L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Qu'y-a-t-il vraiment dans votre réfrigérateur ?

Par
,
le
Qu’y-a-t-il vraiment dans votre réfrigérateur ?
Qu’y-a-t-il vraiment dans votre réfrigérateur ? © Liebherr
Si tout le monde connaît, plus ou moins bien, le contenu de son réfrigérateur, peu d’entre nous savent ce qu’il renferme vraiment. De quoi sont faites ses parois ? Où se cache la technique ? Comment fabrique-t-il du froid ? Des questions auxquelles il est important d’avoir des réponses pour mieux comprendre son fonctionnement et ainsi mieux savoir le choisir et l’utiliser.
Dans une famille de 4 personnes, nous ouvrons notre réfrigérateur en moyenne 50 fois par jour, c’est dire l’importance de cet appareil au sein de nos foyers. Il fait partie de notre quotidien mais avez-vous déjà réfléchi à ce qu’il renferme ? Comprenez à ce qu’il renferme vraiment, autrement dit à ce tout ce qu’il contient mais que l’on ne voit pas ? Quels matériaux, quels équipements trouve-t-on à l’intérieur ? Pour le savoir, la rédaction Maison à part est allée visiter une usine, celle du fabricant Liebherr, à Ochsenhausen en Bade-Würtemberg, dans le sud de l'Allemagne. A la découverte de la nomenclature d’un réfrigérateur combiné (qui fait à la fois réfrigération et congélation)…
La carrosserie, une enveloppe extérieure en tôle pour protéger des chocs
La carrosserie, pour protéger des chocs
La carrosserie, pour protéger des chocs © Liebherr
 
La première "couche" d’un réfrigérateur est visible, il s’agit de son enveloppe extérieure. Elle est en tôle et s’obtient après ce que l’on appelle une opération d'emboutissage. Son épaisseur est déterminante car c’est elle qui protège le réfrigérateur d'éventuels chocs. Plus elle est importante, mieux l’appareil sera protégé et il restera ainsi plus longtemps en bon état. "Notre tôle est 50% plus épaisse que la moyenne du marché", précise Alexandre Klutchko, responsable marketing Liebherr. "Cela nous permet d’injecter de la mousse isolante de forte densité. Grâce elle, nous obtenons à l’arrivée une meilleure isolation donc meilleure classe énergétique".
Le fabricant allemand réalise également des emboutissages complets de ses portes autrement dit elles sont réalisées en un seul tenant. Résultat : aucun point de soudure, ni de fixation. Un détail technique qui garantit aux produits une meilleure longévité dans le temps puisque comme l’explique Alexandre Klutchko "l’on évite ainsi la rouille donc les risques de fragiliser le produit".
"Chaque tôle subit la phosphatation, un traitement pour supprimer les poussières et les tâches puis un laquage à la peinture époxy, connue pour sa grande résistance", indique Alexandre Klutchko.
La cuve blanche en plastique, un bloc moulé d'un seul tenant
La cuve blanche en plastique
La cuve blanche en plastique © Liebherr
 
Chez Liebherr, tout comme les portes, la cuve, qui constitue en quelque sorte l’ossature du réfrigérateur, est également fabriquée en un seul tenant. "Un réfrigérateur est constitué de pièces en plastique de différentes tailles. Des petites - les tiroirs, les clayettes, etc. - et de grandes : les contre-portes et la cuve, qui prend sa forme grâce à une opération spectaculaire. La plaque de plastique est d’abord chauffée à une température de 160° puis soufflée dans un moule", détaille Alexandre Klutchko. Y sont directement intégrés un certain nombre d’éléments comme les bacs ou les glissières. Leur nombre et leur configuration varient, bien sûr, en fonction du modèle choisi. Résultat : une cuve en un seul bloc, un vrai plus en termes d’entretien pour les utilisateurs. "Comme la surface est parfaitement lisse, la cuve est plus facile à nettoyer", assure Alexandre Klutchko. Selon les marques, toutes les cuves ne sont cependant pas fabriquées de cette manière, il arrive en effet que le fond soit dissocié des parois, une méthode qui, bien entendu, engendre le risque de créer des ponts thermiques et qui s’avère moins pratique pour ce qui est de l’entretien.
Un garnissage en mousse pour une isolation parfaite
"Le mariage", comme l’appelle Alexandre Klutchko, entre la "carrosserie", la "cuve" et les contre-portes est officialisé avec de la mousse polyuréthanne. "Elle est injectée directement sur la tôle et se répand sur toute sa surface grâce au processus de l’expansion", poursuit-il. Si la mousse est injectée, comme chez Liebherr, en forte densité, elle n’a pas besoin d’être épaisse pour être très isolante. En revanche, si elle est de densité "normale", elle devra être utilisée en plus grande quantité, ce qui, au final, fait perdre de la surface utile à l’intérieur de l’appareil.
Cette mousse est primordiale car c’est elle qui assure l’isolation du réfrigérateur. Pour être performant, il doit en effet être parfaitement étanche. Il doit notamment être capable de produire du froid dans des conditions climatiques extrêmes - échelle de température entre +10° et + 38° - et ce, sans consommer plus.
La mousse assure enfin une bonne tenue au produit. Elle garantit sa rigidité donc sa longévité dans le temps.
Des éléments techniques dissimulés à l’arrière du réfrigérateur… En principe !
Réfrigérateur congélateur BioFresh BluPerformance
Réfrigérateur congélateur BioFresh BluPerformance © Liebherr
 
Un réfrigérateur renferme également des éléments électroniques et techniques. Certains sont intégrés dans la cuve, dans des emplacements spécifiques, comme les sondes. D’autres sont placés à l’arrière de l’appareil comme l’évaporateur (on ne le voit pas, il est à l’intérieur de l'appareil), le condenseur (lui, est visible, il s’agit de la petite grille noire facile à identifier) et le compresseur. "Le compresseur fait circuler le fluide réfrigérant entre l'évaporateur et le condenseur. Pour faire simple, c’est un moteur à fabriquer du froid", résume Alexandre Klutchko. "Chez Liebherr, tous les modèles n’ont pas le même compresseur car nous l’adaptons en fonction des caractéristiques de chaque appareil", précise-t-il.
Au final, vous l'aurez compris le compresseur est un élément indispensable dans un réfrigérateur. Seulement voilà : il prend de la place. Si l’un des deux tiroirs de votre congélateur est plus court que l’autre, c’est d’ailleurs la répercussion directe de son encombrement. Un problème que Liebherr a réussi à résoudre en déplaçant et en miniaturisant les circuits de froid. Il en résulte le réfrigérateur congélateur BluPerformance (voir photo ci-dessus). Au lieu d’être situé derrière l’appareil, le compresseur s'intègre devant, il vient se glisser sous la machine. Résultat : un gain de 20% sur le volume utile de l'appareil, et plus de 20% d'économies d'énergie par rapport à un réfrigérateur combiné A+++. Une technologie innovante qui a d’ailleurs valu au fabricant de recevoir un prix dans le cadre des Trophées de l’Innovation 2016 de la Foire de Paris.
Qu'y-a-t-il vraiment dans votre réfrigérateur ?
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic