L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

L'architecte : mode d'emploi

Par
,
le
architecte
architecte © PP-DR

L'architecte a souvent mauvaise réputation : on ne veut pas avoir recours à ses services. Il est pourtant le partenaire privilégié, voire indispensable, du particulier qui souhaite faire construire sa maison.

D'après Flaubert dans son Dictionnaire des Idées reçues, les architectes sont "tous imbéciles (...) [ils] oublient toujours l'escalier des maisons". Voleurs, malhonnêtes, coûteux, imbus d'eux-mêmes : les architectes trainent une image très négative derrière eux. Pourquoi ? Nul ne sait. Seule certitude : la conscience collective fait porter la responsabilité de tous les maux de la construction à son emblématique représentant. "Si la porte du frigo ne s'ouvre pas, c'est de la faute de l'architecte ! " plaisante l'un d'entre eux. Si bien que seules 7% des maisons individuelles construites le sont avec son aide.

Halte aux idées reçues : l'architecte, en tant que concepteur de votre futur habitat, est votre principal allié. L'Ordre des architectes, à la manière du Conseil de l'Ordre des médecins, est là pour veiller aux brebis galeuses. D'autant plus que les constructeurs de maisons individuelles eux-mêmes font appel à des architectes. Ce n'est donc pas s'en prémunir que de passer par un promoteur.

Alors, à quoi sert un architecte ?

Une collaboration efficace

Son rôle principal : vous écouter. Il est là pour vous conseiller en vous proposant un projet répondant à vos attentes, compatible avec vos moyens financiers et surtout réalisable ! L'architecte fait du sur-mesure là où le constructeur propose du « clé-en-main ». Les délais de réception se rallongent, mais l'adaptation à vos envies, votre mode de vie, l'évolution de votre famille, sont ses principales réflexions. Des plans à la réception des travaux, en passant par la demande de permis de construire, l'architecte s'occupe de tout : choix des matériaux et économie d'énergie, contacts et négociations avec les entreprises, suivi des travaux et respect des délais.

Faire appel à un architecte

Le recours à un architecte est obligatoire pour toute construction soumise à l'obtention d'un permis de construire qu'il s'agisse d'une création nouvelle, d'une transformation ou d'un agrandissement. Si la construction n'excède pas 170 m2, l'architecte est facultatif. Mais comment le choisir ? Les jeunes architectes créatifs et au fait des nouvelles techniques ou réglementations ont de nombreux atouts, comme leurs ainés expérimentés. Tout est question de confiance et d'affinités. L'Ordre des architectes de votre région ou les « Maisons de l'architecture » peuvent vous renseigner sur les personnes compétentes. Enfin, les Conseils d'architecture, d'urbanisme et d'environnement (CAUE), présents dans chaque département, vous renseigneront également sur les professionnels du secteur ou vous fourniront sur demande une aide technique, si vous vous lancez seul dans vos travaux.

Le coût d'un architecte

Le principe est que les honoraires sont librement négociés entre l'architecte et le maître d'ouvrage. Le contrat passé entre les deux précise l'étendue de sa mission, les modalités de sa rémunération et son montant. Le coût global du recours à l'architecte dépendra du montant des travaux engagés, de leur complexité et de leur étendue. On ne peut pas connaître le coût de la construction à l'avance : tout dépend des devis des entreprises. C'est pourquoi une clause dans le contrat d'architecte peut définir une marge entre le coût estimé et le coût réel au-delà de laquelle la rémunération de l'architecte sera diminuée.

Il existe différents modes de rémunération :

le forfait : monnaie courante en cas de travaux ne dépassant pas 170m2 ou si la mission et le projet sont parfaitement connus à l'avance.
la rémunération au pourcentage du coût des travaux : c'est la solution la plus courante. La mission est définie mais le projet de construction de l'est pas. Les honoraires s'élèvent dans une fourchette moyenne de 10% à 15 % environ du montant des travaux hors taxes.
la rémunération au temps passé : elle s'applique notamment lors de missions ponctuelles et bien définies, comme une expertise de locaux. Elle s'élève en moyenne à 100 € de l'heure hors taxes mais là encore tout dépend de la mission demandée.

L'architecte : mode d'emploi
Partagez - commentez
à lire aussi
Transition énergétique : une enveloppe d'environ 10 Md€ prévue
A l'issue de la conférence bancaire organisée pour déterminer les modalités de financement des différents outils de la transition énergétique, dévoilés la semaine dernière par Ségolène Royal, une enveloppe de près de 10 Md€ a été ...
Nous vous recommandons

Le printemps arrive et avec lui les envies et les projets d'aménagement de vos espaces extérieurs. Focus sur les meilleures offres des spécialistes en la matière : pergolas, dallages, clôtures, vérandas pour concrétiser vos envies et profiter pleinement de vos moments de loisir.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic