L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Cuisinières à gaz : risques potentiels de fuites et d'explosions

Par
,
le
Gaz
Gaz © farvatar
Les marques Bosch et Siemens ont élargi leur avis de sécurité concernant certaines de leurs cuisinières à gaz fabriquées entre 2006 et 2011. Selon le groupe industriel, le raccord à gaz pourrait être la cause de ce nouvel appel à la vigilance publié le 21 février 2017.
Le dernier en date remonte à novembre 2016 et concernait les cuisinières à gaz Siemens. Ce sont désormais celles des deux marques, Bosch (fabriquées entre janvier 2009 et octobre 2011) et Siemens (fabriquées entre août 2006 et octobre 2011) du groupe qui sont touchées par cet appel à la vigilance, publié le 21 février 2017 par le groupe industriel allemand.
La raison de cette défaillance ? L'altération du raccord de gaz qui pourrait provoquer des fuites de gaz voire des explosions.
9.000 cuisinières concernées en France
Pour savoir si l'équipement est concerné par cette défaillance et ce potentiel risque d'explosion, BSH électroménager demande à ses clients de vérifier les références de son modèle, le numéro du lot et les rentrer dans les champs prévus à cet effet sur le site gascookingsafety.com. Pour toutes demandes ou conseils, le numéro de service et appel gratuit 0.800.970.894 a été mis en place."Un technicien agréé remplacera gratuitement le raccord de gaz pour chaque appareil. Le remplacement est effectué à domicile gratuitement, sans frais ni intervention du consommateur", explique le groupe dans son avis de sécurité.
Afin de limiter le risque d'explosion, l'entreprise conseille de fermer immédiatement l'arrivée de gaz de l'appareil et de ne plus l'utiliser avant l'intervention du technicien.
En France, 9.000 cuisinières à gaz vendues sous les marques Bosch et Siemens sont concernées par l'avis de sécurité émis par le groupe BSH électroménager évoque nos confrères de France Bleu.
Cuisinières à gaz : risques potentiels de fuites et d'explosions
Nous vous recommandons

A L'origine, une maison passive de 100m2. En 2012, les propriétaires misent sur une extension afin d'agrandir leur bien en conservant tous les atouts écologiques du premier logement.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic