L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES
Quand la poignée de porte s'ouvre à l'art contemporain
Par
,
le

Aurélie Ebert - le réveil

14/17
Aurélie Ebert
Aurélie Ebert © Aurélie Ebert
Espace mutations
" Cette poupée mutante mise en scène pose la question de la violence. Est-il plus cruel de mettre des poignées aux épaules d'une poupée ou de la laisser sans bras ? Fruit de l'imagination d'un enfant cherchant avant tout à réparer celle qui accompagne ses journées, sa différence peut inspirer du rejet. Mais ne symbolise-t-elle pourtant pas la renaissance et la liberté d'un esprit non conventionnel ?"
poupée en plastique souple - poignée
Aurélie Ebert - le réveil
  • Quand la poignée de porte s'ouvre à l'art contemporain
  • Jean‐Baptiste Couronne - Projection
  • Kristian Dahlgaard - The door
  • Murmure - Evasion
  • Mathilde Hiesse - Tourner en rond
  • Odilon Pain -Motifs
  • Yannick Minvielle
  • Miguel Angel Molina - Epidermiques
  • Mina Perrichon - CityZen ne descendant pas l'escalier n°2
  • Aurélie Mathigot - Où sont mes clés ?
  • Christophe Luxereau  - Alice
  • Quentin Cherrier - Ouvrez la porte de l'élégance naturelle
  • Dominique Arthuis - CityZen cloud
  • Aurélie Ebert - le réveil
  • Christine Barbe - syntaxe urbain
  • Guillaume Lebourg - Pépites
  • Jennifer Dujardin - ouvertures
Nous vous recommandons

Suite à l'achat d'un bien des années 1920 à Issy-les-Moulineaux (sud de Paris), un jeune couple réhabilite intégralement la bâtisse, du rez-de-chaussée au dernier étage.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic