L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les Français toujours favorables aux énergies renouvelables

le 21 Janvier 2011
énergie - environnement
énergie - environnement © MAP

La dernière étude de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie révèle un très net consensus des Français en faveur des énergies renouvelables. Cependant, cet engouement est freiné dès lors qu'est évoqué le sujet de l'installation des équipements solaire ou éolien. Détails.

Les Français aiment les énergies nouvelles. C'est le récent constat du baromètre annuel de l'Ademe*, publié en fin de semaine, qui annonce que 97% d'entre eux se déclarent favorables à leur développement.

En 2010, les énergies les plus appréciées sont l'énergie solaire (61% contre 68% en 2009), l'éolien (53% contre 43% en 2009), suivies de l'hydraulique (20%) et de la géothermie (19%). Gros succès du solaire, qui bénéficie d'une bonne presse quant à ses avantages environnementaux et financiers. En effet, ce sont les deux principaux critères qui intéressent les Français.

Du côté de leur développement, l'étude démontre aussi que 44% des Français interrogés considèrent la possibilité de produire de l'électricité à domicile à partir d'énergies renouvelables "intéressante", voire "très intéressante" pour 28% d'entre eux. D'ores et déjà, certains appareils ont trouvé leur place dans la maison : ainsi, parmi les 18% déclarant posséder un appareil permettant d'utiliser des EnR à domicile, 55% ont un poêle à bois ou une cheminée. L'Ademe note également la montée en puissance des installations solaires (+13%) et des pompes à chaleur (+5%). Là encore, démarche écologique et volonté de réaliser des économies sont les leviers de croissance, devant la notion de confort.

Intégrer les EnR dans son environnement, oui mais sous condition

Le niveau d'acceptabilité d'équipements liés aux EnR est en hausse, 75% des Français étant favorables à leur installation. Cependant, l'Ademe enregistre une baisse du niveau d'acceptabilité "sur son toit" de 10 points. En effet, si 74% des personnes interrogées plébiscitent l'installation d'éoliennes sur le territoire (-3 points par rapport à 2009), des critères tels l'esthétique (pour 67% des répondants) et les nuisances sonores (pour 59%) constituent encore un frein à leur développement, à moins qu'elles se situent à plus d'un kilomètre du domicile. Mais au-delà de ces considérations, c'est les problématiques liées à l'installation de ces équipements qui sont un véritable obstacle pour le particulier. Une tendance qui va même en s'accroissant, selon les chiffres de l'Ademe. Ainsi, en premier lieu, le coût de l'installation reste encore très élevé (cité par 45% des répondants, soit +11% par rapport à 2009), suivi par les difficultés techniques relatives à une installation (citée par 44% des répondants, +8% par rapport à 2009). En filigrane, la question du retour sur investissement, notamment concernant le solaire, semble davantage inquiéter les Français. Et au vu des négociations en cours pour réguler ce marché, le phénomène risque de prendre de l'ampleur...

*Etude réalisée pour le compte de l'Ademe par le cabinet BVA. 1012 entretiens téléphoniques ont été passés auprès d'un échantillon représentatifs, entre le 13 et le 25 septembre 2010.

Les Français toujours favorables aux énergies renouvelables
à lire aussi
Dans les Pyrénées-Atlantiques, un particulier a réussi à convaincre des professionnels de l'aider à construire sa maison passive de 140 m² pour un budget très serré. Découvrez les obstacles de ce défi et leurs solutions dans notre ...
Nous vous recommandons

Espace privilégié pour se ressourcer, se détendre, la salle de bains est à l’honneur, avec une sélection de 9 offres parfaitement inspirées par les tendances actuelles.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic