L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES
Quand la poignée de porte s'ouvre à l'art contemporain
Par
,
le

Aurélie Ebert - le réveil

14/17
Aurélie Ebert
Aurélie Ebert © Aurélie Ebert

Espace mutations

" Cette poupée mutante mise en scène pose la question de la violence. Est-il plus cruel de mettre des poignées aux épaules d'une poupée ou de la laisser sans bras ? Fruit de l'imagination d'un enfant cherchant avant tout à réparer celle qui accompagne ses journées, sa différence peut inspirer du rejet. Mais ne symbolise-t-elle pourtant pas la renaissance et la liberté d'un esprit non conventionnel ?"

poupée en plastique souple - poignée

Aurélie Ebert - le réveil
  • Quand la poignée de porte s'ouvre à l'art contemporain
  • Jean‐Baptiste Couronne - Projection
  • Kristian Dahlgaard - The door
  • Murmure - Evasion
  • Mathilde Hiesse - Tourner en rond
  • Odilon Pain -Motifs
  • Yannick Minvielle
  • Miguel Angel Molina - Epidermiques
  • Mina Perrichon - CityZen ne descendant pas l'escalier n°2
  • Aurélie Mathigot - Où sont mes clés ?
  • Christophe Luxereau  - Alice
  • Quentin Cherrier - Ouvrez la porte de l'élégance naturelle
  • Dominique Arthuis - CityZen cloud
  • Aurélie Ebert - le réveil
  • Christine Barbe - syntaxe urbain
  • Guillaume Lebourg - Pépites
  • Jennifer Dujardin - ouvertures
Partagez - commentez
à lire aussi
Transformation radicale d'une maison des années 60
Une maison des années 60, gagne 55 m2 de surface habitable et trois chambres. Grâce à une technique de surélévation inventive et très rapide, la famille a pu rester dans la maison pendant toute la durée des travaux, sans jamais souffrir des ...
Nous vous recommandons

Cette semaine, Maison à Part vous propose un zoom sur les menuiseries et les ouvertures qui équipent votre habitat, tout en assurant une bonne isolation et la luminosité essentielle à votre confort. Découvrez sans attendre notre sélection comprenant 15 systèmes de menuiseries performants, durables et agréables à l'oeil

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic