L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Mise en lumière arc-en-ciel pour un appartement parisien

Par
,
le
Profitant du réaménagement de son appartement, une propriétaire parisienne a fait intervenir deux concepteurs lumière afin qu'ils embellissent les lieux. Le soir venu, c'est un tableau arc-en-ciel qui se dessine sur les murs, transformant complètement la perception de l'endroit. Retour sur le projet, ses origines et sa concrétisation.
Plus qu'une simple mise en lumière, une véritable œuvre artistique. C'est dans ce sens qu'Akari Lisa Ishii (I.C.O.N.) et l'artiste Eric Michel ont travaillé, en étroite collaboration avec l'architecte qui a réaménagé l'endroit, pour sublimer l'appartement parisien d'une collectionneuse d'art. D'ailleurs, c'est une œuvre conçue par ce dernier en 2010 et qu'elle affectionne particulièrement qui a servi de point de départ du projet.

Une œuvre d'art point de départ de la mise en lumière

Baptisée "Passage de Lumière", elle se présente sous la forme d'une série de plaques acryliques fluorescentes déclinées en cinq coloris venant habiller l'un des murs de l'appartement. Les deux concepteurs lumière s'en sont directement inspirés pour concevoir la mise en lumière. Grâce à un dispositif d'éclairage habillement dissimulé dans des gorges lumineuses, l'endroit peut lui aussi prendre 5 teintes différentes. 5 teintes donc 5 ambiances qui viennent complètement bouleverser la perception du lieu le soir venu...
Découvrez en pages suivantes plus d'images de cette mise en lumière.
Et pour une immersion plus totale, faites la visite en vidéo...
Mise en lumière arc-en-ciel pour un appartement parisien

Une oeuvre d'art comme point de départ

"Passage de Lumière" d'Eric Michel, 2010
"Passage de Lumière" d'Eric Michel, 2010 © Akari-Lisa Ishii (I.C.O.N)
La propriétaire des lieux, collectionneuse d'art, souhaitait une mise en lumière dans le même esprit qu'une œuvre qu'elle affectionne particulièrement et qu'elle a disposé en bonne place chez elle : "Passage de Lumière", une installation imaginée par l'artiste Eric Michel en 2010 qui se présente sous la forme d'une série de plaques acryliques fluorescentes déclinées en cinq coloris (voir ci-dessus).
Une oeuvre d'art comme point de départ

Collaboration étroite avec l'architecte

Collaboration étroite avec l'architecte
Collaboration étroite avec l'architecte © Akari-Lisa Ishii & I.C.O.N.
Pour que la mise en lumière de la pièce à vivre puisse se faire conformément aux attentes de la propriétaire, les deux concepteurs lumière ont travaillé en amont en étroite collaboration avec l'architecte chargé de réaménager l'appartement. Ils ont ainsi pu prescrire la position exacte et la dimension des faux-plafonds, le but étant de dissimuler au mieux les sources lumineuses.
Collaboration étroite avec l'architecte

Une lumière indirecte et uniforme

Une lumière indirecte et uniforme
Une lumière indirecte et uniforme © Akari-Lisa Ishii & I.C.O.N.
Le choix des éclairages s'est fait après une série de tests in situ. Les deux professionnels ont opté pour des LEDs et ont cherché à "créer une diffusion de lumière indirecte et uniforme dans l'espace" mais également à "s'aligner avec les faisceaux émanant de la configuration structurelle des lieux".
Une lumière indirecte et uniforme

Un éclairage, plusieurs scénarii possibles

Un éclairage multi-programmes
Un éclairage multi-programmes © Akari-Lisa Ishii & I.C.O.N.
Comme l'indique Akari-Lisa Ishii, conceptrice lumière fondatrice de l'agence agence I.C.O.N : "le projet possède différentes possibilités d'allumage : les 5 couleurs en même temps, disposées au sein des différents espaces de l'appartement, une à deux couleurs en parallèle, un mode changement de couleurs unicolore et un dernier usage plus quotidien avec différentes nuances de blanc adaptable selon les moments".
Un éclairage, plusieurs scénarii possibles

Une métamorphose spectaculaire

Une métamorphose spectaculaire
Une métamorphose spectaculaire © Akari-Lisa Ishii & I.C.O.N
A l'arrivée, c'est un véritable bain lumineux qui s'empare du salon, de la salle à manger et de la cuisine. Des jeux de reflets se créent, ils sont renforcés par la présence de nombreux miroirs et de mobilier en verre laqué. La perception de l'appartement s'en trouve complètement chamboulée. C'est bien simple : entre le jour et la nuit, la pièce à vivre est presque méconnaissable !
A noter : véritable œuvre d'art, la mise en lumière a été baptisée "Five Skies", 2016 (Eric Michel, Adagp Paris 2016)
Une métamorphose spectaculaire

Un travail sur les nuances de blanc

Un travail sur les nuances de blanc
Un travail sur les nuances de blanc © Akari-Lisa Ishii & I.C.O.N.
En plus de travailler sur les couleurs, le duo de professionnels a également réfléchi au rendu du blanc. Plusieurs nuances sont disponibles, d'un blanc froid (voir photo ci-dessus) à un blanc chaud (voir en page suivante), permettant ainsi à la propriétaire de disposer d'un éclairage pour un usage plus quotidien.
Un travail sur les nuances de blanc

D'un blanc froid à un blanc plus chaud

Un blanc plus chaud
Un blanc plus chaud © Akari-Lisa Ishii & I.C.O.N.
Ici, l'appartement en version blanc "chaud". Le coloris tire légèrement sur le orangé, une teinte idéale pour un usage quotidien.
D'un blanc froid à un blanc plus chaud

Trois interfaces pour une prise de contrôle facilitée

Trois interfaces pour une prise de contrôle facili
Trois interfaces pour une prise de contrôle facili © Akari-Lisa Ishii & I.C.O.N.
Le propriétaire dispose de trois outils pour prendre les commandes de l'installation : un interrupteur principal situé à l'entrée de l'appartement, un écran de contrôle mural dans la pièce concernée pour sélectionner l'un des programmes et également une application pour gérer l'installation à distance depuis une tablette.
Trois interfaces pour une prise de contrôle facilitée

Fiche technique - Mise en lumière arc-en-ciel pour un appartement parisien

Mise en lumière d'un appartement parisien
Mise en lumière d'un appartement parisien © Akari-Lisa Ishii & I.C.O.N.
Programme : mise en lumière d'un appartement parisien
Lieu : Paris
Concepteurs lumière : Akari Lisa Ishii (I.C.O.N.) et Eric Michel
Surface concernée : pièce à vivre d'environ 70m2, comprenant un salon, une salle à manger et une cuisine
10 w/m2 - Entièrement en LEDs
Projet baptisé "Five Skies", 2016
Budget : 340 K€
Fiche technique - Mise en lumière arc-en-ciel pour un appartement parisien
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic