L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Trois maisons expérimentales pour tester les matériaux innovants

Par
,
le
Comme plusieurs fabricants, le groupe IGC anticipe la règlementation thermique de 2020 en testant des matériaux de construction et des équipements innovants. Mais l'entreprise pousse l'expérience, en construisant trois habitations côte à côte, afin de comparer leurs performances et leur confort en conditions réelles.
Elles sont visuellement identiques, et pourtant complètement différentes. Les trois maisons expérimentales construites par le groupe IGC sont au cœur d'un titanesque projet de plusieurs années. Grâce à des capteurs, les performances thermiques, acoustiques et de confort des trois constructions seront mesurées et comparées. Le but final : choisir les matériaux qui composeront la maison de 2020.
Baptisées respectivement "Aujourd'hui", "Demain" et "Futura", les trois constructions correspondent à trois règlementations thermiques de construction : la RT2005, la RT2012 et la RT2020, respectivement. "La maison Futura applique en fait une RT2012 optimisée d'un point de vue du confort de l'utilisateur" précise Olivier Desbree, directeur général du groupe IGC.
Laboratoire in situ
D'un point de vue thermique, la maison "Aujourd'hui" est équipée de simples convecteurs électriques, tandis que "Demain" possède une pompe à chaleur, un plancher hydraulique et une VMC double flux. La construction "Futura", quant à elle, présente les mêmes éléments que Demain, mais avec un plancher chauffant à faible inertie et un système de géocooling (rafraîchissement à l'aide d'un puits canadien hydraulique).
Truffées de capteurs dans toutes les pièces, mais, surtout entre toutes les épaisseurs d'isolants, les habitations seront des laboratoires in situ pour l'entreprise. "Les premiers relevés devraient commencer début août" indique Olivier Desbree. L'objectif est de définir les meilleurs critères énergétiques, mais aussi environnementaux et de confort.
La suite de l'article en pages suivantes.
Trois maisons expérimentales pour tester les matériaux innovants

Confort de vie et qualité de l'air

Confort de vie et qualité de l'air - Maisons expérimentales
Confort de vie et qualité de l'air - Maisons expérimentales © Groupe IGC
Car le projet IGC se distingue de ceux de ses confrères constructeurs par deux points : la prise en compte du confort d'utilisation, et la qualité de l'air intérieur. "Nous nous appuyons sur le seul référentiel existant en matière de confort, l'ISO 77-30, une norme international basée sur le taux de satisfaction des utilisateurs" explique le directeur général. Le référentiel compare notamment les températures au niveau de la tête et des pieds des habitants : jusqu'à 2°C de différence, les utilisateurs se disent satisfaits à plus de 80%.
Le confort passe également par l'insonorisation, et l'isolation acoustique sera consciencieusement testée dans les trois maisons. Cette étape permettra de déterminer la performance de la ventilation mécanique dans les maisons "Demain" et "Futura", des différents systèmes d'isolation des pièces, et d'estimer le bruit de certains appareils.
Réduire les polluants à la source... et les éliminer
Outre le confort acoustique, le projet permettra de comparer la qualité de l'air intérieur des habitations. La maison Demain devrait présenter moins de polluants (COV, formaldéhydes) grâce à la VMC double flux.
Mais, dans "Futura", la lutte pour la qualité de l'air a pris un autre tournant. "Dans un premier temps, nous avons évité de générer des polluants lors de la construction" explique Olivier Desbree. Cela passe par des préconisations dans le choix des matériaux auprès des fabricants : peintures écologiques, revêtements émettant peu de COV, etc.
"Dans un second temps, nous avons utilisé des matériaux qui neutralisent les polluants, comme du carrelage anti-bactérien, ou des plaques de plâtre qui absorbent les particules" ajoute le directeur général. Dans cette troisième construction, la VMC a également été équipée de filtres à particules plus fines.
La suite de l'article en pages suivantes.
Confort de vie et qualité de l'air

Un projet d'entreprise

Un projet d'entreprise - Maisons expérimentales
Un projet d'entreprise - Maisons expérimentales © Groupe IGC
La surveillance des trois maisons devrait durer au moins trois ans, probablement cinq. La commercialisation de modèles inspirés de "Futura", elle, pourrait commencer avant ce délai. "Dès la sortie de résultats tangibles, nous proposerons de nouvelles solutions, même si elles ne sont pas optimisées" explique Olivier Desbree. Rendez-vous donc dans six mois, pour les premiers résultats.
Olivier Desbree est fier de présenter le projet comme celui de toute une entreprise. "L'idée est née il y a un an. Plutôt que de piloter directement le projet, on a préféré lancer un appel à candidatures au sein du groupe" se souvient-il.
Pas moins de 50 de 420 employés se portent volontaires pour plancher sur le dossier, et forment trois groupes de travail : aspects techniques, confort de vie et relations clients. Une démarche sociétale dans la lignée de la notion de "développement durable" prônée par le projet.
Un projet d'entreprise
Nous vous recommandons

Leader européen des systèmes d’évacuation de fumées, Cheminées Poujoulat conçoit des solutions innovantes qui optimisent les performances des appareils de chauffage. Personnalisables et design, les sorties de toit et conduits en inox apportent confort et sécurité

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic