L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison bois qui fait l'éloge de la sobriété

Par
,
le
Une maison bois qui fait l'éloge de la sobriété
1/11
maison préférée des français 2011 chalet alpes
Reportage chalet bois © Nicolas Boutherin

A flanc de montagne, cette maison en bois mêle matériaux naturels et simplicité architecturale. Son créateur James Bansac, inspiré par le style de la communauté protestante des Shakers, aux États-Unis, a su la rendre accueillante en toute sobriété. Visite.

Lorsque l'on quitte Paris pour les belles montagnes de Haute-Savoie, on s'imagine difficilement dans un immeuble en béton. Le rêve, c'est la maison en bois façon chalet, parfaitement intégrée dans la nature environnante. C'était, en tout cas, celui d'un jeune couple, qui s'est adressé à l'architecte James Bansac pour sa toute nouvelle demeure.

"Leur budget étant serré, ils n'ont pas trouvé de maisons dans leurs prix dans les environs d'Annecy" se souvient l'architecte. Le couple découvre dans un magazine l'une de ses réalisations, construite dans les années 90 pour 600.000 francs de l'époque. C'est le coup de cœur ! Le projet démarre en 2002. Mis à part le budget serré (190.000 euros pour environ 150 m²), l'architecte a carte blanche.

La suite de l'article et les photos de la maison en pages suivantes.

Une maison bois qui fait l'éloge de la sobriété
  • Une maison bois qui fait l'éloge de la sobriété
  • Maison bois - Eloge de la sobriété
  • Maison bois - Des matériaux naturels et locaux
  • Maison bois - Lignes épurées
  • Maison bois - Ouvertures
  • Maison bois - Bois locaux
  • Maison bois - Terrasse
  • Maison bois - Salon
  • Maison bois - Etage
  • Maison bois - Chambre parentale
  • Maison bois - Chambre
Partagez - commentez
Vos commentaires
à lire aussi
Osez le papier peint dans la cuisine !
La cuisine, royaume exclusif du carrelage mural ? Pas du tout ! Le papier peint aussi a sa place dans cette pièce de la maison. Il y a apporte tour à tour du style, du caractère, de la poésie ou de la couleur. Découvrez dix exemples réussis de ...
Nous vous recommandons

Pour donner un souffle contemporain à cette dépendance en mauvais état, l'architecte Elodie Dumez-Martin a remplacé un pignon de brique par une façade vitrée de 12 m2.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic