L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES
Crowdfunding, colocation, habitat participatif : les nouvelles tendances de l'immobilier
Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 8 avril 2016

La location saisonnière, ou comment rentabiliser sa maison en son absence

2/7
La tendance s'est totalement installée dans notre quotidien : qui n'a pas recherché, sur une plateforme de location saisonnière comme AirBnB, PAP Vacances ou Abritel, une maison de particuliers à louer pour les vacances ?
La nouveauté, depuis quelques années : il ne s'agit plus seulement de biens destinés uniquement à la location, mais également de résidences secondaires voire principales, que leurs occupants rentabilisent en leur absence.
Cette libéralisation de la location saisonnière, si elle inquiète certaines communes et risque d'entraîner des réglementations spécifiques, pourrait également encourager les Français à investir dans une résidence secondaire - un marché qui n'évolue plus depuis plusieurs années.
La location saisonnière, ou comment rentabiliser sa maison en son absence
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic