L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

A la maison 19°C, c'est idéal !

Par
,
le
Opération 19°C Paris
Opération 19°C Paris © Ville de Paris

A la maison, 19°C c'est idéal ! C'est le message que souhaitent faire passer de nombreuses mairies françaises, incitant leurs citoyens à participer à l'objectif commun de réduction de la pollution. Quelques gestes simples ou des travaux de rénovation peuvent suffire à équilibrer sa consommation énergétique. Suivez le guide.

Si le code de la construction et de l'habitation réglemente la température d'un logement à 19°C, il n'est pas forcément évident en pratique d'atteindre cet objectif. Plusieurs raisons à cela : le chauffage collectif sur lequel les locataires n'ont pas la main, une mauvaise isolation des murs et fenêtres ou encore une installation de chauffage trop vieille.

19°C, c'est la température idéale à maintenir chez soi, pour éviter le gaspillage énergétique et réduire du même coup sa facture d'électricité. Certaines communes invitent ainsi leurs citoyens éco-responsables à surveiller leur comportement. Des gestes simples, comme enfiler un pullover et améliorer son isolation, peuvent aider à atteindre cet objectif. Le point avec Yann Françoise, du service de l'écologie urbaine de la Mairie de Paris, qui dans le cadre de son Plan Climat, a mis en place l'Opération 19°C.

Maison à part : Est-il possible d'estimer la température moyenne chez les particuliers ?

Yann Françoise : Non, on ne la connait pas. Ce serait bien trop compliqué car il faudrait entrer chez les gens et faire des relevés. Ce serait beaucoup trop long. Par contre, on a une idée de la consommation moyenne en énergie des particuliers parisiens : elle est de 270 kWh/m2 par an.

MAP : Pourquoi 19°C est-elle la température idéale en intérieur ?

Y.F. : C'est l'objectif fixé par la réglementation thermique. Il s'agit d'une consigne que l'on donne aux gens, et qui est censée leur rendre service tout en participant à la lutte contre le réchauffement climatique. On leur conseille généralement une température un peu plus faible dans les chambres (17°C) et un peu plus chaude dans le salon (19°C).

MAP : Que dit la réglementation à propos de la température intérieure ?

Y.F. : Cette consigne est inscrite dans les textes, via la réglementation thermique. Théoriquement, il y a donc obligation légale et cela peut faire jurisprudence. On a connu des exemples où les locataires attaquaient leur syndic en justice car ils n'arrivaient pas à atteindre la température idéale préconisée. Le syndic est en effet tenu de donner les moyens aux locataires de s'approcher de cette température idéale de 19°C. De plus, les locataires sont surfacturés lorsque la température chez eux est trop élevée.

MAP : Quels sont les gestes simples à adopter pour éviter cette surfacturation ?

Y.F. : Il est toujours plus simple de réguler la température intérieure quand les locataires disposent d'un radiateur individuel. Mais d'autres moyens existent comme la pose d'un thermostat d'ambiance ou de robinets thermostatiques afin de réguler la température. Il faut aussi veiller à mieux repartir le chauffage car parfois, l'on chauffe à 25°C dans la pièce principale pour atteindre 19°C dans les chambres. Il vaut parfois mieux enfiler un pullover que trop chauffer ses pièces.

MAP : Quels travaux plus importants peuvent-être entrepris ?

Y.F. : Pour optimiser son installation, il est possible par exemple d'améliorer l'isolation des murs, de modifier les fenêtres ou encore d'installer des stores ou des volets. En effet, si l'hiver on conseille de ne pas trop chauffer son intérieur, l'été il faut aussi pouvoir maintenir la température à une certaine moyenne. Les stores sont donc très utiles lors des étés très chauds. On peut également remplacer sa chaudière vieille de 20 ans par une chaudière à basse condensation, pour un gain de 30%. Enfin, les toits en zinc, nombreux à Paris, sont de véritables passoires. Il peut donc être bon de les rénover. Et avant tout, il faut faire réaliser un bon diagnostic thermique pour connaître les véritables déperditions de son appartement.

L'Opération 19°C

Partant du constat que trop souvent, on ignore la température de son logement, la Ville de Paris souhaite aider les familles à mieux maîtriser leurs dépenses de chauffage. Cette opération faite en partenariat avec EDF, GDF, la Compagnie parisienne de chauffage urbain (CPCU) et l'Ademe, vise à informer les citoyens sur la façon de mieux gérer leur consommation énergétique. Ces derniers sont accueillis au sein d'espaces "Info-Energie" où ils peuvent prendre rendez-vous avec un conseiller. Celui-ci dispense des conseils gratuits sur la façon d'économiser de l'énergie, sur les diagnostics, sur les travaux à préconiser ou encore sur la façon de remplir un dossier de subvention.

Le Plan Climat de Paris

Le Plan Climat de Paris est quant à lui un plan de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre (GAS). "Il s'agit d'une démarche volontariste municipale qui consacre un important volet à la dimension énergétique. Nous englobons dans ce plan tous les secteurs, du bâtiment aux transports en passant par la consommation. Nous nous attachons par exemple à construire des bâtiments extrêmement performants en matière de consommation énergétique. Nous rénovons également les bâtiments anciens afin qu'ils atteignent une consommation de 80 kWh/m2/an", explique Yann Françoise.

A la maison 19°C, c'est idéal !
Partagez - commentez
à lire aussi
De l'usine de pansements au loft
A Montreuil, une ancienne usine de pansements accueille depuis peu neuf lofts spacieux et lumineux. Pour parvenir à ce résultat, l'agence Archi5 a recherché un équilibre entre l'esprit industriel d'origine et les nouveaux aménagements ...
Nous vous recommandons

Portes, poignées, fenêtres, escaliers... jouent un rôle important pour le confort et la sécurité de votre habitat. Maison à Part a fait pour vous une sélection de produits et solutions qui vous ravirons. Découvrez les sans plus attendre

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic