L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Loyers impayés durant le confinement : quelles solutions ?

Rédactionnel native - publié le 21/12/2020
L'épidémie de Covid-19 se prolonge et impose, pour beaucoup, une nouvelle période de reconfinement. Une situation qui oblige certains professionnels à se mettre en situation de cessation d'activité ou de chômage partiel. Comment réussir à payer son loyer dans ce cas ? Voici des éléments de réponse.

Quelques mots sur le contexte économique


Malgré la situation de crise et le reconfinement imposé à la majeure partie de la population, le gouvernement ne prévoit pas d'ajourner le paiement des loyers, ni pour les particuliers ni pour les commerçants. A ce titre, la ministre chargée du Logement Emmanuelle Wargon tient à réaffirmer la règle en vigueur : « Les loyers sont toujours dus ». Cependant, tout le monde n'a pas forcément les moyens d'honorer ses engagements, qui plus est dans un tel contexte. Dans ce cas, il est possible d'avoir recours à plusieurs alternatives. Premièrement, le locataire a la possibilité de mettre en oeuvre une solution à l'amiable avec son propriétaire, en demandant par exemple à retarder ou étaler le paiement du loyer. D'un autre côté, pour compenser le manque à gagner, le locataire a toujours la possibilité de bénéficier de l'aide aux impayés de loyer, mise en place par Action Logement depuis le mois de juin 2020. Cette aide viendra en complément du chômage partiel, dont les principales dispositions sont maintenues au moins jusqu'à la fin de l'année.

La possibilité de souscrire une assurance


Bien évidemment, il est préférable pour le locataire de se mettre d'accord avec son bailleur pour étaler le remboursement de la dette locative, et de formaliser le tout par écrit. Pour obtenir davantage d'informations sur le sujet, on pourra conseiller de se rendre auprès de l'Agence pour l'information sur le logement du département concerné. Si toutefois les choses ne se passaient pas comme prévu à ce niveau, il reste la possibilité de contracter une assurance locative. Depuis 1977, le courtier Solly Azar conçoit et gère des produits d'assurance à l'attention des particuliers comme des professionnels. Les domaines couverts sont nombreux (dommages du particulier, santé et prévoyance), mais celui qui nous intéresse le plus ici concerne les loyers impayés.

Ces produits complètent habilement d'autres offres plus classiques en relation avec les grandes compagnies d'assurance. La garantie des loyers impayés Solly Azar comprend deux volets : une version base et une version complète, qui tient compte d'éventuelles détériorations immobilières. Le profil de locataire doit ainsi faire la démonstration, au moment de la souscription, qu'il est à jour de paiement et sans incident de paiement durant les 6 derniers mois. Pour le reste, les profils éligibles sont nombreux (locataire en CDD, CDI, retraité, artisan / commerçant, intérimaire, etc..).
Nous vous recommandons

Des aides, allouées via le dispositif MaPrimeRénov', qui ne seront plus soumises à conditions de ressources.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic