L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Déménagement participatif : mode d'emploi

Par
,
le
Des kilos d'affaires à empaqueter, des amis et de la famille aux abonnés absents. L'angoisse assurée. Un coup d'œil sur Internet et le moral revient. En quelques clics, il est possible de trouver de nombreux sites dédiés au déménagement. Déméclic, My Déménageur ou encore Frizbiz, les offres ne manquent pas. Quitter son logement à moindre coût à l'aide de plateformes participatives, une nouvelle tendance qui explose. Coup de projecteur.
On connaissait Airbnb, Uber ou encore Blablacar, ces plateformes collaboratives ont changé le quotidien de leurs utilisateurs. Le nerf de la guerre ? Les économies. Le déménagement n'échappe pas à cette règle. Pour déménager, à l'aide de professionnels du secteur, la facture peut vite devenir salée, très salée. A l'aide d'un simulateur en ligne, si on opte pour la formule "pro", pour 22m3 d'objets à transporter, un nouveau logement situé à 50 kilomètres de l'ancien, il faut compter entre 1036 euros et 1267 euros. Attention tout de même ! Ces prix varient selon la période du déménagement,le type d'offre ou encore les besoins spécifiques demandés.
Pour réduire ce budget, l'option du participatif peut s'avérer gagnante. Tour d'horizon de quelques services en ligne.

Déméclic : faire participer son entourage

Le plus gros problème lors d'un déménagement est souvent de trouver des amis assez motivés pour descendre la machine à laver, le réfrigérateur et les cartons de livres, des deux étages sans ascenseur. L'entreprise strasbourgeoise, Déméclic, repose sur un système participatif. Plus il y a de participants moins le déménagement est cher.
Le principe ? Pour surmonter cette difficulté, l'entreprise Déméclic propose d'associer son réseau familial ou social à l'intervention de professionnels du déménagement. "Cette solution permet de réaliser une économie allant de 30 % à 70 % par rapport à un déménagement traditionnel", explique l'entreprise.
Avantage supplémentaire : le client est accompagné par un coach le temps de l'intervention. Qui dit déménagement dit souvent imprévus. Déméclic prend en charge le potentiel désistement des participants, l'assurance sur les objets accidentellement cassés même chose en cas de blessures lors de la manipulation des meubles par un des volontaires.

My déménageur : des "gros bras" pour un budget diminué

Entreprise créée en juillet 2013 par Dorian Touly, originaire de Metz, My déménageur est une plateforme collaborative. Grâce à ce site, les personnes peuvent consulter des annonces où des volontaires se mettent à la disposition des particuliers contre une participation financière. L'accès au site web est gratuit.
Le principe ? En pratique, "les gros bras" ou volontaires remplissent un profil en ligne et détaillent leurs conditions et leurs compétences. Pour les particuliers en recherche de "gros bras", il est possible de contacter directement les volontaires ou de poster une annonce pour recruter.
Avantage supplémentaire : participer à ce type d'expérience peut également créer des relations sociales entre les volontaires.

Fretbay : du covoiturage version déménagement

Le principe ? Le "co-déménagement" selon Fretbay, cela ressemble en tous points au site de covoiturage sauf qu'ici on poste des annonces décrivant les besoins (volume à transporter, date du déménagement...), plutôt que son trajet de voiture. En réponse à cette annonce, des professionnels du transport qui ont prévu de faire le même trajet et à qui il reste assez de place pour embarquer aussi vos affaires se mettent en relation avec vous. Une solution écologique, économique et intelligente.
Avantage supplémentaire : Parce que louer un camion de déménagement coûte parfois cher.

Frizbiz : le bon coin du déménagement

Le principe ? Frizbiz est une plateforme de petites annonces en tout genre (garde d'animaux, petit bricolage, cours particuliers) entre particuliers. Vous postez votre demande : aide pour charger le camion, pour monter l'électroménager au troisième sans ascenseur, etc. Les internautes proposent leurs services et leurs tarifs, et vous sélectionnez l'offre qui vous convient le plus.
Avantage supplémentaire : Toutes les demandes, même les plus incongrues sont possibles. C'est du service à la carte grâce auquel on ne paie que pour ce que l'on a besoin.

Carton plein : le déménagement associatif

Créée en 2012, l'association parisienne Carton plein travaille en faveur de l'inclusion sociale et professionnelle des personnes les plus éloignées de l'emploi : sans logement, sans qualification, sans revenus suffisants, etc. Elle propose également de charger, décharger et transporter les cartons de l'ancien logement au nouveau, à vélo. En 2015, l'association a lancé une campagne de financement participatif pour ouvrir une deuxième antenne sur Paris. 20.823 euros ont été collectés sur les 20.000 euros de départ demandés. En parallèle du service de déménagement à vélo, Carton plein collecte les cartons de déménagement en bon état, ils sont recyclés et revendus à moindre coût par l'association. L'idée est de rendre le déménagement social, écologique et économique.
Quelles assurances en cas d'accident lors du déménagement ?
Lorsque des amis vous aident à déménager, des accidents peuvent arriver. Mieux vaut vérifier auprès de votre assureur que vous êtes bien couvert. En effet, certains contrats peuvent comporter des exclusions ou nécessiter des extensions de garantie ponctuelles, pas nécessairement payantes. Ainsi, selon les circonstances, ces extensions de garantie vous permettent d'être couvert si l'un de vos amis se blesse ou brise un objet.
Par ailleurs, si vous empruntez un camion, vérifiez impérativement la façon dont il est assuré (second conducteur, dommages tous accidents ou au tiers...). Sachez surtout que, s'il s'agit d'un véhicule de société, les dommages matériels ne sont pas toujours couverts en dehors du cadre de l'entreprise.
(Source Fédération française de l'assurance)
Déménagement participatif : mode d'emploi
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic