

La discrétion, le maître mot

La discrétion, le maître mot
La discrétion, le maître mot © Leicht
Rien ne dépasse de l'îlot, ni en surface, ni en façade. Et pour cause : les propriétaires ont opté pour des hottes aspirantes rétractables qui rentrent dans l'îlot. Elles sont donc complètement cachées lorsqu'elles ne sont pas utilisées. Par ailleurs, les meubles ne comportent pas de poignées. Rien ne perturbe donc la vue : les lignes épurées de la cuisine sont ainsi mieux mises en valeur.
La discrétion, le maître mot

Des façades qui laissent voir le veinage du bois

Des façades qui laissent voir le veinage du bois
Des façades qui laissent voir le veinage du bois © Leicht
Un pan de mur entier est consacré au rangement et à l'intégration de l'électroménager. Les meubles montent presque jusqu'au plafond et sont habillés d'un placage chêne très expressif de couleur miel. "L'on y voit le veinage du bois ce qui apporte une plus-value esthétique à la cuisine", dévoile Stéphane Pollet. Un écho se crée avec d'autres éléments de la pièce, notamment le bar et la table de repas, éléments également en bois.
A noter : ce sont des meubles de la collection Xylo de Leicht qui ont été choisis.
Des façades qui laissent voir le veinage du bois

Objets chinés et pièces cultes de design

Objets chinés et pièces cultes de design
Objets chinés et pièces cultes de design © Leicht
Souhaitant faire la cuisine une véritable pièce à vivre, les propriétaires ont mis beaucoup de soin à la décorer. Ils y ont introduit de nombreux objets chinés et, même, plus étonnant, quelques pièces cultes de design. L'on peut ainsi y voir la chaise longue LC4 de Le Corbusier... Une invitation à se détendre... tout en cuisinant !
Objets chinés et pièces cultes de design
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic