L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Thermoform de Cemex : une villa isolée grâce à des blocs coffrants en polystyrène

Par
,
le
Pour faire construire une maison très performante et très bien isolée, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, un particulier francilien opte pour un nouveau système constructif. Les murs sont composés d'un coffrage de polystyrène, au sein duquel du béton est coulé. Une solution mise en oeuvre rapidement et avec peu de déchets. Visite sur le chantier.
Ingénieur et sensibilisé à la question des techniques de construction, un particulier francilien rêvait d'une maison extrêmement performante, avec une facture énergétique réduite grâce à une isolation renforcée. Sur un salon spécialisé, il découvre l'entreprise Cemex et sa nouvelle technologie de construction baptisée Thermoform. Il s'agit de blocs de polystyrène creux, prédécoupés en usine, posés sur le chantier puis remplis de béton coulé.
"Le futur propriétaire a été séduit par l'utilisation de deux matériaux inertes pour construire une maison individuelle", se souvient Sébastien Beuvin, chef de marché résidentiel Cemex, qui a été son interlocuteur privilégié. Les blocs de polystyrène se comportent comme une double isolation, intérieure et extérieure, tandis que le béton assure la solidité de l'ouvrage.
Le terrain, situé dans les Hauts-de-Seine, présente une difficulté majeure : la présence d'un talus sur lequel la maison doit être adossée. Trois mois d'analyse ont été nécessaires afin de définir tous les détails de la construction. Une réflexion longue à laquelle ont participé un bureau d'études spécialisé ainsi qu'un architecte. Découvrez ce chantier en images, en pages suivantes.
Thermoform de Cemex : une villa isolée grâce à des blocs coffrants en polystyrène

Des blocs coffrants en polystyrène pour monter les murs

Installation des blocs coffrants de Thermoform
Installation des blocs coffrants de Thermoform © Cemex
La maison a été construite en Thermoform, une technologie récente. Des blocs, composés de deux plaques de polystyrène reliées par de petites entretoises métalliques, sont prédécoupés en usine, puis empilés sur le chantier pour composer les murs de la construction. L'espace entre les deux plaques de polystyrène sera, dans un second temps, rempli de béton.
Ici, une étape du montage du premier étage permet d'apercevoir l'empilement des différents blocs.
Des blocs coffrants en polystyrène pour monter les murs

Du béton au coeur de la structure de la villa

Zoom sur le béton coulé dans le bloc coffrant Thermoform
Zoom sur le béton coulé dans le bloc coffrant Thermoform © Cemex
Une fois la structure en polystyrène étayée, le béton est coulé au centre et ferraillé. L'épaisseur est variable en fonction des besoins. "On peut aller jusqu'à 30 cm de béton", précise Sébastien Beuvin.
Ainsi, les murs de cette villa sont composés d'un coeur de béton, entouré de polystyrène, qui joue le rôle d'isolant à l'intérieur de la maison, mais aussi à l'extérieur.
Du béton au coeur de la structure de la villa

Des matériaux prédécoupés et un transport des matériaux facilité

Des éléments Thermoform pliables pour faciliter le transport
Des éléments Thermoform pliables pour faciliter le transport © Cemex
Afin de gagner un maximum de temps sur le chantier, tous les éléments de polystyrène sont prédécoupés en usine. "Il faut donc tout concevoir et tout vérifier en amont", indique Sébastien Beuvin. Pas le droit à l'erreur, mais un avantage majeur : grâce aux petites entretoises métalliques pliables, les blocs se replient sur eux-mêmes, ce qui permet d'optimiser le transport des matériaux, aussi bien vers le chantier que sur le chantier lui-même.
Des matériaux prédécoupés et un transport des matériaux facilité

Un procédé le plus respectueux possible de l'environnement

Vue de l'intérieur de la villa en Thermoform
Vue de l'intérieur de la villa en Thermoform © Cemex
Outre l'avantage du transport, la prédécoupe permet de supprimer les chutes et, ainsi, d'optimiser l'utilisation du polystyrène et de réduire les déchets sur le chantier. Le polystyrène utilisé par Cemex est composé à 98% d'air et à 2% de produits recyclés du pétrole.
Un procédé le plus respectueux possible de l'environnement

Plus de béton pour le mur de soutènement

Une villa en construction adossée à un talus
Une villa en construction adossée à un talus © Cemex
Dans le cas de cette villa francilienne, le terrain pentu présente un talus (ici, au fond), auquel la maison est adossée. "Nous avons discuté de cette particularité avec le bureau d'études, et finalement décidé que le mur de soutènement présenterait une épaisseur de béton 20 cm plus importante, et des couches plus fines de polystyrène", détaille Sébastien Beuvin.
Plus de béton pour le mur de soutènement

Isolation thermique grâce au polystyrène, phonique grâce au béton

Vue du premier niveau de la villa en construction en Thermoform
Vue du premier niveau de la villa en construction en Thermoform © Cemex
L'épaisseur des différents murs de la maison peut être adaptée, en amont, à leur emplacement, de manière à optimiser l'usage des matériaux. "Le béton peut, par exemple, jouer le rôle d'isolant phonique", ajoute Sébastien Beuvin.
Isolation thermique grâce au polystyrène, phonique grâce au béton

Des baies vitrées à chaque étage pour plus de lumière

Des baies vitrées à chaque étage pour plus de lumière - Emplacement des baies vitrées dans la villa en Thermoform
Des baies vitrées à chaque étage pour plus de lumière - Emplacement des baies vitrées dans la villa en Thermoform © Cemex
Autre caractéristique de la villa, architecturale cette fois-ci : la présence de baies vitrées à l'angle sud-ouest de chaque étage, afin de profiter de la lumière et de la chaleur naturelle. "Un système de précadre permet de rompre les ponts thermiques", explique Sébastien Beuvin.
Au final, la maison dépasse largement les performances imposées par la RT 2012. "Chez un autre de nos clients, l'utilisation du Thermoform a permis d'économiser 700 euros chaque année sur la facture énergétique", conclut Sébastien Beuvin.
Des baies vitrées à chaque étage pour plus de lumière

Une villa aux murs composés de blocs coffrants en polystyrène

Des épaisseurs variables en fonction des murs en Thermoform
Des épaisseurs variables en fonction des murs en Thermoform © Cemex
Fiche technique :
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'oeuvre : Entreprise Style
Architecte : François Ruquet
Constructeur : Cemex
Lieu : Hauts-de-Seine
Surface : 367 m2 sur 3 niveaux
Durée du chantier : environ 4 mois
Budget : non communiqué
Une villa aux murs composés de blocs coffrants en polystyrène
Nous vous recommandons

Partez à la découverte d'une maison contemporaine métamorphosée en bâtisse provençale.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic