L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un chalet jurassien se transforme en habitat passif

Par
,
le
Sur les bords du lac artificiel de Vouglans (Jura), un chalet en madriers traditionnels a été réhabilité afin d'atteindre les performances d'une maison passive certifiée Passiv-Haus. Une opération complexe reposant sur une très forte isolation afin de ramener la consommation énergétique à des niveaux acceptables. Peggy Vichot, maître d'œuvre de cette opération, nous en dit plus.
Concilier habitat traditionnel et performance énergétique est une entreprise difficile. La société Acquistapace a cependant souhaité relever ce défi en transformant un chalet jurassien en madriers en confortable maison passive, agrémentée de deux extensions neuves. De quoi démontrer son savoir-faire ainsi que les capacités des matériaux d'aujourd'hui.
"Le lieu était un coup de cœur, car c'est un site privilégié, avec la vue sur le lac", explique Peggy Vichot, maître d'œuvre du projet. "J'ai dessiné le projet qui a été validé par un architecte, et c'est l'entreprise de mon conjoint qui a réalisé les travaux de terrassement, VRD et maçonnerie", poursuit-elle. "Mais nous souhaitions une maison autonome et une consommation maîtrisée, nous nous sommes donc logiquement tournés vers un principe de construction passif", assure la propriétaire des lieux. La maison, qui suit le terrain, s'inspire également de l'esprit des petits chalets locaux. Mais la géométrie résultante est complexe et peu compacte, augmentant encore la difficulté pour rendre l'ensemble économe en énergie. "Nous avons décidé d'agrandir la surface habitable du chalet en créant deux nouveaux espaces de vie reliés à l'habitat d'origine par une galerie recouverte d'une toiture terrasse", assure Peggy Vichot.
Découvrez le chantier de réhabilitation en images dans les pages suivantes.
Un chalet jurassien se transforme en habitat passif

Une habitation transformée en boîte hermétique grâce à une isolation renforcée

Une habitation transformée en boîte hermétique grâce à une isolation renforcée - Chalet Jura
Une habitation transformée en boîte hermétique grâce à une isolation renforcée - Chalet Jura © Unilin
Pour traiter l'étanchéité à l'air de la toiture et des extensions, les responsables optent pour des panneaux isolants Rexotoit HPU non latté d'Unilin Insulation qui répondent à trois problématiques : support de couverture, isolation performante et plafond décoratif permettant d'utiliser les combles grâce à une sous-face hydrofuge. "Le chantier se situant dans le Jura et se déroulant depuis l'automne 2014, nous devions tenir compte des aléas climatiques. Réalisée en une demi-journée, la pose des panneaux a offert une réelle rapidité de montage", explique-t-elle. La solution permet d'obtenir une boîte hermétique qui répond aux exigences du label Passiv-Haus, à savoir une consommation énergétique inférieure à 15 kWh/m²/an pour assurer le chauffage et une étanchéité à l'air maintenue sous les 0,6 volume/heure (à une pression de 50 Pa). "Des chevrons en bois ont ensuite été installés pour accueillir une toiture métallique et gérer la ventilation de celle-ci", précise la maître d'œuvre.
Une habitation transformée en boîte hermétique grâce à une isolation renforcée

Isolation complète des sols

Isolation complète des sols - Chalet Jura
Isolation complète des sols - Chalet Jura © Unilin
Pour la toiture terrasse, ce sont des plaques Utherm Roof PIR L qui ont été prescrites, pour leur faible épaisseur, tandis que pour l'isolation des sols en rez-de-chaussée, ce sont des Utherm Floor qui ont été choisies. Les plaques, qui disposent de rives usinées "rainé-bouveté", centrées sur les quatre côtés afin de faciliter leur emboîtement, ont été revêtues d'une chape en béton. L'ensemble sera ensuite recouvert de carrelage ou d'un revêtement de sol souple.
Isolation complète des sols

Un objectif : l'obtenttion de la certification Passiv-Haus

Un objectif : l'obtenttion de la certification Passiv-Haus - Chalet Jura
Un objectif : l'obtenttion de la certification Passiv-Haus - Chalet Jura © Peggy Vichot
"Le chantier est en cours, nous attendons encore les menuiseries : elles sont réalisées dans des bois locaux et munies de triple vitrage", révèle Peggy Vichot. Afin de maintenir les émissions de CO2 à un niveau faible, la propriétaire déclare avoir privilégié les entreprises régionales, notamment pour la charpente.
Une fois les portes et fenêtres posées, un premier test à l'étanchéité sera effectué, permettant de valider les concepts adoptés et de mesurer les performances. L'objectif sera d'obtenir la certification Passiv-Haus.
Afin d'assurer la production d'eau chaude sanitaire, deux capteurs solaires thermiques seront installés en toiture, tandis qu'un ensemble de 16 panneaux photovoltaïques assurera l'autonomie électrique du foyer pour l'éclairage, l'électroménager et... les deux sèches-serviettes, seuls systèmes produisant spécifiquement de la chaleur dans toute la maison. "Le chauffage proviendra du seul principe de ventilation", assure la propriétaire de la maison qui estime important de léguer un habitat sain à ses enfants.
Un objectif : l'obtenttion de la certification Passiv-Haus

Une toiture métal

Une toiture métal - Chalet Jura
Une toiture métal - Chalet Jura © Peggy Vichot
Une toiture métal a été posée au dessus de l'isolant massif et d'un espace permettant une circulation d'air naturelle.
Une toiture métal

Une habitation constituée de petits chalets

chalet Jura
chalet Jura © Peggy Vichot
Le projet présente une géométrie complexe car il suit le terrain en dévers et se compose de plusieurs éléments joints par des galeries couvertes, ce qui multiplie les surfaces d'échanges thermiques.
Une habitation constituée de petits chalets

Une fois les menuiseries installées, un test d'étanchéité sera mené

Une fois les menuiseries installées, un test d'étanchéité sera mené - Chalet Jura
Une fois les menuiseries installées, un test d'étanchéité sera mené - Chalet Jura © Peggy VIchot
Une fois les menuiseries installées, un test d'étanchéité sera mené

Un chantier soumis aux conditions climatiques

Un chantier soumis aux conditions climatiques - Chalet Jura
Un chantier soumis aux conditions climatiques - Chalet Jura © Peggy Vichot
Les conditions climatiques impactent grandement l'avancement du chantier et les chutes de neige du mois de février pourraient poser problème.
Un chantier soumis aux conditions climatiques

La toiture métallique viendra recouvrir l'isolant et les chevrons bois

La toiture métallique viendra recouvrir l'isolant et les chevrons bois - Chalet Jura
La toiture métallique viendra recouvrir l'isolant et les chevrons bois - Chalet Jura © Peggy VIchot
La toiture métallique viendra recouvrir l'isolant et les chevrons bois

Fiche technique - Un chalet jurassien se transforme en habitat passif

Fiche technique - Chalet Jura
Fiche technique - Chalet Jura © Unilin
Projet : réhabilitation et extension d'un chalet
Maître d'œuvre : Peggy Vichot
Maître d'ouvrage : entreprise Acquistapace
Surfaces : 55 m² existants, 142 m² après travaux, terrain 700 m²
Performance énergétique : 15 kWh/m²/an pour le chauffage ; 120 kWh/m²/an pour toutes les consommations confondues
Etanchéité à l'air : moins de 0,6 volume/heure à 50 Pa
Intervenants : Acquistapace (maçonnerie, terrassement, VRD, études thermiques et ventilation), AIR2J Analyses (test à l'étanchéité), OZE (obtention du label Passiv-Haus), Roland Belle (charpente de bois), Bat'au Toit (couvertures, zinguerie, bardage), Jura Etanchéité (étanchéité), Thiebaud Menuiserie Franc-Comtoises (menuiseries et baies), Javey (porte de garage, cloisons coulissantes)
Calendrier : plans réalisés en 2011, permis déposé et accordé en 2012, déclaration d'ouverture du chantier avril 2014, livraison prévue en avril 2015.
Fiche technique - Un chalet jurassien se transforme en habitat passif
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic