L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une villa cubique de 480 m2 subtilement intégrée

Par
,
le
La Californie, quartier situé sur une colline à l'est de Cannes, abrite de somptueuses villas haut-de-gamme. Maison à part vous ouvre les portes de l'une d'entre elles. Le spectacle est aussi beau à l'extérieur qu'à l'intérieur ! Découverte.
On l'appelle la colline aux milliardaires. Et pour cause : elle n'abrite que des villas et de petits immeubles de très haut standing qui se fondent dans un agréable cadre de verdure et bénéficient, en prime, d'une vue panoramique sur la baie de Cannes et les îles de Lérins. C'est dans ce cadre privilégié que vient prendre place la dernière réalisation de l'architecte et designer Richard Guilhem : la villa C.
Conçue en collaboration étroite avec Denis Bodino, elle impose son style - une architecture d'inspiration cubiste résolument moderne - tout en s'intégrant parfaitement au paysage. Une belle réussite dans la mesure où le terrain présentait à l'origine de nombreuses contraintes.
Un terrain difficile à exploiter
Premier inconvénient de la parcelle : sa forte déclivité. Etant donnée la pente importante du terrain, les architectes n'ont pas eu beaucoup de choix pour l'implantation de la maison. "Elle ne pouvait être construite sur la partie la plus plate, à savoir tout en haut de la parcelle, et elle vient littéralement s'encastrer dans la colline", explique Denis Bodino, le responsable du projet.
Deuxième inconvénient : sa structure particulièrement complexe sur plusieurs niveaux. Le terrain abritait en effet une succession d'étroites restanques - petites terrasses délimitées par des murets en pierre, typiques des jardins méditerranéens, ndlr - qui rendaient le reste du terrain difficile à exploiter. Pour pouvoir y construire une terrasse et une piscine, les architectes ont donc dû entièrement le remodeler. "Nous avons conservé l'idée des restanques mais les avons élargies de manière à obtenir de généreuses plate-formes pouvant être aménagées chacune d'une manière différente", indique Denis Bodino.
Mais ce n'est pas tout car, les architectes ont également vu leur marge de manœuvre réduite à cause de la faible largeur du terrain et de son fort vis-à-vis. D'importantes précautions ont donc été prises afin de préserver l'intimité des propriétaires. "L'emplacement de chaque ouverture a été minutieusement étudié, précise notre interlocuteur. Par ailleurs, les façades ont été agrémentées de clins en bois et de panneaux en acier biseautés. Installés tantôt à l'horizontale, tantôt à la verticale, ils donnent du rythme et protègent efficacement les occupants non seulement du soleil mais aussi des regards extérieurs".
La suite de l'article et plus d'images de la maison en pages suivantes.
Une villa cubique de 480 m2 subtilement intégrée

Subtils jeux de correpondances entre la maison et le jardin

Subtils jeux de correpondances entre la maison et le jardin - Villa STUDIO GUILHEM
Subtils jeux de correpondances entre la maison et le jardin - Villa STUDIO GUILHEM © Rive Sud
A l'arrivée, la maison s'étend sur toute la largeur de la propriété et se prolonge par une terrasse - la continuité entre l'intérieur et l'extérieur est d'ailleurs parfaite puisque le sol de la maison se situe exactement au même niveau que le jardin - puis par une piscine sertie de pierres volcaniques et adoptant l'allure d'un couloir de nage.
Création d'un microcosme artificiel
Pour rendre la maison plus belle, plus agréable à vivre et, surtout, résoudre de manière définitive le problème du vis-à-vis, les architectes ont travaillé avec le paysagiste François Navarro. "Avant son intervention, le terrain était presque totalement dépourvu de végétation, confie Denis Bodino. Pour le rendre aussi verdoyant qu'il l'est actuellement, nous n'avons pas lésiné sur les moyens : vingt-et-un palmiers et de nombreux buissons ont été plantés. Au final, conclût-il, nous sommes parvenus à créer autour d'elle tout un microcosme artificiel. Et la réussite c'est qu'il paraît complètement naturel".
Cette impression est renforcée par les subtils jeux de correspondances qui s'établissent entre la maison et son environnement. Les brise-soleils sont en effet exactement de la même couleur que les troncs des palmiers. Les buissons, quant à eux, forment des équerres qui rappellent les lignes géométriques de la maison.
Suite et fin de l'article en page suivante.
Subtils jeux de correpondances entre la maison et le jardin

Originale à l'extérieur et à l'intérieur

Originale à l'extérieur et à l'intérieur - Villa STUDIO GUILHEM
Originale à l'extérieur et à l'intérieur - Villa STUDIO GUILHEM © Olivier Amsellem
Sur le plan esthétique, la maison s'intègre donc parfaitement dans son environnement mais arrive en même temps - et c'est là toute la réussite du projet - à affirmer son style. La mixité des matériaux (béton, pierre naturelle et bois), ses façades cubiques presque entièrement vitrées, ses larges débords de toiture... Autant d'éléments qui lui confèrent un charme unique.
Un patio comme noyau central
Ce charme est renforcé par l'organisation intérieure très originale. Tous les espaces s'articulent autour d'un patio vertical de forme cubique entièrement vitré qui traverse les différents niveaux de l'habitation. "Ce patio constitue la colonne vertébrale du bâtiment, indique Denis Bodino. Sa transparence et la végétation dont il est agrémentée apportent une vraie note poétique à l'intérieur de la maison", analyse-t-il.
Autre détail insolite : les pièces à vivre sont situées en partie haute de la maison et non pas en partie basse ce qui fait que l'on doit descendre pour accéder aux chambres qui bénéficient, du coup, d'un accès direct sur l'extérieur. Au final, les surprises sont aussi nombreuses à l'extérieur qu'à l'intérieur : de quoi susciter la fascination !
Découvrez toutes les images de cette superbe réalisation en pages suivantes.
Originale à l'extérieur et à l'intérieur

Une villa moderne dans un quartier ultra chic

Une villa moderne dans un quartier ultra chic - Villa STUDIO GUILHEM
Une villa moderne dans un quartier ultra chic - Villa STUDIO GUILHEM © Olivier Amsellem
La villa est située dans le très chic quartier de la Californie, colline située à l'est de Cannes. Comme ses voisines, elle adopte une allure résolument contemporaine et offre à ses occupants un très grand standing.
Une villa moderne dans un quartier ultra chic

Terrain difficile à exploiter

Terrain difficile à exploiter - Villa STUDIO GUILHEM
Terrain difficile à exploiter - Villa STUDIO GUILHEM © Olivier Amsellem
Forte déclivité, faible largeur, important vis-à-vis... Le terrain présentait de nombreuses contraintes qu'il a fallu prendre en compte pour choisir le lieu d'implantation de la villa.
Terrain difficile à exploiter

Position dominante

Position dominante - Villa STUDIO GUILHEM
Position dominante - Villa STUDIO GUILHEM © Olivier Amsellem
La maison vient finalement prendre place en haut du terrain, sur la partie la plus plate et s'étend sur toute la largeur. Toute la surface habitable disponible est ainsi exploitée. Au total, la maison fait 480 m2.
Position dominante

La végétation comme protection

La végétation comme protection - Villa STUDIO GUILHEM
La végétation comme protection - Villa STUDIO GUILHEM © Rive Sud
Pour résoudre le problème du vis-à-vis, les architectes ont utilisé la végétation et de larges débords de toiture. Grâce à eux, les occupants se retrouvent ainsi protégés à la fois des rayons du soleil et des regards extérieurs.
La végétation comme protection

Intégration parfaite

Intégration parfaite - Villa STUDIO GUILHEM
Intégration parfaite - Villa STUDIO GUILHEM © Olivier Amsellem
La maison se fond complètement dans son environnement. Il faut dire que les architectes ont veillé à ce qu'elle se rapproche le plus possible des éléments naturels présents autour d'elle. Ses brise-soleils en bois sont, par exemple, de la même couleur que les troncs des palmiers.
Intégration parfaite

Un terrain sur plusieurs niveaux

Un terrain sur plusieurs niveaux - Villa STUDIO GUILHEM
Un terrain sur plusieurs niveaux - Villa STUDIO GUILHEM © Olivier Amsellem
La maison se prolonge d'abord par une terrasse, puis par une piscine et enfin par un bassin à débordement. Le terrain se structure ainsi en différentes plate-formes aménagées les unes au-desous des autres.
Un terrain sur plusieurs niveaux

Multiples espaces

Multiples espaces - Villa STUDIO GUILHEM
Multiples espaces - Villa STUDIO GUILHEM © Olivier Amsellem
La porte d'entrée sur pivot s'ouvre sur le niveau R+1. Il abrite la cuisine, le salon, la salle à manger, un bureau et deux chambres. A l'étage inférieur, l'on trouve un deuxième salon, une cave à vin et trois chambres avec chacune sa propre salle de bains et son dressing.
Multiples espaces

Patio cubique vertical

Patio cubique vertical - Villa STUDIO GUILHEM
Patio cubique vertical - Villa STUDIO GUILHEM © Olivier Amsellem
Tous les espaces s'articulent autour d'un patio vertical transparent qui a été aménagé en position centrale à l'intérieur de la villa. L'endroit est agrémenté de plantes qui semblent suspendues dans l'air à la verticale.
Patio cubique vertical

Espaces ouverts

Espaces ouverts - Villa STUDIO GUILHEM
Espaces ouverts - Villa STUDIO GUILHEM © Olivier Amsellem
La ciculation entre les pièces est facilitée grâce à l'ouverture des espaces. Ici, la cuisine avec - comme c'est actuellement la grande mode - son majestueux îlot central.
Espaces ouverts

Transparence totale

Transparence totale - Villa STUDIO GUILHEM
Transparence totale - Villa STUDIO GUILHEM © Olivier Amsellem
Ce qui frappe dans les salle de bains comme dans le reste de la maison, c'est la transparence. Transparence entre les différents espaces mais aussi vers l'extérieur puisque la façade est presque entièrement vitrée.
Transparence totale

Matériaux nobles

Matériaux nobles - Villa STUDIO GUILHEM
Matériaux nobles - Villa STUDIO GUILHEM © Olivier Amsellem
Toutes les salles de bains sont ouvertes vers les chambres et possèdent leur propre ambiance.
Les architectes ont opté pour des matériaux nobles, comme la pierre et le marbre, dans des tonalités foncées qui confèrent aux pièces du caractère.
Matériaux nobles
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic