L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Mon portail ? Une œuvre d'art !

Par
,
le
Les copropriétaires d'un immeuble situé dans le XXe arrondissement de Paris ont fait le choix osé de remplacer leur portail par une œuvre d'art en acier signée Béatrice Coron. Une création conçue pour inviter la population urbaine à rêver...
Tous les passants qui fréquentent depuis longtemps la rue des Prairies à Paris ne manqueront pas d'être surpris arrivés au n°53. En lieu et place de l'ancien portail à barreaux de l'immeuble situé à cette adresse, se dresse désormais une fresque contemporaine en acier inoxydable... De l'art contemporain en milieu urbain, pas étonnant que les promeneurs marquent un temps d'arrêt prolongé ! Surprise, étonnement, admiration... Depuis qu'elle a été installée, l'œuvre suscite de multiples réactions, à la plus grande satisfaction de Béatrice Coron, sa conceptrice.
Depuis qu'elle vit aux Etats-Unis, cette dernière a fait de "l'art public" - "public art", en anglais - sa spécialité. La plupart de ses œuvres, de gigantesques fresques métalliques divisées en plusieurs modules, viennent ainsi prendre place dans de nombreux lieux publics du pays : les métros de New-York et de Chicago, l'aéroport International de Charlotte Douglas en Caroline du Nord, la bibliothèque de San José en Californie... "L'art est un bon moyen d'introduire une touche de poésie dans la ville, il sert de support aux rêves, commente-t-elle jointe au téléphone par Maison à part. On a trop tendance à oublier que l'on peut rêver même en milieu urbain !"
Chasse aux papillons
Pour la fresque de la rue des Prairies, Béatrice Coron a commencé, comme à son habitude, par "mener l'enquête". "J'aime bien tout savoir du lieu où mon œuvre va être installée : l'histoire du quartier, de la rue, de l'immeuble et même celle de ses habitants", explique-t-elle. Au bout de plusieurs mois de recherches, l'artiste devenue historienne, a fini par apprendre que l'immeuble était implanté dans l'ancien domaine de Bagnolet, propriété de la Duchesse d'Orléans en 1719. Un riche passé qui a d'ailleurs servi de point de départ au projet. Pour lui faire écho, la fresque représente une scène bucolique de chasse aux papillons, comme il pouvait se dérouler à l'époque où la verdure régnait dans le quartier. Des "herbes folles" habitées d'animaux et de personnages en mouvement pour délimiter leur propriété, l'idée a immédiatement séduit tous les habitants de l'immeuble !
L'acier, "un matériau plein de charme"
Pierre Le Roy - Béatrice Coron
Pierre Le Roy - Béatrice Coron © Pierre Le Roy
 
L'œuvre a été fabriquée en acier inoxydable, le matériau de prédilection de Béatrice Coron. "L'acier est l'un des seuls matériaux qui peut rester dehors sans s'altérer, argumente-t-elle. Par ailleurs, il se patine avec le temps et présente toujours de beaux reflets". L'œuvre ayant également une dimension fonctionnelle, il a fallu se plier à certains nombre de contraintes. L'artiste a, par exemple, dû prévoir un emplacement pour inscrire l'adresse de l'immeuble et a également dû penser à insérer dans le tableau le compteur à gaz. Une intégration parfaitement bien réussie puisque l'un des personnages de la fresque s'en sert de tremplin pour sauter au milieu des "herbes folles".
Jusqu'ici jamais une œuvre de Béatrice Coron n'avait été installée en France à l'extérieur. Une faible visibilité qui s'explique par le fait que l'artiste peine à trouver dans l'Hexagone des appels d'offres publics ouverts aux artistes. "Les démarches sont plus compliquées à entreprendre en France qu'aux Etats-Unis, confie-t-elle. En général, ici je ne cherche pas, on vient me trouver". En 2007, la ville de Tigery, en Essonne, est venue chercher l'artiste pour lui faire habiller l'un des murs de sa halle aux sports. Un résultat aussi rafraîchissant que la fresque-portail !
Pour découvrir la fresque-portail de Béatrice Coron et quelques-unes de ses autres créations, cliquez sur suivant.
Et pour en savoir plus sur Béatrice Coron, cliquez ici.
Mon portail ? Une œuvre d'art !

À Paris - Mon portail ? Une œuvre d'art !

Pierre Le Roy
Pierre Le Roy © Pierre Le Roy
Les copropriétaires d'un immeuble à Paris ont décidé de faire remplacer leur portail par une œuvre d'art de Béatrice Coron, artiste française vivant aux Etats-Unis.
À Paris - Mon portail ? Une œuvre d'art !

À Paris - Mon portail ? Une œuvre d'art !

À Paris - Pierre Le Roy
À Paris - Pierre Le Roy © Pierre Le Roy
La création a été conçue pour apporter "une touche de poésie dans la ville". Bref, "pour inciter les urbains à rêver".
À Paris - Mon portail ? Une œuvre d'art !

En Caroline du Nord

Béatrice Coron
Béatrice Coron © Béatrice Coron
Les créations de Béatrice Coron ont été installées en 2008 dans trois zones de l'aéroport International de Charlotte Douglas en Caroline du Nord, aux Etats-Unis.
En Caroline du Nord

À Manhattan - Mon portail ? Une œuvre d'art !

À Manhattan - Béatrice Coron
À Manhattan - Béatrice Coron © Béatrice Coron
En 2006, une fresque de la créatrice est venue embellir la façade de la "Chelsea House", à New-York.
À Manhattan - Mon portail ? Une œuvre d'art !

À Chicago - Mon portail ? Une œuvre d'art !

À Chicago - Béatrice Coron
À Chicago - Béatrice Coron © Béatrice Coron
Barrière en acier conçue en 2004 pour le métro de Chicago.
À Chicago - Mon portail ? Une œuvre d'art !

À New-York

À New-York - Béatrice Coron
À New-York - Béatrice Coron © Béatrice Coron
En 2003, l'une des créations de Béatrice Coron est venue agrémenter une caserne de pompiers située sur l'île de Staten Island, à New-York.
À New-York

Détail - Mon portail ? Une œuvre d'art !

Détail - Béatrice Coron
Détail - Béatrice Coron © Béatrice Coron
Détail - Mon portail ? Une œuvre d'art !

À Aurora - Mon portail ? Une œuvre d'art !

À Aurora - Béatrice Coron
À Aurora - Béatrice Coron © Béatrice Coron
Banc "Tell Me A Story", installé en 2008 dans l'une des rues de la ville d'Aurora, dans l'État de New-York.
À Aurora - Mon portail ? Une œuvre d'art !
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic