L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Entretenir son parquet ancien : les bons gestes pour chaque finition

Mis à jour le 29 novembre 2017
Un parquet ancien en bois massif nécessite, comme tout autre type de revêtement, d'être entretenu tout au long de sa vie. En fonction de sa finition - huilée, vitrifiée ou cirée - le traitement n'est pas le même. Voici nos conseils pour le sublimer malgré les années.
Qu'il soit huilé, verni ou ciré, un parquet en bois massif doit bénéficier d'un entretien régulier. "L'entretien régulier de vos parquets assurera beauté et protection durables dans le temps", explique un professionnel de la société Blanchon, spécialiste de la protection et de la décoration des bois. Avant qu'il ne soit question de rénovation intégrale - notamment via un ponçage - misez en amont sur quelques petits gestes simples et efficaces. Ils augmenteront significativement la durée vie de votre revêtement. Aspirez, dépoussiérez ou serpillez, et le tour est ... presque joué !
S'il est déjà trop tard - votre parquet ancien est usé et montre de grands signes de faiblesse -, nous vous livrerons quelques petits conseils pour lui redonner un nouveau souffle. "Il s'agira dans ce cas de ramener le parquet à blanc", précise le professionnel de la société Blanchon.
Première étape : identifier la finition
Dans la catégorie "parquet en bois massif", vous trouvez trois types de finitions : le huilage, la vitrification et le cirage. Il est important de bien l'identifier pour connaître le type de traitement le plus adapté. Si vous disposez d'un parquet massif, mais que vous n'en connaissez pas sa finition, il vous suffit de "déposer quelques gouttes d'eau sur votre sol, de frotter avec un chiffon et de constater le résultat. Si la finition s'en va facilement, il s'agit à coup sûr d'un parquet ciré", explique le professionnel. Si à l'inverse, l'eau perle sur le revêtement, il semblerait bien qu'il soit huilé ou verni. Cependant, un parquet récemment ciré peut créer ce même résultat. C'est en frottant que vous vous apercevrez qu'un film plus ou moins "gras" recouvre votre revêtement. (voir explications ci-dessous)
Découvrez les conseils adaptés aux différentes finitions ...

Parquet huilé : le dépoussiérer régulièrement

Un parquet huilé signé Panaget
Un parquet huilé signé Panaget © Panaget
 
La finition : "Elle consiste à imprégner le parquet pour enrober ses fibres. Elle repose ainsi sur l'application de produits spécifiques, pénétrant et séchant rapidement. Leurs composants sont naturels et protègent des taches, en saturant les pores", souligne Parquet Français, le site officiel des fabricants de parquets français. On parle ici d'une protection par "imprégnation". Elle révèle toute la beauté naturelle du bois.
L'entretien : comme pour toute sorte de revêtement, un entretien régulier est recommandé pour assurer la bonne tenue de la finition huilée. Cela passe notamment par l'aspiration des poussières. Vous pouvez également utiliser un balai éponge ou à franges.
Pour aller plus loin : utilisez un balai microfibre ou un balai éponge légèrement imprégné de savon naturel - disponible dans les magasins spécialisés, dans les grandes distributions de bricolage et parfois en grandes surfaces. Parmi eux, le savon d'entretien pour parquet huilé Syntilor, à base d'huile végétale.
Dans tous les cas, veillez à ce que le produit ne soit pas agressif (cette recommandation vaut d'ailleurs pour tout type de finition). Si vous doutez, demandez conseil à un professionnel ou utilisez un produit présenté comme neutre.
Recette de grand-mère : Dans un seau d'eau tiède, versez quelques gouttes de liquide vaisselle (l'équivalent d'une ou deux cuillères à café). Humidifiez votre serpillère, essorez-la bien et nettoyez votre sol. Cela vaut pour les trois finitions.
Le conseil du professionnel : "Pour préserver la finition huilée de votre parquet, appliquez une nouvelle couche de protection une fois par an", souligne la société Blanchon.

Parquet verni : l'utilisation d'un savon naturel

Vitrification parquet
Vitrification parquet © DR
 
La finition : "Il s'agit d'un film protecteur. Cela repose sur l'application de plusieurs couches de produit filmogène qui crée une pellicule imperméable et résistante au trafic, aux chocs et aux agents chimiques", explique Parquet Français. Il n'y a, contrairement au huilage, aucun risque d'imprégnation.
L'entretien : Là-encore, le mot d'ordre est de dépoussiérer régulièrement ! Si vous utilisez un aspirateur, veillez à disposer un embout à brosse pour limiter tout risque de rayures.
Pour aller plus loin : "Afin de préserver la couche protectrice de votre finition vernie, il est conseillé de l'entretenir tous les trois mois avec un savon naturel. Ce dernier permet de raviver la brillance de votre sol et d'éliminer les salissures", affirme l'expert.
Dans les deux cas, que ce soit un parquet huilé ou verni, ils sont faciles à vivre et à entretenir. Bon à savoir : "En France, par exemple, la grande majorité des particuliers qui ont un parquet, ont opté pour un parquet vitrifié", ajoute le professionnel.

Parquet ciré : le lustrer pour le faire briller

parquet ciré
parquet ciré © UFFEP
 
La finition : le parquet ciré se fait de plus en plus rare dans les logements. Mais il continue de séduire malgré tout ! La finition consiste en la pose d'une cire qui vient remplir les pores du bois et le protéger. L'avantage : le bois conserve son éclat naturel.
L'entretien : Vous pouvez simplement lustrer votre sol à l'aide d'un chiffon ou d'un balai pour lui redonner tout son éclat. Sinon, optez pour l'utilisation d'un "raviveur" pour parquet ciré (tous les trois mois environ). Il redonnera de la brillance à votre revêtement et ne l'encrassera pas.
Bon à savoir : contrairement aux parquets huilés ou vernis, ce dernier demande davantage d'entretien. Autre inconvénient : il glisse ! Pour un parquet bien ciré : utilisez une cire liquide - composée de matière grasse végétale ou animale (comme de la cire d'abeille) - , ajoutez un peu de paraffine pour rendre le produit visqueux. Si vous souhaitez donner une touche chaleureuse à votre revêtement, vous pouvez également joindre au mélange un coloris jaune. N'hésitez pas à demander conseils à un professionnel.
Pour aller plus loin : "Si votre parquet est anciennement ciré, vous pouvez éliminer les salissures et les excédents de cires avec les pailles de fer et un décireur", précise la société Blanchon, spécialiste de la protection et de la décoration des bois.

Un parquet usé, que faire ?

Il est également possible de "ramener le parquet à blanc", c'est-à-dire de le poncer pour repartir sur une base "brute". A partir de quoi, vous pourrez déterminer le type de finition qui vous convient le mieux : huilée, vernie ou cirée. A vous de jouer !
Entretenir son parquet ancien : les bons gestes pour chaque finition
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic