L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Avant-après : Une demeure du 19ème siècle retrouve fraîcheur et authenticité

Par
,
le
Les architectes d'intérieur de l'agence Omeo ont restauré un bien protégé du 19ème siècle, afin de lui faire retrouver de sa superbe. Au programme : ravalement de façade complet et restructuration de ses espaces extérieurs.
Après avoir fait l'acquisition d'un Mansart du 19ème siècle près de Versailles, son propriétaire a souhaité réhabiliter les lieux dans le respect de l'ancien, tout en ajoutant une pointe de modernité à la bâtisse.
L'agence Omeo, composée des architectes d'intérieur Ysabel Sequeira et Nicolas Lima Vanzeler, a pris en main ce projet de rénovation. L'agence s'est d'abord attelée à donner un second souffle à la façade, puis aux espaces extérieurs de ce patrimoine protégé.
Découvrez, dans les pages suivantes, les étapes de cette métamorphose.
Avant-après : Une demeure du 19ème siècle retrouve fraîcheur et authenticité

Avant : une demeure qui a perdu toutes ses ornementations

Avant : une demeure qui a perdu toutes ses ornementations - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité
Avant : une demeure qui a perdu toutes ses ornementations - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité © Steve Wells
Lorsque le propriétaire a fait l'acquisition de ce bien, le jardin était peu entretenu et toutes les ornementations avaient été retirées lors d'une rénovation dans les années 1990. Le style typique du 19ème siècle avaient été comme effacé de la façade de la maison pour la rendre lisse et très classique.
Avant : une demeure qui a perdu toutes ses ornementations

D'importants travaux de rénovation sur la structure du bâtiment

D'importants travaux de rénovation sur la structure du bâtiment - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité
D'importants travaux de rénovation sur la structure du bâtiment - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité © Steve Wells
"Nous avons effectué des travaux importants sur la partie structurelle de la maison. La toiture a été entièrement rénovée et un énorme travail sur les balcons a été opéré", détaille Ysabel Sequeira.
L'on peut également noter que l'entrée principale a repris son emplacement d'origine (elle était depuis longtemps utilisée comme simple accès au jardin). Pour lui donner plus d'ampleur, l'escalier attenant a été élargi. "Nous avons tout de même voulu éviter le grandiloquent, nous voulions simplement redonner au lieu son cachet", précise l'architecte d'intérieur.
C'est dans cette optique que les maîtres d'œuvre ont fait appel à un artisan ferronnier qui a créé un motif cohérent avec l'époque du bâtiment, pour toutes les ferronneries de la maison (marquise, gardes-corps, portails, etc.).
Concernant les ouvertures du bien, rien n'a été modifié. Seules quelques fenêtres ont été changées.
D'importants travaux de rénovation sur la structure du bâtiment

Une rénovation à partir de matériaux typiques de l'époque en harmonie avec le style de la demeure

Une rénovation à partir de matériaux typiques de l'époque en harmonie avec le style de la demeure - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité
Une rénovation à partir de matériaux typiques de l'époque en harmonie avec le style de la demeure - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité © Steve Wells
Le plus impressionnant est sans doute le travail effectué sur la façade de la demeure. Le parement a été entièrement refait grâce à des enduits grattés et lissés avec un effet joint fausses pierres.
En adéquation avec le gris de la toiture, des pavés parisiens dans la même gamme chromatique ont remplacé le revêtement en béton présent auparavant.
Une rénovation à partir de matériaux typiques de l'époque en harmonie avec le style de la demeure

Des extérieurs divisés en quatre zones indépendantes

Des extérieurs divisés en quatre zones indépendantes - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité
Des extérieurs divisés en quatre zones indépendantes - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité © Steve Wells
Les espaces extérieurs de la maison représentent 1.500 m2, en accord avec les propriétaires, les architectes d'intérieur ont choisi de les diviser en quatre zones distinctes, comprenant trois terrasses et un jardin d'apparat.
Des extérieurs divisés en quatre zones indépendantes

Un choix de végétaux bien réfléchi

Un choix de végétaux bien réfléchi  - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité
Un choix de végétaux bien réfléchi - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité © Steve Wells
"Pour le jardin, nous avons fait beaucoup de recherches avec des paysagistes. Le client étant féru de botanique, nous avons vraiment pris le temps de penser le jardin dans les moindres détails, des arbres aux rosiers en passant par les buissons, afin que la végétation soit tout à fait pérenne", nous raconte l'architecte d'intérieur.
Ces nombreuses réflexions se sont concrétisées par la création d'un jardin paysagé entre jardin à la française et à l'anglaise.
La tâche n'a pas été de tout repos.
Le domaine étant classé, il est régi par les bâtiments de France, ce qui implique de respecter certaines obligations. C'est ce que nous révèle Ysabel Sequeira : "Pour réaménager le terrain, nous avons dû retirer quelques arbres. La loi veut que nous replantions autant de persistants, d'au moins 1,5 m. Notre client a préféré replanter directement trois pins de 12 mètres de haut !".
Un choix de végétaux bien réfléchi

Une terrasse lounge comme espace de réception ombragé

Une terrasse lounge comme espace de réception ombragé - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité
Une terrasse lounge comme espace de réception ombragé - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité © Steve Wells
La terrasse lounge, inexploitée à l'origine, est enclavée dans la verdure et surplombe tout le jardin.
Elle a été imaginée par les architectes d'intérieur et le client comme un lieu de convivialité, idéal pour recevoir en été, à l'ombre de la végétation.
La table en béton brut et les assises en résine grise qui occupent la terrasse sont en harmonie avec la volonté du propriétaire de mêler le style contemporain au classique.
Une terrasse lounge comme espace de réception ombragé

Une terrasse japonisante aux influences du 19ème siècle

Une terrasse japonisante aux influences du 19ème siècle - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité
Une terrasse japonisante aux influences du 19ème siècle - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité © Steve Wells
La seconde terrasse de la demeure associe des éléments en ardoise, une végétation japonisante et un mur d'eau : une installation ouvertement inspirée des jardins asiatiques, très à la mode au 19ème siècle.
Une troisième terrasse dans un style plus méditerranéen a également été aménagée. On y retrouve notamment un olivier vieux de plus de 400 ans.
Une terrasse japonisante aux influences du 19ème siècle

Des détails qui font revivre l'esprit du 19ème siècle

Des détails qui font revivre l'esprit du 19ème siècle - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité
Des détails qui font revivre l'esprit du 19ème siècle - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité © Steve Wells
Les buis taillés très précisément, les rosiers traditionnels, la tonnelle romantique, la fontaine et la statue sont autant d'éléments qui redonnent à cette demeure l'âme du 19ème siècle.
Des détails qui font revivre l'esprit du 19ème siècle

Fiche technique de la rénovation

Fiche technique de la rénovation - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité
Fiche technique de la rénovation - Une demeure du 19ème siècle retrouve sa fraicheur et son authenticité © Steve Wells
Programme : Rénovation d'une demeure du 19ème siècle
Localisation : Maisons Laffitte (78)
Maître d'OEuvre : Omeo
Durée étude : 5 mois
Durée travaux : 2 ans
Chantier livré le 25 juillet 2014
Coût total des travaux : 1.320.000 € (Rénovation intégrale : extérieure et intérieure)
www.omeo.fr
Fiche technique de la rénovation
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic