L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Avant-après : D'anciens bureaux transformés en appartements communicants

Par
,
le
Des locaux laissés à l'abandon dans la cour d'un immeuble parisien, se sont vus réhabilité en deux petits appartements au charme ancien. Un studio et un deux-pièces lumineux ont vu le jour grâce à l'intervention de l'architecte Flora Auvray. Découvrez les étapes du chantier.
Le propriétaire d'un bien situé en fond de cour d'un immeuble parisien souhaitait le transformer en deux petits appartements communicants.
Les locaux qui accueillaient anciennement des bureaux n'avaient pourtant, a priori, aucun atout, comme nous le confirme l'architecte qui a pris en main le projet de rénovation, Flora Auvray : "il y avait une grande porte de garage qui fermait l'une des deux pièces, la rendant totalement aveugle. Aucun charme ne se dégageait de cet espace. Tout était à faire", nous avoue-t-elle.
L'architecte a dû répondre à trois demandes fortes de son client : faire entrer la lumière, créer du rangement et faire revivre le style du "vieux Paris", le tout dans un studio et un deux-pièces d'une surface totale de 55 m2.
Découvrez cette rénovation, en images, dans les pages suivantes.
Avant-après : D'anciens bureaux transformés en appartements communicants

D'anciens bureaux sans âme

D'anciens bureaux sans âme - Deux-pièces et studio communicants
D'anciens bureaux sans âme - Deux-pièces et studio communicants © Guillaume Lestrade
À l'origine, un local à destination de bureaux était resté inoccupé depuis longtemps. Seuls un faux plafond à dalles, une petite kitchenette et un cabinet de toilette occupaient l'espace.
"Donner du cachet à ce bien sans âme, comme le souhaitait le propriétaire allait être un véritable défi", nous confie l'architecte Flora Auvray.
D'anciens bureaux sans âme

Avant : un lieu très sombre par manque d'ouvertures

Avant : un lieu très sombre par manque d'ouvertures - Deux-pièces et studio communicants
Avant : un lieu très sombre par manque d'ouvertures - Deux-pièces et studio communicants © Guillaume Lestrade
La principale difficulté dans l'aménagement de ces anciens bureaux était sans doute leur manque de luminosité. "Il y avait sorte de portes de garage opaques et aucune autre ouverture pour faire entrer la lumière dans les futurs appartements", explique l'architecte.
Avant : un lieu très sombre par manque d'ouvertures

Après : Des baies vitrées harmonisées avec celles des voisins

Après : Des baies vitrées harmonisées avec celles des voisins - Deux-pièces et studio communicants
Après : Des baies vitrées harmonisées avec celles des voisins - Deux-pièces et studio communicants © Guillaume Lestrade
Pour pallier ce problème de luminosité, Flora Auvray a pris le parti de remplacer complètement les portes des anciens bureaux. L'environnement direct et l'emplacement de ce bien ont influencé le choix de l'architecte.
"Nous avons reconstitué les baies vitrées des voisins, également situés au rez-de-cour. Ces baies en serrurerie traditionnelles avec des portes coulissantes permettaient de laisser entrer beaucoup plus de lumière que les portes d'origine et de créer une harmonie au sein de la copropriété", nous rapporte-t-elle.
Après : Des baies vitrées harmonisées avec celles des voisins

Après : Deux petits appartements pratiques et communicants

Après : Deux petits appartements pratiques et communicants - Deux-pièces et studio communicants
Après : Deux petits appartements pratiques et communicants - Deux-pièces et studio communicants © Guillaume Lestrade
Ce grand local abandonné, une fois la lumière retrouvée, avait un potentiel certain. Le propriétaire voulait en faire deux appartements distincts mais communicants grâce à, au moins, une ouverture.
L'architecte a donc aménagé un studio et un deux-pièces en composant avec la forte contrainte que représentait le manque d'ouvertures.
Situé au coin de l'immeuble, le bien a pour seule source de lumière naturelle les deux portes coulissantes, il a donc fallu à l'architecte trouver un moyen ingénieux pour que chaque appartement profite de cette lumière.
Le studio a été pensé tout en largeur pour que la baie vitrée suffise à diffuser la clarté partout dans la pièce principale. côté deux-pièces, la porte-fenêtre éclaire également le salon, et une verrière intérieure le sépare de la chambre, afin de faire traverser la lumière jusque dans la partie nuit qui ne possède aucune ouverture.
Après : Deux petits appartements pratiques et communicants

Des rangements astucieux pour gagner un maximum de place

Des rangements astucieux pour gagner un maximum de place - Deux-pièces et studio communicants
Des rangements astucieux pour gagner un maximum de place - Deux-pièces et studio communicants © Guillaume Lestrade
Outre le besoin de luminosité, il est nécessaire de créer des rangements intégrés dans les petites surfaces pour ne pas envahir l'espace avec des meubles encombrants.
"Je voulais que les placards soient nombreux mais totalement intégrés afin que l'on ne soupçonne même pas leur présence. Le mur destiné à accueillir la télévision dans le deux-pièces, par exemple, renferme une armoire sur le côté. Il y a également des placards sur mesure au-dessus de la porte", nous précise Flora Auvray.
Des rangements astucieux pour gagner un maximum de place

L'âme du "vieux Paris" entièrement reconstituée

L'âme du "vieux Paris" entièrement reconstituée - Deux-pièces et studio communicants
L'âme du "vieux Paris" entièrement reconstituée - Deux-pièces et studio communicants © Guillaume Lestrade
"Le propriétaire avait une demande bien spécifique : retrouver l'âme du 'vieux Paris' dans ses appartements. Pour ce faire, nous avons opté pour un sol constitué de carreaux en gré cérame, façon carreaux de ciment anciens", dépeint l'architecte.
Dans le deux-pièces et le studio, ces carreaux décorés ont été disposés comme un tapis : au centre la pièce avec un contour uni.
De plus, Flora Auvray a travaillé de concert avec une décoratrice d'intérieur, Jessica Barrouch, qui a disposé, par touches, des éléments inspirés des années 30, comme les appliques murales.
Par ailleurs, l'on constate que l'architecte a su intégrer, là encore, des placards de rangement sur-mesure tout autour de l'arche en bois qui accueille la petite cuisine et mène à la salle de bains.
L'âme du "vieux Paris" entièrement reconstituée

Une salle d'eau au style rétro

Appartements communicants
Appartements communicants © Guillaume Lestrade
Dans le fond de la pièce principale, la salle d'eau, elle aussi, ressuscite l'âme d'un Paris plus ancien, grâce à des sanitaires au style rétro des années 1900 et l'utilisation de carreaux décorés.
Une salle d'eau au style rétro

Des portes-fenêtres à l'ancienne qui donnent du cachet aux appartements

Des portes-fenêtres à l'ancienne qui donnent du cachet aux appartements - Deux-pièces et studio communicants
Des portes-fenêtres à l'ancienne qui donnent du cachet aux appartements - Deux-pièces et studio communicants © Guillaume Lestrade
Les portes-fenêtres contribuent elles aussi à donner du cachet à ces appartements. Avec leur structure traditionnelle, elles apportent une touche vintage aux deux biens.
Des portes-fenêtres à l'ancienne qui donnent du cachet aux appartements

Le blanc comme couleur principale de la décoration

Le blanc comme couleur principale de la décoration - Deux-pièces et studio communicants
Le blanc comme couleur principale de la décoration - Deux-pièces et studio communicants © Guillaume Lestrade
Pour renforcer la luminosité dans ce studio, le blanc a été privilégié. Les murs et le plafond sont immaculés et reflètent ainsi la lumière naturelle du soleil qui semble agrandir l'espace.
Le blanc comme couleur principale de la décoration

Un deux-pièces aéré et fonctionnel

Un deux-pièces aéré et fonctionnel - Appartements communicants
Un deux-pièces aéré et fonctionnel - Appartements communicants © Guillaume Lestrade
Dans le deux-pièces l'on retrouve les mêmes fils conducteurs que dans le studio : la recherche de lumière, de cachet et un maximum de rangements intégrés.
La pièce principale accueille trois espaces bien définis. Face à la porte d'entrée, l'on retrouve le coin cuisine et la salle à manger. Le mur qui sépare le salon à la cuisine cache des étagères.
Un deux-pièces aéré et fonctionnel

Une verrière intérieure au style industriel

Appartements communicants
Appartements communicants © Guillaume Lestrade
Le salon et la chambre sont, quant à eux, séparés par une verrière en verre à porte coulissante, permettant de faire passer la lumière.
Son style est en parfaite adéquation avec celui des portes-fenêtres, un brin rétro.
Une verrière intérieure au style industriel

Fiche technique de la rénovation

Fiche technique de la rénovation - Deux-pièces et studio communicants
Fiche technique de la rénovation - Deux-pièces et studio communicants © Guillaume Lestrade
Programme : Réhabilitation d'anciens bureaux en deux petits appartements (Studio et deux-pièces)
Surface globale : environ 55 m2
Localité : Paris
Maître d'oeuvre : Flora Auvray architecte
Décoratrice d'intérieur : Jessica Barrouche
Maître d'ouvrage : privé
Budget total de la rénovation (hors décoration) : 52.000 euros
Fiche technique de la rénovation
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic