L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Etanchéité à l'air : un enjeu pour les maisons de demain

Par
,
Mis à jour le 16 octobre 2014
Etanchéité à l'air : un enjeu pour les maisons de demain
1/17
Maison Bati Tech
Maison Bati Tech © Batî'Tech
Un résultat d'étanchéité en dessous de 0.20 m3/h/m2, voilà ce qu'obtient systématiquement le constructeur de maison individuelle Batî'Tech, qui officie en région Bretagne. Son secret ? Un bâti ultra performant et une conception qui mise sur le "bon sens". Explications avec son fondateur, Eric Roiné.
"La RT 2012 est trop laxiste en matière d'étanchéité à l'air". Une phrase qui sonne comme une provocation, à l'heure où la plupart des constructeurs de maisons individuelles peinent à respecter les exigences de la réglementation, s'attachant à proposer des coûts toujours plus serrés. "Pourquoi se contenter du minimum, alors que dans cinq ans il faudra tout revoir ?", s'insurge Eric Roiné, dirigeant de Maisons Batî'Tech à Rennes.
Mieux concevoir pour moins consommer
Anticiper la RBR 2020 et la maison Bepos, tel est son propos aujourd'hui, lui qui estime avoir une longueur d'avance en matière de performance énergétique. Son secret ? L'étanchéité à l'air. Un point sur lequel il ne veut pas transiger. En aucun cas. "Dès la création de maison Batî'Tech, cela a été un enjeu crucial. Passionné par le BBC, j'ai toujours mis un point d'honneur à améliorer l'étanchéité à l'air, qui est la source principale pour faire des économies d'énergie. C'est une question de bon sens, c'est pourquoi j'ai formé très tôt les artisans avec qui je travaille", nous explique Eric Roiné. Son argument est qu'actuellement, on se contente d'être en dessous des 0.6 exigé par la RT 2012, avec une moyenne constatée de 0.56 m3/h.m2. Et de se targuer d'avoir obtenu des tests à 0.25 dès le lancement de ses premières réalisations BBC. "Il est dommage que l'on ne contraigne pas davantage les constructeurs dans le domaine de l'étanchéité. Le souci principal pour les occupants, c'est la consommation d'énergie. En faisant un bâti performant et une étanchéité réduite à son maximum, on obtient des résultats probants. Pourquoi construire à minima, au risque que cela devienne obsolète dans cinq ans?", s'interroge-t-il.
Enveloppe performante
Fort de ce constat, Eric Roiné vient de livrer une maison qui affiche une perméabilité à l'air mesurée à 0.14 m3/h/m2. Sans label Bepos ni Passihaus. Et cela grâce donc à un bâti performant. "Je travaille avec des blocs de béton cellulaire Ytong, composés à 80% d'air et donc très étanche à l'air. Mais le secret est dans le joint", nous confie-t-il. D'où le travail opéré en amont avec l'ensemble de ses artisans, qu'il a formés aux techniques d'étanchéité. Sur cette paroi étanche de 34 cm d'épaisseur, il applique une isolation en mousse de polyuréthane de 54 mm, siliconée sur ses bords. Puis, vient la membrane d'étanchéité. "Et avant de refermer le mur, j'effectue un test intermédiaire d'étanchéité", assure-t-il.
Si l'enveloppe est performante, le constructeur mise aussi sur des équipements pointus. Ainsi, l'association chaudière à gaz à condensation et chauffe-eau solaire reste sa solution fétiche, sans oublier une VMC double flux et une domotique ad hoc. "Certes, c'est peut-être plus cher au départ, mais l'investissement n'en vaut-il pas le coup à l'heure où l'on parle de précarité énergétique ?", soutient-il.
Fiche technique
Projet Joussé à Saint-Gilles (Ile-et-Villaine)
Constructeur : Maisons Batî'Tech
Surface habitable : 136 m2 (+ grenier de 27 m2 aménageable)
Coût : 1.750 €/m2 TTc (hors peinture)
Cep : 21 kWep/m2/an
Perméabilité à l'air : 0.14 m3/h/m2
Consommation d'énergie pour les usages recensés :
- Electricité : 118 kWh énergies finales
- Gaz naturel : 2.630 kWh énergies finales
Frais annuels d'énergie : 391 € TTC (dont abonnement 153 €)
Etanchéité à l'air : un enjeu pour les maisons de demain
  • Etanchéité à l'air : un enjeu pour les maisons de demain
  • Terrassement
  • Armatures renforcées pour les fondations
  • Elévation des murs de soubassement
  • Pose des entrevous et des rupteurs thermiques
  • Elévation des murs en béton cellulaire
  • Elévation des murs (suite)
  • Maçonnerie achevée
  • Pose de la charpente
  • Pose de la couverture et de l'étanchéité de la toiture terrasse
  • Pose des menuiseries extérieures
  • Pose de l'isolant polyuréthane en doublage
  • Pose de la membranne d'étanchéité à l'air en plafond droit des combles
  • Pose du réseau de ventilation en gaine rigide et des gaines électriques
  • Pose de l'escalier
  • Capteurs solaires thermiques
  • Achèvement des travaux
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic