L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Nouveau rattrapage des tarifs du gaz : jusqu'à + 23 euros pour les particuliers

le 30 Janvier 2013
gaz
gaz © DR

Le yoyo continue ! Alors qu'il est annoncé que le tarif du gaz baisse de 0,5 % en février - suite à une hausse de 2,4 % en janvier - c'est au tour du Conseil d'État d'ajouter son grain de sel. En annulant trois arrêtés relatifs au gel des tarifs réglementés en 2011 et 2012, il ouvre la voie à un nouveau rattrapage de près de 200 M€ qui sera reporté sur les factures des usagers...

C'était une décision attendue, y compris par Delphine Batho qui la trouve "prévisible" : le Conseil d'Etat a annulé trois arrêtés, pris par les gouvernements Fillon (en juin 2011) et Ayrault (en juillet et septembre 2012), qui limitaient les hausses des tarifs réglementés de gaz, respectivement à +3,2 % et +2 %. Des augmentations que GDF Suez et d'autres fournisseurs de gaz jugeaient trop faibles et qu'ils contestaient depuis.

Une erreur qui va donc être réparée par le biais d'un nouveau rattrapage rétroactif, identique à celui consenti en 2012 et qui se traduira par une ligne supplémentaire sur la facture des usagers intitulée "Régulation tarifaire". En moyenne, ce rattrapage représentera un montant de 1,5 € pour un ménage utilisant le gaz pour la seule cuisson, et de 23 € environ pour un foyer se chauffant avec cette énergie.

Un ultime rattrapage ?

Une annonce qui va jeter un coup de froid après l'annonce de baisse de 0,5 % concédée pour le mois de février. Le rattrapage "sera le dernier", affirme Delphine Batho qui justifie : "Cela permettra de solder le passif (avec GDF Suez) et de partir sur de nouvelles bases". Le Gouvernement assure qu'il "veillera à ce que les opérateurs mettent tout en œuvre pour que l'impact de ce rattrapage soit le plus limité possible et le plus étendu dans le temps afin d'être soutenable". Un délai d'un an et demi est évoqué, comme pour le solde de la précédente ardoise de 290 M€.

Afin de mettre un terme aux contentieux à répétition, le ministère de l'Ecologie a lancé une réforme du cadre de fixation des tarifs réglementés du gaz qui met en place un audit annuel de la Commission de régulation et une décision de révision au 1er juillet, une application mensuelle automatique de la formule de calcul et une clause de sauvegarde en cas de circonstances exceptionnelles.

Nouveau rattrapage des tarifs du gaz : jusqu'à + 23 euros pour les particuliers
Vos commentaires
à lire aussi
Comment conduit-on des travaux de rénovation énergétique dans des immeubles équipés de chauffage central ? Quels sont les postes de dépense à privilégier ? Pour répondre à ces interrogations, la Fédération des services énergies ...
Nous vous recommandons

Pour que la salle de bains reste un espace de confort et de bien-être, ingénieurs et designers ont uni leurs efforts pour vous proposer des solutions répondant à vos exigences les plus pointues. Focus sur 15 solutions innovantes.

Annonces partenaires
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic