L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Chauffe-eau : les bons réflexes en cas de panne

Par
,
le
Nous sommes souvent démunis face à une panne survenant sur notre chauffe-eau électrique. Si appeler un professionnel est parfois l'unique solution, certaines pannes bénignes peuvent être réparées facilement. Découvrez avec nous quels sont les bons réflexes à avoir et comment réagir face à toutes les pannes possibles de cet équipement tellement essentiel dans notre habitation.
Il existe peu de choses aussi désagréables que de prendre une douche sans avoir d'eau chaude. Si vous êtes dans cette situation, cela veut sûrement dire que votre chauffe-eau est en panne.
Cet équipement, indispensable aujourd'hui, permet de distribuer dans tout le logement une eau chauffée à la température exacte à laquelle vous la demandez. Comment fonctionne cet appareil et quelles pièces le constituent ? Réponses avec Guillaume Lussiez, chef de produits "eau chaude, sanitaire" pour l'entreprise Ariston.
Deux mécanismes simples : une résistance et un thermostat
Un chauffe-eau électrique est un équipement plutôt simple dans sa fabrication comme nous le détaille Guillaume Lussiez. "Il se compose d'une cuve en acier émaillé, d'une mousse de polyuréthane pour l'isolation, d'un système de protection contre la corrosion (accumulateurs qui alimentent un champ électrique ou anode magnésium qui attire la corrosion sur elle), d'un capot en plastique en haut et en dessous et d'une bride sur laquelle sont installés la résistance électrique et le mitigeur thermostatique s'il n'est pas en façade."
Juste en-dessous ou plus rarement derrière, on trouvera un groupe de sécurité, chargé d'assurer une séparation nette entre eau froide et eau chaude et d'éviter les débordements en cas de surpression. Toute cette installation, s'accompagne le plus souvent d'un contacteur jour/nuit qui allume et ferme le chauffe-eau en fonction des heures pleines et des heures creuses.
Concrètement comment cela marche ? "Lorsque l'on ouvre un robinet d'eau chaude, la résistance immergée va alors chauffer l'eau jusqu'à la température maximum que vous aurez, au préalable, programmée à l'aide du thermostat" explique ainsi Guillaume Lussiez.
Découvrez en pages suivantes toutes les pannes de chauffe-eau électrique possibles et comment réagir face à ces dernières.
Chauffe-eau : les bons réflexes en cas de panne

Je n'ai pas d'eau chaude

Je n'ai pas d'eau chaude  - Ariston - Chauffe-eau
Je n'ai pas d'eau chaude - Ariston - Chauffe-eau © Ariston
En absence d'eau chaude, la première réaction est de vérifier que le courant électrique passe bien dans le chauffe-eau.
Pour cela, il faut enclencher la marche forcée de l'appareil sur le contacteur jour/nuit et attendre environ 5 heures pour voir si l'eau s'est bien réchauffée.
Pensez également à vérifier les fusibles puisque ce problème peut être d'origine électrique uniquement. Le thermostat, s'il ne laisse pas passer le courant et qu'il ne semble pas être défectueux, peut juste avoir été mis en position de sécurité. Tournez le bouton de réarmement pour le réenclencher. A noter qu'il n'y a pas besoin de vider la cuve pour changer le thermostat, puisque celui-ci est directement posé sur la bride et peut-être remplacé facilement.
Pour toutes ces vérifications électriques, pensez à vous munir d'un multimètre qui permettra de savoir si oui ou non le courant passe.
S'il s'avère que la panne n'est pas d'origine électrique, c'est soit un problème résistance, soit de tartre. Dans ce cas, il vous faut vidanger votre chauffe-eau avant de pouvoir accéder à votre cuve.
Voir page suivante pour plus d'explications
Je n'ai pas d'eau chaude

Vidange et détartrage du chauffe-eau

Ariston - Chauffe-eau - groupe de sécurité
Ariston - Chauffe-eau - groupe de sécurité © Ariston
Comme l'indique Guillaume Lussiez : "le tout premier geste que l'on doit réaliser lorsque l'on souhaite vider sa cuve est de faire sauter son disjoncteur. Question de sécurité." Ensuite, il est nécessaire de couper son arrivée d'eau, la veille, de préférence, pour éviter les brûlures et le gaspillage.
Il ne reste plus qu'à vidanger le reste de la cuve en utilisant le groupe de sécurité et, bien sûr, des bassines. L'opération gagne en rapidité si vous ouvrez un robinet d'eau chaude en même temps car cela crée un appel d'air qui s'engouffre ensuite dans les tuyaux.
Pour accéder à l'intérieur de la cuve lorsque celle-ci est vide, il vous faut dévisser la bride puisque la résistance est "collée" derrière. Le nettoyage de celle-ci peut se faire à l'éponge ou à la brosse en fer si les morceaux de calcaire ne se décrochent pas.
Toutefois, Guillaume Lussiez prévient : "Avant de vider sa cuve, il faut être sûr d'avoir un joint de bride à portée de main, puisqu'il faut en remettre un neuf à chaque vidange." Pas de panique cependant, car ces fameux joints peuvent être achetés dans n'importe quel magasin de bricolage.
Si le problème d'eau froide persiste malgré votre nettoyage de la cuve et que l'origine n'est pas électrique, alors il est recommandé de s'adresser à un professionnel.
Vidange et détartrage du chauffe-eau

Mon chauffe-eau ou l'un de ses composants fuit

Fuite chauffe-eau - corrosion - tuyaux
Fuite chauffe-eau - corrosion - tuyaux © Tomwsulcer / Wikimedia Commons
Ce type de panne est assez fréquent mais peut frapper à des endroits différents.
Si la fuite se produit au niveau du groupe de sécurité, hors période de chauffe, et que celui-ci a plus de 10 ans, "il est sans doute temps de le changer, car il risque de ne plus être étanche" explique Guillaume Lussiez.
Si la fuite provient directement de la cuve, mettez une bassine en-dessous et contactez directement un professionnel, voire le fabricant lui-même. Le chauffe-eau a peut-être un défaut et il va peut-être devoir être remplacé entièrement.
Si l'eau coule de la bride, le joint de cette dernière est sans doute en cause. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de faire appel à un plombier. Il vous suffit de vidanger votre cuve et de remplacer l'ancien joint par un neuf, en suivant les conseils de la page précédente.
Enfin, la fuite peut aussi provenir des raccordements, là encore, cela peut être un problème de joint, que l'on peut racheter directement en magasin.
Mon chauffe-eau ou l'un de ses composants fuit

Mon eau est sale

Mon eau est sale - Ariston - Chauffe-eau
Mon eau est sale - Ariston - Chauffe-eau © Ariston
Comme l'analyse Guillaume Lussiez, l'origine d'une couleur un peu sombre peut être liée "à un dépôt calco-magnésien. Cela arrive souvent en rentrant de vacances, car l'eau peut avoir stagné pendant plusieurs semaines dans la cuve."
En effet, un tel dépôt peut ainsi s'entasser au fond de la cuve, là où le chauffe-eau est alimenté en eau froide. Ce mélange de calcaire et de magnésium arrive généralement lorsque le chauffe-eau n'est plus correctement entretenu.
Le magnésium est la composante principale de l'anode magnésium, système de protection contre la corrosion qui est directement plongé dans l'eau. A noter que certains chauffe-eaux sont équipés, eux, d'un accumulateur (à changer tous les deux ans) qui alimente un champ électrique qui lutte aussi contre la corrosion.
Pour Guillaume Lussiez, "il faut vérifier tous les ans si l'anode fonctionne encore correctement." Dans le cas contraire et si la corrosion de la cuve a déjà été entamée, alors l'eau pourrait même un peu rougir. Cela annonce une fuite importante et prochaine du chauffe-eau.
Mon eau est sale

Mon eau sent mauvais

Ariston - Chauffe-eau - groupe de sécurité
Ariston - Chauffe-eau - groupe de sécurité © Ariston
Une odeur désagréable provenant de l'eau peut avoir plusieurs origines.
La plus courante est celle d'un développement de bactéries favorisé par une eau pas assez chaude. Pour l'empêcher, pensez à régler votre température au-dessus de 50° et si le problème persiste, vidangez et désinfectez votre cuve à l'aide d'une pastille de javel.
Attention cependant à ne pas la programmer à un niveau trop élevé, car une température supérieure à 65-70° risque de brûler la peau, mais aussi de créer du tartre dans le siphon du groupe de sécurité. Le tartre s'accumule et provoque un refoulement dans le cas d'un débit d'évacuation élevé.
Mais cette mauvaise odeur peut aussi être due à une réaction chimique entre une eau de mauvaise qualité (présences de sulfates) et l'anode magnésium, présente initialement dans la cuve, et utilisée pour lutter contre la corrosion. Dans le cas échéant, le magnésium réagit violemment et crée une odeur "d'œuf pourri" très caractéristique. La consigne : vidanger et changer l'anode.
Mon eau sent mauvais

Je n'ai presque pas de débit

Robinet mitigeur salle de bains
Robinet mitigeur salle de bains © Comte0 / Wikimedia Commons
"Un faible débit d'eau s'explique dans la majeure partie des cas par une accumulation de tartre" explique Guillaume Lussiez.
La solution est donc simple : vidanger la cuve et la nettoyer à fond. En n'oubliant pas que le tartre peut aussi se déposer dans les flexibles de douche, par exemple.
Je n'ai presque pas de débit

Mon eau n'est pas assez chaude

Ariston - Chauffe-eau - thermostat façade
Ariston - Chauffe-eau - thermostat façade © Ariston
Ce problème récurrent a souvent pour cause un mauvais réglage du thermostat. Cette erreur qu'elle soit personnelle (à la suite d'un nettoyage du chauffe-eau) ou extérieure (par exemple, un plombier qui ne règle pas à la température voulue par les propriétaires de l'appareil), est bénigne et peut être réparée sans difficultés.
En fonction de votre installation, la manière dont vous pouvez régler la température varie. Sur les chauffe-eaux les plus récents, le thermostat est souvent disposé en façade de votre chauffe-eau, donc cela ne pose pas de problème particulier. En revanche, prévient Guillaume Lussiez "sur des modèles plus anciens, le thermostat est installé sur la bride." Un simple tournevis suffit pour effectuer ce réglage.
Si le problème persiste, mettez le chauffe-eau en marche forcée et attendez quelques heures. Contrôlez ensuite le tuyau d'arrivée d'eau chaude. S'il est chaud sur environ 50 cm, une fuite est possible sur le circuit, car il devrait normalement être froid. Si l'eau est plus chaude en marche forcée qu'en heures creuses, le contacteur est peut-être défectueux.
"Dans les deux cas, il est conseillé de faire appel à un professionnel" explique Guillaume Lussiez.
Il évoque également un cas de figure moins fréquent mais facilement explicable : "Si une eau est chaude le matin, mais froide le soir, cela peut être dû à une capacité non adaptée pour le logement. Par exemple, un chauffe-eau de moins de 100 L est suffisant pour un couple vivant en F2, mais s'ils ont un bébé, il est indispensable de passer à la taille au-dessus."
Mon eau n'est pas assez chaude

L'entretien d'un chauffe-eau

Ariston - Chauffe-eau - platine
Ariston - Chauffe-eau - platine © Ariston
Un mauvais entretien du chauffe-eau peut causer à terme un remplacement complet du chauffe-eau à cause des pannes citées précédemment.
Pourtant, comme le rappelle Guillaume Lussiez, l'entretien de ce dernier est extrêmement simple : "Pour éviter que le tartre se dépose dans la cuve, il suffit d'actionner une fois par mois la vanne de son groupe de sécurité."
En ce qui concerne les composants du chauffe-eau, un changement de la pile accumulateur est nécessaire tous les deux ans sur les chauffe-eaux qui en sont équipés. De même, Guillaume Lussiez conseille également une vérification tous les ans sur les chauffe-eaux à anode magnésium.
Si vous possédez un chauffe-eau moderne, de type "anode-titane", pas besoin de vidange régulière, car cette technologie protège deux fois plus efficacement la cuve.
Enfin, Guillaume Lussiez rappelle que toutes ces préconisations sont valables aussi bien pour les chauffe-eaux électrique que gaz (dont le parc est néanmoins beaucoup plus faible).
L'entretien d'un chauffe-eau
Nous vous recommandons

Ambiance ethnique chic, champêtre, orientale ou encore "jungle", découvrez le jardin qui vous inspire.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic