L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Bien choisir sa piscine hors-sol

Par C.PHAM
,
le 2 juillet 2009
piscine hors sol
piscine hors sol © Alliance Piscines
L'été est là et avec lui, l'envie de se baigner. Trop tard pour une piscine enterrée ou monocoque, la piscine hors-sol est alors une alternative intéressante. Mais comment choisir ? Daniel Roman, administrateur à la Fédération des Professionnels de la Piscine nous en dit plus.
MAP : Qu'est-ce qu'une piscine hors-sol ?
Daniel Roman, administrateur à la Fédération des Professionnels de la Piscine : Ce terme désigne une gamme de produits très vaste dont le seul point commun est de pouvoir être installées sans qu'il y ait besoin de mener des travaux de terrassement. La piscine hors-sol doit de plus être démontable à la fin de la saison. C'est la condition obligatoire. Aucune autorisation de demande de travaux auprès de la mairie ne doit être faite, contrairement à la piscine enterrée.
Il existe plusieurs types de piscines hors-sol: la piscine hors-sol gonflable, la piscine souple à structure métallique, la piscine hors-sol souple d'un seul bloc, la piscine hors-sol à panneaux rigides.
portrait de Daniel Roman
portrait de Daniel Roman © Alliance Piscines
 
MAP : Pourquoi s'équiper d'une piscine hors-sol ?
D.R : Il existe trois catégories de gens, susceptibles d'acheter une piscine hors-sol. Les locataires de leurs biens immobiliers qui choisiront ce type de piscine en raison de sa portabilité, les propriétaires qui ont l'idée de vendre leurs biens dans un délai d'un an ou deux et ne souhaitant pas investir dans une piscine enterrée pour des raisons financières, et les propriétaires qui n'ont pas reçu l'autorisation de la mairie. Plusieurs raisons à cela : la route principale est trop proche, l'espace où l'on souhaite installer la piscine est trop faible, la distance avec la clôture des voisins est trop petite, la proximité avec un monument de France, c'est une zone inondable...
MAP : Comment choisir sa piscine hors-sol ? Quelle est la gamme de prix ?
La personne choisira sa piscine en fonction de son budget. L'entrée de gamme avec les piscines gonflables en plastique, le milieu de gamme en pin naturel non traité ou traité et les piscines de luxe en bois exotique. En moyenne, le prix moyen d'une piscine hors-sol se situe entre 2.000 et 6.000 €. Il existe toutefois des piscines grand luxe à plus de 15.000 € qui ressemblent en tout point à une piscine enterrée.
Idéalement, le terrain pour placer sa piscine doit être plat. S'il ne l'est pas, il doit être aplani. La seule contrainte : il est conseillé de faire un fond de sable ou de graviers pour la pose de niveaux.
MAP : Faut-il un entretien particulier par rapport à une piscine enterrée ?
D.R : Non, c'est exactement la même chose. Il est absolument indispensable de traiter et désinfecter. Chlore, brome, filtre plus ou moins perfectionné selon le volume d'eau à traiter, skimmer... Produit écolo, l'oxygène actif est très en vogue actuellement.
piscine hors sol
piscine hors sol © Alliance Piscines
 
MAP : En termes de sécurité, comment cela se passe ?
D.R : C'est un petit peu comme les piscines enterrées. Rien ne vaut la vigilance des parents. Il n'existe cependant pas de législation ou de règlementation particulière actuellement. Si la piscine dispose d'un escalier, l'enlever après la baignade relève du bon sens !
MAP : Quelle est la durée de vie d'une piscine hors-sol ?
D.R : Tout dépend de l'entretien de la piscine, sans oublier la qualité du matériel. En effet, si une personne ne rince pas sa piscine, la plie n'importe comment pour la ranger au fond du jardin, il y a de fortes chances de devoir la changer la saison suivante. Par contre, quelqu'un qui en prendra bien soin, peut espérer qu'elle dure dix ans pour celles en bois, sept/huit ans minimum pour celles en plastique avec des armatures métalliques.
MAP : Est-ce facile à monter pour un particulier ?
D.R : Tout l'intérêt de ce type de piscines est d'être très facilement montable. 99% du temps, elles sont en kit. Les fabricants essaient de faire des « legos » ! Il faut maximum une journée à deux pour les plus compliquées, quelques heures seulement pour les plus simples.
MAP : Comment se porte le marché actuel ?
D.R : En 2008, nous avons connu une forte baisse (-20%) mais c'est en train de s'améliorer en raison du beau temps. L'année dernière, en plus de la crise, il a fait mauvais temps tout l'été. Ce type de piscine est un achat coup de cœur. Il fait beau, les gens achètent la piscine comme on achète une chemise. Il fait mauvais temps, les gens n'achètent pas.
Par ailleurs, il est vrai que nous avions connu un 'boom' énorme ces cinq dernières années avec une progression chaque année à deux chiffres. Je dirais donc plus que nous revenons 'à la normale', le marché s'est remis à niveau.
Bien choisir sa piscine hors-sol
Nous vous recommandons

Quel que soit son âge, votre maison peut être rénovée au point de devenir un bâtiment basse consommation, ou BBC. Avec, pour objectif, une réduction de vos factures énergétiques, mais également un meilleur confort de vie dans une habitation bien tempérée.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic