L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un toit-terrasse transformé en cocon végétal et apaisant

Par
,
le
Sur un toit-terrasse peu protégé du vis-à-vis, l'architecte paysagiste Sarah Sellam a imaginé un espace végétal à la fois intime et convivial. Une nouvelle façon de concilier nature et espace urbain. Découverte.
Un havre de verdure face au tumulte citadin. Le projet architectural conçu par l'architecte Sarah Sellam démontre cette volonté de se réapproprier son espace urbain.
Dans le 17ème arrondissement de Paris, un couple avec enfants décide de réaménager leur toit-terrasse en espace à vivre. Le potentiel était énorme, tant au niveau de la surface (50m2) que de l'exposition. "Ils souhaitaient valoriser une terrasse, particulièrement lumineuse, en un cadre chaleureux et intime ", explique Sarah Sellam, l'architecte paysagiste du projet.
Découvrez en pages suivantes toutes les explications et plus de photos du projet.
Un toit-terrasse transformé en cocon végétal et apaisant

Une cabane végétale "polypode"

Une cabane végétale "polypode" - La cabane polypode
Une cabane végétale "polypode" - La cabane polypode © Marion Denizet
Les propriétaires décident alors de confier à la jeune architecte de 27 ans la conception d'un espace porté sur le végétal. Aidée de son compagnon paysagiste, Sarah Sellam a eu l'idée originale d'une cabane polypode. "C'est une structure qui allie des tiges en métal et végétales". Le terme "polypode" désigne la multiplicité des pieds des tiges structurant la cabane.
Une cabane végétale "polypode"

Une armature en tiges métalliques

Une armature en tiges métalliques - La cabane polypode
Une armature en tiges métalliques - La cabane polypode © Marion Denizet
En revanche, la terrasse n'était pas vraiment protégée du vis-à-vis des voisins. "Il était nécessaire de jouer sur les ombres et les formes pour retrouver une certaine intimité".
Dans un premier temps, Sarah Sellam et son compagnon ont disposé des tiges métalliques de chaque côté de la terrasse. Ces derniers vont ainsi servir de support au développement des plantes grimpantes. Car c'est tout l'intérêt de ce projet innovant : l'épanouissement de la flore dans un environnement habituellement peu propice.
Une armature en tiges métalliques

Un cadre idéal pour le développement des plantes

Un cadre idéal pour le développement des plantes - La cabane polypode
Un cadre idéal pour le développement des plantes - La cabane polypode © Marion Denizet
Les deux paysagistes ont opté pour des variétés de plantes rustiques. Mais ces variétés n'ont pas que la résistance comme particularité. "Ce sont également des plantes comestibles et aromatiques" ajoute Sarah Sellam.
Et pour favoriser la maturation de ces plantes, le couple de paysagiste a eu la riche idée d'installer des bacs de terre en acier corten. Lors de sa corrosion, ce dernier n'entraîne pas un appauvrissement de la terre, ce qui permet à la plante de s'épanouir par tous les temps.
En outre, de jolies plates-bandes, colorées et parfumées, jonchent délicatement les pieds de la pergola, renforçant un aspect visuel harmonieux.
Un cadre idéal pour le développement des plantes

Le plan de coupe de la terrasse

Le plan de coupe - Cabane Polypode
Le plan de coupe - Cabane Polypode © Marion Denizet
Implanter de la végétation au sein d'une terrasse en béton n'a pas été une mince affaire. "Pour installer les bacs à plantes, il a fallu s'adapter par rapport aux murs porteurs de l'appartement", confie Sarah Sellam.
Le plan de coupe de la terrasse

La cabane des toits

La cabane des toits  - La cabane polypode
La cabane des toits - La cabane polypode © Marion Denizet
Après plusieurs mois de floraison, le résultat est étonnant. Surtout en plein coeur de la capitale. Les plantes se propagent élégamment autour de la pergola métallique, donnant l'impression d'un cocon naturel et apaisant.
La cabane des toits

Une structure adaptée à tous les espaces

Une structure adaptée à tous les espaces - La cabane polypode
Une structure adaptée à tous les espaces - La cabane polypode © Marion Denizet
La structure végétalisée possède l'énorme avantage de s'adapter à tous types d'espaces : terrasses, cours, jardins... En effet, il est possible de rajouter ou de retirer quelques tiges en fonction de ses besoins d'ensoleillement et d'intimité.
Une structure adaptée à tous les espaces

Le visage des villes de demain ?

Le visage des villes de demain ? - La cabane polypode
Le visage des villes de demain ? - La cabane polypode © Marion Denizet
La cabane polypode est sans doute un aperçu des nouveaux espaces urbains de demain. Innovant, le projet a d'ailleurs été récompensé par le concours de l'Innovation, évènement organisé dans le cadre du salon Jardins, Jardin 2014.
Le visage des villes de demain ?

Un projet lauréat du concours de l'innovation Jardins, Jardin

La cabane polypode
La cabane polypode © Marion Denizet
Le concours de l'Innovation Jardins, Jardin récompense les idées et innovations concernant le mieux vivre en ville. Crée par professionnels du jardinage, l'événement soutient les étudiants et professionnels de l'architecture et du paysagisme dans leur recherche sur les modes de vie de demain.
Cette année, le concours a retenu 88 dossiers qui sont présentés sous la forme de maquettes et de prototype, à l'exception de celui de Sarah Sellam.
A noter que les prix du concours de l'Innovation seront remis le 5 juin 2014 dans le jardin des tuileries, à Paris.
Un projet lauréat du concours de l'innovation Jardins, Jardin
Nous vous recommandons

Nichée au cœur d'une forêt allemande, entre verdure et cours d'eau, une maison transparente de 90 m2 s'accorde au paysage.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic