L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une ancienne ébénisterie rénovée du sol au plafond

Par
,
le
Une ancienne ébénisterie rénovée du sol au plafond
1/21
Rénovation ébénisterie
Rénovation ébénisterie © C. Chahi Bechkri

Deux familles ont fait en 2006 l'acquisition d'une ancienne ébénisterie située dans le 20e arrondissement de Paris. Après avoir entièrement rénové le bâtiment et s'être équitablement réparti l'espace, chacune d'entre elles a pu s'y établir. Stéphane, l'un des deux propriétaires, revient sur le projet tout en nous entraînant à la découverte de son logement.

Le sud du 20ème arrondissement est un quartier de Paris en pleine mutation sur le plan urbain. On démolit, on réhabilite, on ravale, on construit presque à tous les coins de rues. Une hyper activité qui entraîne la présence de nombreuses grues entre les immeubles dans le secteur et surtout un va-et-vient d'engins de chantier. Un ballet insolite que Stéphane regarde d'un œil différent depuis qu'il a terminé ses propres travaux... et quels travaux !

En mai 2006, il s'est lancé avec un ami dans la réhabilitation d'une ancienne ébénisterie située à quelques mètres du cimetière du Père Lachaise. Un projet ambitieux puisqu'il s'agissait de rénover entièrement à deux un bâtiment d'une surface de 260 m2 en très mauvais état. "L'endroit ayant été squatté pendant longtemps, les murs étaient recouverts de graffitis, le sol effondré en de nombreux endroits et jonché de détritus, la toiture éventrée..., raconte Stéphane. Pour couronner le tout, poursuit-il, il était littéralement envahi de volatiles, une présence qui lui a d'ailleurs valu d'être surnommé dans le quartier "le pigeonnier". Le spectacle était tellement triste à voir que tous les acheteurs potentiels s'enfuyaient après avoir seulement fait quelques pas". Un tableau difficile à imaginer aujourd'hui...


Rénovation ébénisterie © C. Chahi Bechkri

 Deux habitations dans un seul et même bâtiment

Et pour cause : le bâtiment se présente à présent sous les traits d'une belle maison contemporaine en forme de U articulée autour d'un patio central. "Seule une terrasse a été ajoutée, sinon les proportions initiales du bâtiment ont été conservées", précise Stéphane. À l'intérieur en revanche, dans la mesure où les lieux étaient destinés à accueillir non pas une famille mais deux, l'espace a été réorganisé. Stéphane s'est approprié tout le rez-de-chaussée ainsi qu'une partie du premier étage de l'édifice, laissant à son ami la deuxième moitié ainsi que tout le deuxième étage. Une double fonction que seule la présence de deux boîtes aux lettres à l'extérieur trahit...

L'accès à la maison se fait par un petit sas au sein duquel chaque famille possède sa propre entrée ; deux portes symbolisant le fait que chaque logement fonctionne de manière complètement indépendante. "Vivre dans le même bâtiment ne voulait pas dire vivre ensemble, explique Stéphane. La cohabitation devait pouvoir se faire dans le respect de l'intimité de chacune des familles, c'est pourquoi nous avons veillé, par exemple, à éviter le vis-à-vis".

Après le bois, le béton à l'honneur


Rénovation ébénisterie © C. Chahi Bechkri

 Stéphane dispose ainsi de la même surface que son ami, à savoir 130m2 qu'il a pu exactement aménager et décorer comme il le souhaitait. Chez lui, le salon, la salle à manger ainsi que la cuisine se déploient tout autour du patio, formant ainsi une grande pièce à vivre en forme de L. Malgré les importants travaux entrepris, quelques traces du passé y sont encore visibles : les poutres de la charpente, un mur en pierre en parfait état de conservation... Des éléments qui font remonter plein de souvenirs dans la tête de Stéphane : les seize bennes qu'il a fallu faire venir pour désencombrer le bâtiment de ses détritus et gravats, la structure fragilisée qu'il a fallu reprendre...

S'il s'en souvient aussi bien, c'est surtout pour la simple et bonne raison qu'il a lui-même effectué, aidé par l'autre père de famille, la quasi-intégralité des travaux. Pour finir, Stéphane a troqué cette casquette d'artisan du bâtiment pour retrouver celle - habituelle - de concepteur de mobilier. Mettant à profit son expérience de designer, il a ainsi élaboré toute une gamme de meubles sur-mesure : table à manger, table basse, buffet... Un mobilier dont la particularité est d'être enduit de béton ciré. Après le bois, l'endroit fait donc la part belle au béton !

Découvrez l'ébénisterie avant et après à la page suivante.

Une ancienne ébénisterie rénovée du sol au plafond
  • Une ancienne ébénisterie rénovée du sol au plafond
  • Ebénisterie avant travaux
  • Patio avant travaux
  • Intérieur avant travaux
  • Toiture avant travaux
  • Première étape : faire place nette
  • Etat des lieux
  • Rénovation toiture
  • Chauffage au sol
  • Aménagement intérieur : pose du parquet
  • Ebénisterie après : la pèce à vivre
  • Côté salon
  • L'atelier
  • Mur de transition
  • Côté salle à manger
  • Cuisine
  • Chambre parentale
  • Vers l'étage...
  • Chambre de garçon
  • Chambre de fille
  • Patio après
Partagez - commentez
à lire aussi
Une maison de ville au décor industriel
Grâce à deux extensions, l'aménagement des combles et une rénovation intérieure complète, une petite maison de ville vétuste située à Vincennes, aux portes de Paris, s'est transformée en une habitation moderne pleine de charme. Un cachet ...
Nous vous recommandons

Cette semaine, Maison à Part vous propose un zoom sur les menuiseries et les ouvertures qui équipent votre habitat, tout en assurant une bonne isolation et la luminosité essentielle à votre confort. Découvrez sans attendre notre sélection comprenant 15 systèmes de menuiseries performants, durables et agréables à l'oeil

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic