L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Comment choisir son parquet ?

Les premiers parquets étaient fabriqués avec du bois massif. Aujourd’hui de nouvelles technologies et méthodes de fabrication permettent de choisir entre différents types de parquets.

 

Les différentes finitions du parquet

Il existe différentes finitions du parquet qui permettent de mettre l'accent sur la beauté naturelle du bois ou de profiter d'une meilleure brillance. Le choix de la finition influe également sur la facilité d'entretien du parquet ou sa robustesse. Certaines finitions sont très robustes, résistent aux rayures, mais nécessitent un entretien régulier, tandis que d'autres non. Ces différentes finitions ne sont disponibles que pour les parquets massifs et certains modèles contrecollés.

Le parquet en bois classique est la version naturelle du bois. Les lames du parquet n’ont ainsi subi aucun traitement.

Le parquet en bois vitrifié recouvre le bois d’un film fin, transparent et imperméable. L'entretien est très facile et le parquet résiste très bien aux chocs. Cette finition a également l'avantage d'être économique. Cependant, le rendu esthétique est plus classique que les autres finitions.

Le parquet en bois huilé est traité traditionnellement pour lui procurer un aspect authentique. Les fibres du bois sont imprégnées par l'huile. Ce type de finition nécessite régulièrement un renouvellement de la couche d'huile.

Le parquet en bois ciré a subi un traitement naturel et est pour certains, de loin, le plus esthétique. Les pores du bois sont totalement remplis par la cire. Elle est cependant moins résistante que le vernis. Si jamais le parquet venait à se tâcher, il sera nécessaire de poncer la surface et d'appliquer une nouvelle couche de cire.

Les principaux types de parquet

Le parquet est composé de plusieurs lames de bois sont agencées d'une certaine manière pour revêtir le sol. Les utilisateurs peuvent ainsi choisir entre différentes couleurs (selon les essences de bois) pour créer une ambiance décorative. Des bois classiques comme le chêne font partie de ces essences mais également certains bois exotiques, comme le teck, qui sont imputrescibles et solide.

Le parquet massif est le parquet par excellence. Ce sont des lames de bois massif qui lui procurent sa grande longévité mais c’est aussi le modèle le plus onéreux du marché. Généralement fabriqués de façon artisanale, ces parquets nécessitent une pose sur lambourdes. Si vous désirez le plus beau parquet possible, c'est le choix qu'il faut faire.

Le parquet flottant ou contrecollé est la seconde catégorie de parquets. Ceux-ci sont fabriqués grâce à plusieurs couches de bois. Une épaisseur en surface est composée par du bois noble. Le parquet contrecollé est disponible en différentes essences de bois.

Le parquet stratifié est fabriqué pour imiter l'apparence naturelle du bois. C'est un agglomérat de plusieurs matières premières synthétiques. Imitant parfaitement le bois naturel, il procure également une grande facilité pour l'installation. Néanmoins, c'est le type de parquet qui est le moins résistant.

Pour obtenir rapidement plusieurs propositions pour vos travaux, vous pouvez utiliser notre service Enchantier :
EnChantier.com

Les types de pose parquet

Le type de pose est crucial dans le choix du parquet, car certains types de parquets permettent certains types de pose, tandis que d'autres non. Certains revêtements sont exclusivement destinés à un type de pose en particulier. Certaines méthodes de pose nécessitent également une préparation de la surface, tandis que d'autres conviennent à toutes les situations.

La pose clouée du parquet concerne généralement les planchers massifs. Pose technique, il est préférable de la confier aux professionnels qui la maitrisent. Cette méthode nécessite un support qui accueillera les clous. À l'étage, on peut poser le parquet directement sur les solives. Au rez-de-chaussée ou dans toutes les pièces sans solives, il sera nécessaire de prévoir des solives. D'autres supports peuvent également être envisagés, comme les lambourdes flottantes sur chape de ciment, sur dalle de béton ou sur un support continu (contreplaqué).

La pose collée du parquet est destinée pour les planchers contrecollés et certains revêtements massifs. Cette pose peut s'effectuer sur différents supports comme une chape flottante, une chape rapportée, du béton ou des panneaux contre-plaqués. Il existe différentes méthodes de pose collée, notamment la pose collée en plein, ou le collage au cordon.

La pose flottante du parquet est une nouvelle trouvaille des fabricants pour procurer un meilleur confort de pose. Cette pose est en effet très facile et consiste à encastrer les lames du parquet une à une dans l'autre grâce à des systèmes de clip. Elle convient pour tous les types de surface, sur un béton surfacé ou chape, sur un plancher ou sur un ancien revêtement.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic