L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

L'Opinel, un design intemporel

Par
,
le
L'Opinel, un design intemporel
1/10
Opinel
Opinel © Opinel

L'Opinel, le célèbre petit couteau savoyard, s'expose jusqu'au 31 juillet dans les vitrines d'une coutellerie de Boulogne sur Mer. L'occasion de revenir sur son histoire, une vraie success-story qui dure depuis plus d'un siècle !

Alpinistes, navigateurs, aventuriers, artistes, cuisiniers, jardiniers... Tous l'ont adopté ! Il faut dire qu'avoir un Opinel dans la poche, le fameux couteau savoyard, peut rendre bien des services : couper, découper, hacher, tailler, trancher, éplucher, émincer... Et bien d'autres inimaginables ! Etonnant, incroyable même, lorsque l'on pense que son invention remonte au XIXe siècle ! C'est Joseph Opinel qui, bravant l'interdiction de son père, en dessine les premiers modèles en 1890 dans son petit atelier savoyard. Un manche en bois "qui épouse parfaitement la paume de la main" associé à une lame pliante en acier "efficace, précise et élégante" : l'Opinel était né !

Conscient d'avoir mis au point un véritable "petit bijou", Joseph Opinel décide de décliner le modèle en douze tailles numérotées de 1 à 12. Pour respecter la tradition des maîtres couteliers, il fait apposer sur chacun d'entre eux un emblème qui deviendra célèbre dans le monde entier. Il représente une main avec trois doigts levés et deux doigts repliés- la même que celle figurant sur les armoiries de la ville de Saint-Jean-de-Maurienne - surmontée d'une couronne. La couronne ayant été ajoutée pour "rappeler que la Savoie était un Duché".

Une histoire de famille

Les choses sérieuses commencent à partir de 1901 avec la construction d'une usine dédiée à la fabrication des couteaux et se poursuivent avec la mise au point d'une machine pour façonner les manches. La commercialisation est lancée dès 1903 mais il faudra attendre 1914, date du passage à la fabrication en série, pour qu'elle se développe. Le succès est au rendez-vous : partout en France, en Suisse et même en Italie, on vante les mérites du petit couteau savoyard qui, en plus d'être pratique, tient dans la poche !


Opinel © Opinel

 

Malgré plusieurs déboires, notamment un incendie en 1926, l'entreprise poursuit son ascension. Plusieurs générations d'Opinel vont se succéder à sa tête : Marcel et Léon d'abord, les fils de Joseph, puis Maurice, le fils de Marcel et ainsi de suite, jusqu'à aujourd'hui d'ailleurs, puisque le capital de l'entreprise est encore détenu par des membres de la famille. Des passassions de pouvoir rythmées par le lancement de nouvelles lignes de produits : couteau tire-bouchon, couteau à champignon, scie, serpette, couteau éplucheur, couteau à légumes, etc. mais également d'accessoires : étuis, pochettes, pierre à affuter... Des dérivés qui ont su se faire une place sur le marché alors que, dans le même temps, la production de certains modèles de la gamme traditionnelle a été arrêtée. Etant jugé trop petit, l'Opinel n°1, qui « était destiné à être à la chaîne de la montre gousset et servait de cure-ongles ou cure-pipe, a cessé d'être fabriqué en 1932. Même sort pour le n° 11 dont la taille avait été considérée trop proche de celle des numéros voisins.

Succès mondial

Depuis la création de l'entreprise en 1890, 260 millions de couteaux ont été vendus à travers soixante-dix pays du monde. Dans son usine toujours située en Savoie, à Chambéry, Opinel continue d'ailleurs toujours à en fabriquer 4 millions par an. Une production souvent étoffée de nouvelles séries en production limitée : en 1989, par exemple, une collection d'Opinel est éditée à l'occasion du Bicentenaire de la Révolution Française, une autre en 1992, pour célébrer les Jeux Olympiques d'Albertville et, la même année, pour commémorer les 500 ans de la Découverte de l'Amérique par Christophe Colomb... Un succès jamais démenti depuis plus d'un siècle et qui lui vaut d'ailleurs de figurer, en tant que nom déposé, dans le dictionnaire Larousse. Mais ce n'est pas tout ! En 1985, il est élevé au rang de plus bel objet du monde par le Victoria and Albert Museum dans "The good design guide". En 2006, il est présenté dans l'ouvrage de référence "Phaidon Design Classics" comme l'un des 999 designs les plus marquants de tous les temps et il est également cité dans le catalogue du Musée d'arts modernes de New-York... Une véritable consécration !

Pour découvrir l'Opinel d'hier à aujourd'hui, cliquez sur suivant.

L'exposition Opinel

Il y a 120 ans, Joseph Opinel créait son tout premier couteau, ignorant alors que celui-ci allait être à l'origine d'une "success story". Pour fêter cet anniversaire, la marque savoyarde organise l'exposition intitulée "les 120 ans de l'Opinel". Une occasion pour les curieux et les passionnés de découvrir des pièces rares et des documents historiques issus des archives de l'entreprise.

Lieu : l'ancien Evêché de Saint-Jean-de-Maurienne (73)

Jusqu'au 19 septembre
Entrée gratuite

L'Opinel, un design intemporel
  • L'Opinel, un design intemporel
  • 1890
  • Avant 1914
  • Rasoir
  • Innovation
  • Série limitée - 1986
  • Série limitée - 1994
  • Produits dérivés
  • Vertigo
  • Porte-clés
Partagez - commentez
à lire aussi
Une salle de bains habilement cachée dans une armoire en bois
Derrière les portes en bois massif de cette armoire contemporaine, se cache l'essentiel pour une petite salle d'eau, du lavabo au miroir en passant par les prises électriques et les porte-serviettes. Un objet haut-de-gamme à la fois majestueux et ...
Nous vous recommandons

Des solutions confort et domotique pour vivre sereinement. Simplifiez-vous la vie avec des volets motorisés, des systèmes d'alarmes intelligents ou encore un pilotage à distance de votre véranda. Maison à Part vous propose des méthodes modernes et innovantes alliant confort et sécurité.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic