L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les piscines des Français encore trop peu sécurisées

Par C. Chahi Bechkri
,
le 28 février 2011
Abrisud
Abrisud © Abrisud
D'après une récente étude publiée par l'Institut Ipsos, si les Français considèrent la piscine comme un espace à risques, plus de la moitié des propriétaires ne l'ont pas encore sécurisée. Image inesthétique, doutes sur la fiabilité des dispositifs... Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette situation paradoxale.
Depuis janvier 2003, une loi impose l'installation d'un dispositif de sécurité normalisé autour des piscines privées enterrées ou semi-enterrés. Une mesure stricte - seuls quatre systèmes sont autorisés - mais qui a été bien accueillie par les propriétaires. Comme le confirme la récente enquête menée par Ipsos* pour le fabricant d'abris de piscines, Abrisud, ces derniers sont en effet conscients des différents dangers qu'elle peut représenter. Il faut dire qu'un quart des sondés disent avoir déjà assisté à une chute accidentelle, que ce soit d'un enfant, d'un animal ou d'eux-mêmes.
Seulement voilà, malgré l'obligation, la prise de conscience du danger ou le vécu d'une situation traumatisante n'incitent pas forcément pour autant à agir ! Pour preuve, plus de la moitié des piscines en France ne seraient toujours pas aux normes ! Un chiffre difficile à expliquer...

Méconnaissance et défiance

Abrisud
Abrisud © Abrisud
 L'enquête d'Ipsos apporte cependant quelques éléments de réponse. Première piste évoquée : une mauvaise connaissance des avantages et des inconvénients de chacun des systèmes normalisés. Si l'abri de piscine est apprécié pour sa facilité d'entretien et sa capacité à réchauffer naturellement l'eau, son intérêt environnemental reste méconnu. "Or, comme l'explique Abrisud, un abri de piscine limite l'évaporation et donc la consommation d'eau". De même, pour 32% des sondés, il reste un élément disgracieux alors que d'importants efforts ont été réalisés par les fabricants. Désormais, formes et couleurs sont personnalisables de manière à ce que les modèles s'intègrent le mieux possible dans le paysage. Plus rien à voir donc avec l'imposante image véhiculée dans les années 90 !
Parallèlement, l'enquête révèle également un problème de défiance concernant l'efficacité des dispositifs. Les bâches et les couvertures ? Seuls 51% des répondants disent avoir réellement confiance en eux. L'alarme ? Beaucoup de Français restent encore persuadés qu'elle se déclenche de manière intempestive, finissant ainsi à tromper la vigilance. Conclusion ? Une seule solution pour que la situation se régularise : les fabricants doivent mieux faire connaître leurs produits.
*Enquête réalisée par Internet du 7 au 11 janvier 2011 auprès d'un échantillon représentatif de 1020 individus âgés de 16 à 64 ans, représentatifs de la population française (quota sur sexe, âge, région).
Les piscines des Français encore trop peu sécurisées
Nous vous recommandons

L'association Coénove a comparé les coûts d'investissement et de consommation et de maintenance de différentes solutions de chauffage

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic