L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Paris s'attaque aux locations meublées saisonnières

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 26 Janvier 2012
Paris s'attaque aux locations meublées saisonnières
1/3
louer location appartement
louer location © Batiactu

La Ville de Paris accuse les loueurs de meublés touristiques de réduire l'offre locative et d'augmenter artificiellement les loyers dans la capitale. Elle souhaite réglementer ces mises en location, attisant la colère des professionnels de l'immobilier. L'attaque a le mérite de pointer du doigt un vide juridique et un manque d'information concernant ce type de locations.

Dans la ville la plus visitée au monde, la concurrence est rude entre les touristes et les habitants. C'est en tout cas ce que croit savoir la mairie de Paris. La ville part en guerre ouverte contre les locations meublées touristiques, c'est-à-dire les logements loués à la nuit ou à la semaine à des voyageurs de passage. Cette pratique, de plus en plus répandue, réduirait notablement l'offre locative, et augmenterait artificiellement les prix des loyers dans la capitale.

Dans un communiqué paru lundi 23 janvier, la Ville de Paris avance le chiffre de 20.000 logements loués en meublés touristiques, "ce qui représente jusqu'à 20% de l'offre locative dans certains arrondissements du centre et de l'Ouest de Paris". Elle accuse les bailleurs de privilégier la rentabilité (un studio meublé au cœur de Paris se loue environ 600 euros la semaine, "des prix proches de ceux du secteur hôtelier" selon la Mairie) au détriment de l'accès au logement des Franciliens.

Colère des professionnels

Colère non dissimulée des professionnels de la location meublée, qui ont manifesté devant l'Hôtel de Ville, en amont d'une réunion avec Jean-Yves Mano, adjoint chargé du logement. Ils reprochent à la Ville de confondre location touristique et location meublée de courte durée, et de stigmatiser les bailleurs, souvent des particuliers cherchant à rentabiliser un logement qu'ils n'occupent pas toute l'année, aussi bien que les locataires, à la recherche d'une solution temporaire.

La suite de l'article en pages suivantes.

Paris s'attaque aux locations meublées saisonnières
Vos commentaires
à lire aussi
Commencé mardi 11 mars dernier, l'épisode de pollution aux particules qui touche l'Ile de France mais aussi de nombreuses grandes agglomérations en France, se poursuit entraînant la mise en place de mesures radicales. Les citoyens sont invités ...
Nous vous recommandons

Les jours qui rallongent, la météo clémente et les vacances qui approchent… autant de raisons qui vous poussent à vous lancer dans un projet de rénovation de votre habitat. Avec Maison à Part, découvrez un panel de produits incontournables pour concrétiser vos projets.

Annonces partenaires
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic