L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Des maisons sur le toit d'un immeuble, un exemple à la loupe

Par
,
le
Pour redonner du cachet à un immeuble des années 1970, deux promoteurs immobiliers décident de le réhabiliter intégralement, d'une part, et de l'enrichir d'une surélévation, d'autre part. Résultat : quatre maisons individuelles se dressent aujourd'hui sur le bâtiment. Un tableau urbain atypique. Visite.
Quatre maisons sur un toit d'immeuble ? Techniquement impossible ? Et bien non ! L'agence d'architecture Studio Vincent Eschalier a relevé le défi... un défi de taille ! Contacté par les nouveaux propriétaires de l'immeuble, situé à Boulogne Billancourt, le Studio Vincent Eschalier a pris en charge le projet. A l'origine, seulement trois maisons devaient voir le jour sur le toit. Au final, grâce à une étude approfondie de capacité de charge et une volonté d'optimisation du lieu, les équipes d'architectes ont fini par convaincre les propriétaires d'en construire... quatre !
Un immeuble transformé de fond en comble
Aujourd'hui, l'immeuble a changé de visage. Sa façade existante a été revisitée dans une teinte plus contemporaine. Autrefois beige, elle est désormais grise. D'immenses vitrages y ont été insérés, lui donnant un cachet supplémentaire.
Enfin, les nouveaux logements - les quatre maisons - créent un élégant bandeau blanc au sommet du bâtiment. Ils apportent au lieu une touche contemporaine et graphique.
Si depuis l'extérieur, le travail de valorisation architecturale est réussi, à l'intérieur le résultat est également surprenant. Les maisons disposent de pièces de vie aux volumes importants mis en lumière grâce aux larges menuiseries. Les murs rideaux allongent visuellement les façades et valorisent la hauteur sous plafond. On joue également sur les matières pour apporter une touche contemporaine aux lieux.
Le bois, la pierre ou encore le blanc des revêtements forment un joli tableau. L'ensemble est raffiné et très spacieux. Idéal pour une vie de famille.
Petite anecdote technique : les habitants entrent chez eux par le toit. Un système de coursive a été créé pour acheminer les locataires vers leur domicile. Un résultat rendu possible grâce à un travail de consolidation et de rénovation de l'ascenseur existant. Initialement prévu pour aller jusqu'au sommet de l'immeuble, il s'est vu rehausser de quelques mètres pour pouvoir aller jusqu'aux maisons.
Découvrez tous les détails de cette réalisation atypique ci-dessous...
Des maisons sur le toit d'un immeuble, un exemple à la loupe

Des renforcements structurels nécessaires

Un immeuble réhabilité et surélevé
Un immeuble réhabilité et surélevé © Nicolas Matheus
Nicolas Bossard, architecte de l'agence d'architecture Studio Vincent Escalier, est en charge du projet de rénovation de l'immeuble et de surélévation.
En amont, il a réalisé une étude de capacité de charge de l'immeuble. Le poids - construction de quatre maisons - doit être supportée par le patrimoine ancien. "Il a fallu rénover l'immeuble et renforcer toute sa structure, ainsi que ses fondations. Les renforcements structurels ont été effectués en grande partie en sous oeuvre, au niveau du parking", explique l'architecte. Résultat : les anciens bureaux ont été réhabilités intégralement - une nouvelle entreprise a pris possession des locaux - et une surélévation - quatre maisons - a été réalisée.
Des renforcements structurels nécessaires

Une entrée accessible par le toit

L'entrée des maisons via des coursives extérieures
L'entrée des maisons via des coursives extérieures © Nicolas Matheus
L'entrée de chaque maison s'effectue par le toit, via un système de coursive. A la clé : les habitants profitent d'une vue incroyable sur la ville alentour, le tout dans un bel écrin : sol en mélèze, revêtement des murs extérieurs en thermolaqué blanc - acier doux de teinte blanche légèrement grisée - ou encore terrasse en carreaux de pierre forment un élégant pêle-mêle de matières et de textures.
A noter : l'entrée achemine les habitants vers le salon via un escalier. Cette zone est baignée de lumière et crée un puits de lumière dans la partie centrale de la maison. (chaque maison étant construite de la même manière)
Une entrée accessible par le toit

Un extérieur végétalisé

Une vue imprenable sur Paris
Une vue imprenable sur Paris © Nicolas Matheus
Qui dit ville, ne rime pas forcément avec... béton. Ici, un important travail de végétalisation a été réalisé sur le toit. La nature enveloppe les logements pour un rendu cocon. Elle offre également aux habitants une protection par rapport aux regards extérieurs.
Bon à savoir : les maisons sont construites avec une ossature en bois. "Il s'agit d'un panneau contrecollé constitué de planches d'épicéa empilées en couches croisées. Collées entre elles sous haute compression, elles forment finalement des éléments en bois massif de grand format". Cette technique représente un gain de temps pour les professionnels car la pose des matériaux est plus rapide que du béton, par exemple. Les façades sont ensuite habillées d'un bardage métallique.
Un extérieur végétalisé

Un escalier central crée un puits de lumière

Des maisons au style contemporain
Des maisons au style contemporain © Nicolas Matheus
L'escalier est central. Il achemine les habitants au coeur de la maison, dans les pièces de séjour. Sa structure en acier blanc épouse parfaitement les marches en bois. L'ensemble est chaleureux et contemporain.
La lumière joue un grand rôle dans l'aménagement intérieur. Elle valorise les volumes des pièces et les matières des différents revêtements. Le bois, par exemple, est plus éclatant.
Un escalier central crée un puits de lumière

Un poêle à bois pour chauffer les pièce de vie

Un puits de lumière via l'escalier central
Un puits de lumière via l'escalier central © Nicolas Matheus
Chaque maison dispose d'un poêle à bois. Il chauffe la partie centrale du logement. Pour les chambres, des radiateurs à eau ont été installés.
Enfin, un chauffage au sol vient envelopper chaleureusement toutes les pièces.
L'exposition optimale des maisons ainsi que la présence de larges menuiseries permettent également de chauffer les pièces de vie tout au long de l'année. Le tout conjugué avec une bonne isolation : "elle se fait par l'extérieur avec un isolant de 12 centimètres entre le bois et le bardage métallique. L'ensemble est conforme à la réglementation thermique RT 2012", souligne Nicolas Bossard.
Un poêle à bois pour chauffer les pièce de vie

Des murs rideaux pour le salon

Des murs rideaux pour faire entrer la lumière
Des murs rideaux pour faire entrer la lumière © Nicolas Matheus
Les murs rideaux permettent d'agrandir visuellement l'espace. L'architecte a joué sur les différences de hauteurs pour valoriser le bien. L'autre avantage indéniable est l'apport en lumière naturelle.
Des murs rideaux pour le salon

Un plafond en mouvement

Un séjour spacieux et chaleureux
Un séjour spacieux et chaleureux © Nicolas Matheus
Nicolas Bossard façonne le lieu et valorise les volumes. Les plafonds, par exemple semblent en mouvement. Éléments techniques et... de décoration ! Ils forment en effet un décor graphique et linéaire. Le regard est propulsé d'un bout à l'autre de la pièce, ce qui permet à l'oeil de balayer le logement, de l'admirer, comme une oeuvre d'art.
Un plafond en mouvement

Des pièces de vie qui communiquent entre elles

Des espaces ouverts pour valoriser les volumes
Des espaces ouverts pour valoriser les volumes © Nicolas Matheus
La circulation est fluide. Les pièces communiquent facilement entre elles ce qui favorise le chemin traversant de la lumière. Les surfaces n'étant pas grandes, l'architecte optimise le lieu en ouvrant les espaces.
Des pièces de vie qui communiquent entre elles

Une cuisine minérale

Une cuisine linéaire et chic
Une cuisine linéaire et chic © Joan Bracco
La cuisine s'habille de blanc et de gris, au niveau de la crédence et sur le mobilier. Les lignes des rangements accompagnent le regard vers le salon. Un salon chaleureux et convivial. Le sol - du parquet - lie les espaces entre eux et enveloppe les habitants.
Une cuisine minérale

Un espace ultra lumineux

Un poêle à bois pour chauffer le salon
Un poêle à bois pour chauffer le salon © Nicolas Matheus
Les pièces de séjour sont baignées de lumière tout au long de l'année.
Un espace ultra lumineux

Le bois dans les moindres recoins

L'omniprésence du bois et du blanc dans les pièces
L'omniprésence du bois et du blanc dans les pièces © Nicolas Matheus
Le blanc est omniprésent dans la maison. Pour apporter une pointe de chaleur, l'architecte dissémine quelques touches de bois dans l'espace, comme ici, au niveau de l'escalier central. Les marches sont recouvertes de bois et les plateaux de la niche de rangement aussi. La décoration y est harmonieuse.
Le bois dans les moindres recoins

Une salle de bains chic et raffinée

Une salle de bains minérale et raffinée
Une salle de bains minérale et raffinée © Nicolas Matheus
La salle de bains surfe sur les mêmes codes couleurs que le reste de la maison. Cette fois, le bois s'efface et laisse sa place au gris, présent présent sur le carrelage au mur et sur la baignoire. Le tableau est complété par un sol en béton ciré.
Une salle de bains chic et raffinée

Une salle de bains éclairée

Des douches spacieuses et élégantes
Des douches spacieuses et élégantes © Nicolas Matheus
Là-encore, l'espace est très lumineux. La lumière se reflète sur les revêtements.
Une salle de bains éclairée

Quatre maisons contemporaines construites sur le toit d'un immeuble

Un hall d'entrée commun aux usagers de l'immeuble
Un hall d'entrée commun aux usagers de l'immeuble © Nicolas Matheus
Programme : quatre maisons contemporaines construites sur le toit d'un immeuble
Maître d'ouvrage : ESPRIMM
Maître d'œuvre : Agence d'architecture Studio Vincent Eschalier
Durée : projet de réhabilitation global (immeuble compris) : septembre 2014 à juillet 2016
Coût pour le projet de surélévation : 2,4 millions d'euros HT (compris dedans : renforcement de l'immeuble et construction du nouvel ascenseur)
Lieu : Boulogne-Billancourt
Surface d'une maison environ : entre 80 et 100 m2
Quatre maisons contemporaines construites sur le toit d'un immeuble
Nous vous recommandons

Partez à la découverte d'une maison contemporaine métamorphosée en bâtisse provençale.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic