L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES
Crowdfunding, colocation, habitat participatif : les nouvelles tendances de l'immobilier
Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 8 avril 2016

Le crowdfunding, ou l'investissement participatif entre particuliers

3/7
Il a débuté dans les secteurs de la musique, de l'art et de l'innovation : le crowdfunding investit désormais le secteur de l'immobilier. Le financement participatif d'un achat immobilier devient petit à petit un investissement comme un autre, avec des rendements annuels atteignant parfois 18%.
Concrètement, les particuliers contribuent à l'achat en versant la somme de leur choix (minimum 300 euros en général) via une plateforme de crowdfunding (Crowdfunding-immo.fr, Lymo, Dividom, etc.). Ils récupèrent cette somme, plus des intérêts, comme le ferait une banque.
Et emprunter auprès d'inconnus, plutôt qu'auprès d'un établissement bancaire, attire de plus en plus de Français : 20% d'entre eux se disent prêts à sauter le pas, selon une étude OpinionWay pour Guy Hoquet.
Le crowdfunding, ou l'investissement participatif entre particuliers
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic