L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une solution pour augmenter l'apport de lumière naturelle sans travaux

Par
,
le
Une solution pour augmenter l'apport de lumière naturelle sans travaux
1/3
Une solution pour augmenter l'apport de lumière naturelle sans travaux
Espaciel © Espaciel
Peut-on faire entrer plus de lumière naturelle dans la pièce, sans changer ses fenêtres ? Oui, répond Alexi Hervé. Son système Espaciel, un déflecteur de lumière qui s'adapte au bâti ancien, promet jusqu'à 30% d'apports lumineux supplémentaires sur une journée, contre une installation simple et un entretien limité. Découverte.
On rêve tous de grandes fenêtres, d'ouvertures larges et nombreuses, pour illuminer nos pièces. Mais ce n'est pas toujours possible, ni financièrement accessible, en particulier sur le bâti ancien. Alexi Hervé, responsable de la société Espaciel, propose aujourd'hui d'augmenter l'apport lumineux et calorique de la pièce, sans réaliser de travaux importants. Comment ? Grâce à un déflecteur de lumière...
Derrière ce nom intriguant et barbare, se cache un concept innovant, développé depuis trois ans, et qui a d'ores et déjà été primé*. "J'ai cherché à apporter une solution adaptable au bâti existant, pour le rendre énergiquement plus performant" raconte Alexi Hervé. L'idée est de faire rentrer plus de lumière par la fenêtre, sans en changer la taille, mais en concentrant les rayons par le biais d'une surface réfléchissante. Comme un entonnoir à lumière, en d'autres termes !
* Espaciel a reçu le label Observeur du design en 2010, et a valu à Alexi Hervé le prix du meilleur inventeur, décerné par l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) en 2009.
La suite de l'article en pages suivantes.
Une solution pour augmenter l'apport de lumière naturelle sans travaux
  • Une solution pour augmenter l'apport de lumière naturelle sans travaux
  • Espaciel - Jusqu'à 30% de flux lumineux en plus
  • Une installation sans toucher au bâti existant
à lire aussi
Immobilier : les primo-accédants séduits par la maison neuve
En 2015, la baisse importante des taux d'intérêts a stimulé la demande sur le marché de l'immobilier. En témoigne la hausse du nombre de maisons construites en Ile-de-France et le taux toujours plus élevé des primo-accédant. Analyse.
Nous vous recommandons

Comment un projet de maison familiale devient un objet d'études et de démonstration... C'est l'histoire de "La maison de Julie", conçue par le constructeur Mas Provence...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic