L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Faut-il inclure le coût des travaux dans son prêt immobilier ?

Communiqué - publié le 26/08/2019
Plusieurs solutions s'offrent à vous si vous devez réaliser des travaux dans votre futur bien immobilier. Vous pouvez choisir de les financer en puisant dans vos économies, en ayant recours au crédit consommation ou bien en les intégrant à votre prêt immobilier. Beaucoup de Français optent pour cette dernière option. Nous vous expliquons pourquoi dans cet article.
Financer vos travaux en puisant dans vos économies est l'option la plus simple. Vous organisez les travaux en faisant appel à une entreprise ou bien en achetant le matériel pour les réaliser vous-même. Pas de coût supplémentaire lié au crédit ou bien de justificatif à fournir. Vous êtes libre.

Vous pouvez aussi opter pour le crédit à la consommation. Ce type de prêt est bien plus simple à obtenir que le crédit immobilier puisque vous n'aurez pas d'obligation de garantie ou d'assurance par exemple. Sachez cependant que le taux du prêt consommation est généralement plus élevé que celui d'un crédit immobilier. Vous payerez donc plus cher vos travaux.

Enfin, vous avez la possibilité d'inclure les travaux dans votre prêt immobilier. Dans ce cas, le coût de vos travaux ne doit pas dépasser 10% du montant du bien que vous achetez. Votre banquier vous demandera un chiffrage précis ainsi que des devis. Il vous faudra donc préparer l'organisation et la réalisation des travaux rapidement.

Devez-vous inclure les travaux dans votre prêt immobilier ?


Nombreux sont ceux qui optent pour l'intégration du coût des travaux dans leur prêt immobilier. Devez-vous en faire de même ?

Tout dépend de vous. Choisissez l'épargne personnelle si vous avez assez d'argent de côté et que vous n'avez pas la possibilité d'emprunter plus pour inclure vos travaux. Choisissez le crédit à la consommation si vous souhaitez réaliser vos travaux vous-même et qu'un taux plus élevé n'alourdit pas votre budget.

Par contre, intégrer les travaux dans votre prêt immobilier reste la solution la plus avantageuse pour plusieurs raisons :
● Les taux du prêt immobilier sont généralement plus bas que ceux du crédit consommation.
● Vous gardez votre épargne que vous pouvez placer à des taux plus rémunérateurs. Les taux du crédit immobilier étant bas, vous y gagnerez sur le long terme.
● Vous n'aurez qu'un seul crédit à rembourser, bien plus facile à gérer que plusieurs.
● Vous pouvez étaler vos remboursements sur une période plus longue que le crédit à la consommation, ce qui vous permet de ne pas trop alourdir votre budget dépenses.
● Vous n'aurez pas à puiser dans votre épargne qui peut être utile à garder en cas d'imprévu.

Conseils pour intégrer les travaux dans votre prêt immobilier


Voici quelques conseils pour inclure le coût des travaux dans votre crédit immobilier.

Tout d'abord, sachez que certains types de travaux ne sont pas finançables par le crédit immobilier. Il s'agit notamment de l'électroménager ou des jardins (meubles et espaces verts). Renseignez-vous avant de faire des devis.

Suivant les travaux que vous souhaitez réaliser, vous serez peut-être éligible à l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Ce prêt avantageux vous permet de financer des travaux spécifiques de rénovation énergétique. Renseignez-vous afin de savoir si vous y avez droit.

N'oubliez pas que si vous décidez de réaliser les travaux vous-même, vous ne pourrez pas les faire financer par un prêt immobilier. Il faudra puiser dans vos économies ou recourir au crédit à la consommation.

Enfin, lors de la négociation de votre prêt immobilier il faudra transmettre au banquier des devis indicatifs afin d'estimer le prix des travaux à réaliser. Ce montant ne devra pas dépasser 10% du prix de votre futur bien. Bien sûr, vous pourrez ensuite décider du prestataire de votre choix tant que le coût ne dépasse pas l'enveloppe allouée par votre banque.

Communiqué
Nous vous recommandons

Visite en images de cette étonnante demeure qui jongle entre tradition et modernité, opacité et transparence, formes compactes et volumes généreux.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic