L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Hôtel JoBo, à Paris : 10 idées déco à copier

Par
,
le
L'hôtel situé à l'angle de la rue d'Ormesson et de la rue Sévigné, à Paris, vient de faire peau neuve. Confié entre les mains de la décoratrice Bambi Sloan et des architectes Didier et Fabrice Knoll, l'endroit présente un tout nouveau visage. Maison à part l'a visité et vous en ramène plein d'inspirations déco.
Une gigantesque toile de tente Napoléonienne ornée de roses pour protéger une petite cour typiquement parisienne. Le moins que l'on puisse dire c'est que l'installation interpelle. Nombreux sont d'ailleurs les passants à s'arrêter devant la porte cochère du 10, rue d'Ormesson. Des passants qui pourraient devenir des clients car le bâtiment abrite un hôtel.
Une déco classique ponctuée de détails rock
Depuis 1905, plusieurs établissements hôteliers se sont succédés entre les murs de ce qui était à l'origine un ancien couvent du XVIIème siècle. Entièrement redécoré par la décoratrice Bambi Sloan et réaménagé par les architectes Didier et Fabrice Knoll, l'endroit, qui s'appelle désormais l'hôtel JoBo, en l'hommage de Joséphine Bonaparte, se présente désormais sous un tout nouveau visage. Et comme son nom le laisse entendre, l'établissement 4 étoiles rend hommage à l'Impératrice. Un peu partout dans l'hôtel, l'on retrouve des motifs qui lui étaient chers, notamment le léopard mais aussi les roses. Elles sont présentes sur la fameuse grande tente de l'entrée mais aussi sur le sol des parties communes - il est comme recouvert d'un tapis de roses -, sur les murs mais aussi sur les boiseries dans les chambres (voir diaporama en pages suivantes).
Souhaitant dépoussiérer les codes de l'époque, la décoratrice a ponctué la décoration de détails chocs : sur l'un des tableaux exposés dans le lobby, l'on peut ainsi voir Joséphine porter une paire de lunette de soleil. Une petite touche "rock" comme aime à les distiller Bambi Sloan.
Des vestiges du passé conservés
Si la décoration nous transporte dans un autre temps, le bâtiment aussi. Durant les travaux, qui ont duré seulement cinq mois et demi - un record pour un chantier d'une telle envergure -, l'une des préoccupations constantes des architectes Didier et Fabrice Knoll a été de conserver des traces du passé du lieu, notamment ses belles boiseries et ses murs en pierre. "A certains endroits, cela a posé des problèmes mais nous avons toujours trouvé des solutions pour préserver au maximum le bâtiment", indique Fabrice Knoll. Il en résulte des chambres uniques, tant au niveau de l'agencement que des proportions. "Elles ont toutes été aménagées sur-mesure en fonction des singularités du bâtiment. Cela été un vrai travail d'orfèvre puisque tout a été calculé au millimètre près", confie l'architecte. De beaux vestiges et des particularités qui confèrent à l'endroit un charme particulier.
Découvrez en pages suivantes 10 bonnes idées déco que vous pouvez facilement refaire chez vous.
Hôtel JoBo, à Paris : 10 idées déco à copier

Vu à l'hôtel JoBo : un damier noir&blanc en mosaïque

Vu à l'hôtel JoBo : un damier noir&blanc en mosaïque  - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo à Paris
Vu à l'hôtel JoBo : un damier noir&blanc en mosaïque - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo à Paris © Hôtel JoBo
L'idée à retenir : Créer un damier en mosaïque pour donner du rythme à une pièce
Les salles de bains de l'hôtel arborent toutes le même décor : de la mosaïque en marbre Marquina et Carrare habille le sol et les murs. Elle se présente sous la forme d'un damier noir&blanc. Une mise en œuvre originale qui donne du rythme à la pièce tout en lui apportant une certaine élégance.
Vu à l'hôtel JoBo : un damier noir&blanc en mosaïque

Vue à l'hôtel JoBo : une moquette qui adopte l'apparence d'un parquet

Vue à l'hôtel JoBo : une moquette qui adopte l'apparence d'un parquet - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo à Paris
Vue à l'hôtel JoBo : une moquette qui adopte l'apparence d'un parquet - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo à Paris © Hôtel JoBo
L'idée à retenir : Une moquette motif parquet pour combiner les avantages de chaque revêtement
Parce qu'il est souvent difficile de choisir entre une moquette et un parquet, la décoratrice Bambi Sloan a imaginé un parquet en trompe-l'œil, elle ne garde ainsi que les avantages de chaque revêtement, la douceur de l'un et la beauté de l'autre : malin !
Vue à l'hôtel JoBo : une moquette qui adopte l'apparence d'un parquet

Vus à l'hôtel JoBo : de "vrais" rideaux sous pente

10 idées déco vues à l'hôtel JoBo, à Paris
10 idées déco vues à l'hôtel JoBo, à Paris © Hôtel JoBo
L'idée à retenir : Installer de "vrais" rideaux sous pente pour renforcer l'effet cocooning de la pièce
Souvent délaissées les fenêtres des espaces sous-pente méritent elles-aussi de "vrais" rideaux. Pour les faire tenir, la décoratrice Bambi Sloan a tout simplement disposé des tringles à rideaux en partie basse des murs. Les murs prennent ainsi de la consistance et l'effet cocooning de la pièce est renforcé.
Vus à l'hôtel JoBo : de "vrais" rideaux sous pente

Vue à l'hôtel JoBo : de la toile de Jouy pour habiller les murs

Vue à l'hôtel JoBo : de la toile de Jouy pour habiller les murs - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo, à Paris
Vue à l'hôtel JoBo : de la toile de Jouy pour habiller les murs - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo, à Paris © Hôtel JoBo
L'idée à retenir : Habiller les murs de toile de Jouy pour renouer avec un grand classique de la décoration du XVIIème siècle
Les murs des chambres sont recouverts de toile tendue adoptant des motifs emblématiques du XVIIème siècle : cocarde, roses et dentelles ou encore comme ici toile de Jouy. Cette dernière s'affiche en noir&blanc, insufflant ainsi un vent de modernité dans la chambre.
Vue à l'hôtel JoBo : de la toile de Jouy pour habiller les murs

Vues à l'hôtel JoBo : des poutres apparentes ornées de roses

Vues à l'hôtel JoBo : des poutres apparentes ornées de roses - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo, à Paris
Vues à l'hôtel JoBo : des poutres apparentes ornées de roses - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo, à Paris © Hôtel JoBo
L'idée à retenir : Peindre les poutres apparentes pour éviter la sensation d'écrasement
Certaines chambres n'étant pas très hautes, Bambi Sloan a décidé de peindre les poutres apparentes qui ornent leur plafond dans une couleur claire. On évite ainsi la sensation d'écrasement et d'étouffement. L'opération permet également de compléter le décor de la pièce : on remarque que les poutres se parent de roses, fleurs préférées de Joséphine Bonaparte, motif que l'on retrouve également sur les rideaux et sur la tenture murale qui habille les murs. Les éléments se répondent et l'ensemble devient cohérent.
Vues à l'hôtel JoBo : des poutres apparentes ornées de roses

Vus à l'hôtel JoBo : des miroirs en losange sur les portes des placards

Vus à l'hôtel JoBo : des miroirs en losange sur les portes des placards - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo, à Paris
Vus à l'hôtel JoBo : des miroirs en losange sur les portes des placards - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo, à Paris © Hôtel JoBo
L'idée à retenir : Combiner des miroirs pour créer des reflets et des jeux de lumière inattendus
En habillant les portes des placards de miroirs en losange disposés tantôt à la verticale, tantôt à l'horizontale, la décoratrice Bambi Sloan provoque des reflets et des jeux de lumière inattendus. On retient l'idée pour donner du pep's à un intérieur.
Vus à l'hôtel JoBo : des miroirs en losange sur les portes des placards

Vues à l'hôtel JoBo : des portes battantes pour délimiter une salle de bains

Vues à l'hôtel JoBo : des portes battantes pour délimiter une salle de bains - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo, à Paris
Vues à l'hôtel JoBo : des portes battantes pour délimiter une salle de bains - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo, à Paris © Hôtel JoBo
L'idée à retenir : Installer des portes battantes pour gagner de la place et cultiver le secret
Les salles de bains de l'hôtel sont dissimulées par des portes battantes. Grâce à elles, l'on optimise l'espace tout en cultivant le secret. Les pièces deviennent de véritables petits écrins, des lieux "à part" avec leur propre décor et leur propre ambiance.
Vues à l'hôtel JoBo : des portes battantes pour délimiter une salle de bains

Vus à l'hôtel JoBo : des motifs marqués qui cohabitent

10 idées déco vues à l'hôtel JoBo
10 idées déco vues à l'hôtel JoBo © Hôtel JoBo
L'idée à retenir : Juxtaposer des motifs marqués pour créer un décor unique
Le moins que l'on puisse dire c'est que a décoratrice Bambi Sloan ose ! Elle a ici eu l'audace de rapprocher un motif léopard et un motif fleuri. Deux motifs à l'opposé l'un de l'autre mais qui arrivent à cohabiter, preuve que l'on peut oser !
Vus à l'hôtel JoBo : des motifs marqués qui cohabitent

Vues à l'hôtel JoBo : des suspensions qui créent des jeux d'ombres et de lumières

Vues à l'hôtel JoBo : des suspensions qui créent des jeux d'ombres et de lumières - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo, à Paris
Vues à l'hôtel JoBo : des suspensions qui créent des jeux d'ombres et de lumières - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo, à Paris © Hôtel JoBo
L'idée à retenir : Créer des jeux d'ombres et de lumières grâce à une suspension ajourée
La décoratrice Bambi Sloan sculpte ici l'espace grâce aux luminaires. Pour compléter les deux appliques murales disposées de chaque côté du lit, elle a opté pour une suspension sculptées finement ajourée qui produit de très beaux jeux de lumière. Le soir venu, la pièce s'anime, un véritable spectacle pour les yeux.
Vues à l'hôtel JoBo : des suspensions qui créent des jeux d'ombres et de lumières

Vu à l'hôtel JoBo : un téléphone sans fil vintage

Vu à l'hôtel JoBo : un téléphone sans fil vintage  - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo
Vu à l'hôtel JoBo : un téléphone sans fil vintage - 10 idées déco vues à l'hôtel JoBo © Hôtel JoBo
L'idée à retenir : Utiliser le vintage pour cacher la technologie
Dans toutes les chambres trône un téléphone sans fil vintage à cadran qui interpelle le regard. Il s'agit du NeoRetro lancé par Orange en Août dernier, inspiré des lignes des appareils des années 30. Un modèle familier que l'on avait perdu de vue et que l'on est content de revoir.
Vu à l'hôtel JoBo : un téléphone sans fil vintage

Hôtel JoBo - Hôtel JoBo, à Paris : 10 idées déco à copier

Hôtel JoBo, Paris.
Hôtel JoBo, Paris. © Hôtel JoBo/Didier&Fabrice Knoll
Hôtel de JoBo
10, rue d'Ormesson
75004 Paris
www.hoteldejobo.paris
Tarifs des chambres : de 180 euros à 550 euros /nuit
Ci-dessus la façade de l'hôtel. Entièrement retravaillée par les architectes Didier et Fabrice Knoll, elle est agrémentée de grandes vitres miroirs qui cultivent le mystère et interpellent.
Hôtel JoBo - Hôtel JoBo, à Paris : 10 idées déco à copier
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic