L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES
Château de Versailles : restauration au sommet pour la chapelle
Par Corentin Patrigeon
,
le 1 juillet 2019

Le mot de Jacques-François Blondel

9/9
Vue_interieure_de_la_Chapelle_royale
Vue_interieure_de_la_Chapelle_royale © Château de Versailles
"La beauté, l'ordonnance, la richesse des matières, l'excellence de la sculpture et de la peinture, l'éclat de la dorure, rien n'y est épargné : [...] l'intention qu'on a eue de faire de cet édifice, quoique renfermé dans un assez petit espace, un chef-d'oeuvre dans tous les genres, et la perfection des parties de détail qu'on y remarque, sont autant de motifs qui doivent faire passer par-dessus la prodigalité de la peinture et de la sculpture. Cet édifice est digne surtout de servir de modèle à nos artistes, soit par [sa] construction admirable, [...] soit par la régularité de la plus grande partie de sa décoration, soit enfin par la pureté de l'architecture qui y préside, la correction des profils et le choix des formes, ou en la considérant par la beauté de la sculpture et de la peinture, qui s'y font admirer."
Texte issu de L'architecture française (1756) de Jacques-François Blondel (1705-1774)
Le mot de Jacques-François Blondel
  • Château de Versailles : restauration au sommet pour la chapelle
  • Une seconde restauration pour un monument hors normes
  • Un travail d'orfèvre pour un écrin doré
  • 15 types de pierres différents
  • La charpente, achevée en 1705, est toujours en place
  • Des sculptures façonnées avec un "souci de la perfection"
  • Un mois de travail sur chaque vitrail
  • Restauration de la chapelle du château de Versailles
  • Le mot de Jacques-François Blondel
Nous vous recommandons

A l'occasion des Assises du logement en novembre dernier, les experts se sont relayés pour dresser un portrait-robot de nos habitations. Zoom sur le confort et la qualité de l'air intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic