L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Détecteurs de fumée : 10 conseils pour éviter les alarmes intempestives

Par
,
le
Détecteurs de fumée
Détecteurs de fumée © Nga Nielsen
Votre détecteur de fumée s'est mis à sonner alors qu'il n'y avait aucun départ de feu dans votre logement ? Et le cas s'est déjà répété plusieurs fois. Poussière, vapeur d'eau, lumière fluorescente, mauvais positionnement... Plusieurs éléments peuvent être à l'origine de ce dysfonctionnement. Explications.
Se faire réveiller en pleine nuit par la sonnerie de son détecteur autonome de fumée (DAAF) a de quoi énerver. Il faut dire qu'avec ses 85 db, soit l'équivalent d'un klaxon, la sonnerie fait un sacré bruit. Un bruit qui ne serait pas un problème s'il y avait réellement un départ de feu dans votre logement mais il n'en est rien. L'alarme s'est mise à sonner toute seule, à priori sans raison apparente.
Alarme intempestive, un problème lié à la technologie des appareils
La première chose à savoir est que vous n'êtes pas un cas isolé. Comme vous, de nombreux Français sont touchés par ces déclenchements intempestifs et en viennent à "rejeter" l'appareil. "Nous avons eu beaucoup de retours de produits en 2016, rapporte Gaëlle Alloin, directrice marketing Europe Kidde. Mais au final, seulement moins de 1% d'entre eux se sont avérés défectueux. La plupart ne présentaient donc aucun problème".
Comment dès lors expliquer une telle vague de retours ? Il semblerait que les appareils vendus sur le marché français soient particulièrement sensibles. Une hypersensibilité due à la technologie utilisée, à savoir la technologie optique. "Comme son nom l'indique, elle fonctionne avec une chambre optique qui émet un rayon lumineux vers une cellule photoélectrique. Les particules de fumée entraînent la déviation de ce rayon ce qui déclenche l'alarme", explique Gaëlle Alloin. Seulement voilà, l'appareil n'est pas capable de faire la différence entre des particules de fumée émanant d'un début d'incendie et de la vapeur d'eau dégagée, par exemple, par une douche ou bien tout simplement de la poussière. Il se peut donc qu'il se déclenche alors qu'aucun danger n'est à craindre. "Certains appareils utilisent une autre technologie, la technologie ionique, qui n'engendre pas ce genre de problème. Ils sont très répandus en Angleterre et aux Etats-Unis mais interdits en France car suspectés de contenir des particules nocives pour la santé", indique notre interlocutrice. Et d'ajouter : "Nous sommes conscients que le problème des alarmes intempestives est un vrai fléau. Avec le temps et les retours d'expérience, nous affinons au fur et à mesure nos messages d'information afin que les gens arrivent à s'accommoder de l'hypersensibilité des appareils".
Un bon positionnement et un entretien régulier
Si l'appareil a sa part de responsabilité dans le déclenchement des alarmes intempestives, les utilisateurs aussi. Car si les Français sont à présent bien équipés en DAAF - d'après le baromètre Kidde-BVA publié en Février 2016, 85% des foyers sont aujourd'hui équipés d'un détecteur de fumée contre seulement 27% en 2012 -, ils ne les installent et ne les entretiennent pas bien. "Beaucoup d'appareils ne sont pas installés là où il faut, déplore Gaëlle Alloin. Ils sont positionnés soit trop près de la cuisine, soit trop près de la salle de bains ce qui a pour conséquence d'exposer l'appareil à des fumées autres que celles d'un départ de feu". Par ailleurs, l'entretien est trop souvent négligé. Or, pour éviter les dépôts de poussière qui sont eux-aussi responsables d'alarmes intempestives, il convient de nettoyer régulièrement l'appareil. Le plus efficace étant d'y passer un chiffon humide une fois par mois (voir les conseils ci-dessous).
Détecteurs de fumée : 10 conseils pour éviter les alarmes intempestives :
1 - Veiller à ne pas faire tomber de poussière dans la chambre optique lors de l'installation de l'appareil
2 - Eviter d'installer l'appareil à proximité des sources de fumée (salle de bains, cuisine, cheminée)
3 - Eviter d'installer l'appareil dans des endroits trop poussiéreux comme les garages, les caves et les greniers
4 - Positionner l'appareil à distance des lumières fluorescentes et des conduits de ventilation
5 - Nettoyer régulièrement l'appareil avec un chiffon humide de manière à éviter les dépôts de poussière courante
6 - Aspirer l'appareil à travers ses ouvertures
7 - Démonter momentanément l'appareil en cas de travaux pour éviter d'éventuels dépôts de plâtre
8 - Privilégier les appareils équipés d'un bouton "Hush" pour pouvoir mettre l'appareil sur pause en amont
9 - Ne pas recouvrir le DAAF, même temporairement
10 - En cas de dégagement impromptu de fumée (cuisson, vapeur d'eau), aérer immédiatement logement pour éviter le déclenchement de l'alarme
Détecteurs de fumée : 10 conseils pour éviter les alarmes intempestives
Nous vous recommandons

A Strasbourg, l'ancien toit inexploité et vétuste d'un immeuble a été métamorphosé en terrasse moderne et spacieuse. Julien Rhinn a conçu un charmant espace boisé et équipé d'un sauna et d'un spa.